Archives mensuelles : mai 2006

Tajine de poulet aux poires, miel et cannelle

 

Il était un peu fainéant ce mois de Mai, n’est-il pas? Travaille, travaille pas? On ne sait plus trop où on en est, un week-end de 3 jours par-ci, un  de 4 par-là… et je ne sais pas vous, mais moins je bosse, et moins j’ai envie de bosser! (C’est ça, aussi, les filles des îles…).
Il faut pourtant bien se remettre (un peu) au boulot, parce que les multiplications à 2 chiffres, c’est quand même du sérieux, et ne pas confondre « é » et « er », c’est primordial…
Pour garder le moral en attendant le week-end, rien de tel qu’une petite recette pour faire honneur au soleil en rentrant de l’école.

Tajine de poulet aux poires rôties au miel et cannelle (sans plat à Tajine!)
(recette pour à peu près 3: 2 adultes et 2 enfants, tirée du déjà cité La cuisine de Momo, chez Marabout)
- Découper 1/2 poulet en morceaux. Les mettre à dorer dans une cocotte, dans un fond d’huile d’olive.
- Lorsque tous les morceaux sont bien dorés, ajouter deux oignons émincés, une belle pincée de curcuma, du sel, du poivre, un bâtonnet de cannelle, 1 petit bouquet de coriandre fraîche ciselée, et 1 dé de gingembre râpé.
- Laisser revenir 5 mn, puis ajouter un verre d’eau, mélanger et couvrir.


-Préparer les poires rôties: faire fondre une belle noisette de beurre dans une poêle, ajouter 2 belles càs de miel (à choisir en fonction des goûts) et mélanger. Déposer les poires pelées et coupées en quartier dans la poêle, et les laisser rôtir 5 mn sur chaque tranche. Lorsque les poires sont bien dorées, éteindre le feu.
- Lorsque le poulet est cuit (environ 40 mn à feu doux), ajouter 1 càs de fleur d’oranger dans la cocotte, puis les poires et leurs sucs au miel. Laisser les saveurs se mélanger un petit temps… Et profiter des parfums exquis qui se dégagent de la cocotte!


- Dresser les assiettes, et  à table!

Et voilà! Cette recette se passe d’accompagnement, les poires sont divines avec la viande: fondantes et fermes à la fois, leur goût suave est réhaussé par la cannelle et la coriandre. Leur texture est un vrai bonheur! Même les enfants adorent!

 

Cette entrée a été publiée dans Algérie / Maroc, Poulet, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Pakora de légumes contre RnB

Ou « Comment faire manger des poivrons et des oignons en rondelles à mes Schtroumphettes ».

Fossé des générations – Quand j’annonce à la ronde: « Ce soir, c’est pakora de légumes! », ma fille aînée (7 ans et 3/4) me répond « Matt Pokora aime les légumes?? ».  « Mais non, une pakora, un truc à base de légumes… » « Ah, bon… » Air déçu de ma grande, prunelle de mes yeux…
J’ai pourtant tout fait pour éviter ça: M. Pokora et Lorie sont interdits de séjour chez moi, je saupoudre mes filles de paillettes tous les trois jours, je les déguise en princesses et autres fées magiques chaque week-end, je les parfume à l’eau de rose et de muguet… Hélas!!, hélas, rien n’y fait…
Grâce à ma position d’agent-double, instit/maman, j’assiste d’un oeil impuissant à la lente transformation de ma jolie chenille: du coin de l’oeil, je la vois baragouiner les chansons de Madonna dans la langue de Shakespeare mixée au yaourt, je l’entends dire à ses copines « Naann, tu rigoles, moi non plus je joue plus aux Barbies » (et j’ai envie de sauter et de crier « Menteuse! Tu m’as réclamé Barbie Fairytopia pour ton passage en CE2!!« ), je vois son regard embarrassé quand je lui dis:
« Tu pourras toujours changer tes autocollants Charlotte aux fraises avec tes copines? »
« Mais Maman, je crois pas que mes copines elles aiment encore Charlotte aux Fraises… »
« …?… Mais toi, oui, PAS VRAI MON BEBE?!!? »
Je dois m’y résoudre: je suis toujours son modèle inconditionnel, mais il est clair que mon statut est en grand danger. Ma fille est dans sa phase « Attention, je suis pas une pré-ado, mais ça va pas tarder, tu vas voir… »

Du coup, je développe une antipathie incontrôlable contre ce Pokora et sa stupide casquette, et je me lance le défi: La Pakora vaincra!!
C’est pas gagné , vu les mines circonspectes au ras de la gazinière:
« Tu vas nous faire des piments?? »
« Non, chérie, c’est des poivrons… »
« Ah… Et des oignons aussi?? Avec des courgettes?… Ah bon… »
Finalement, une fois trempouillé dans la pâte, frit, et tout croustillant dans le ramequin, le poivron tant redouté devient presque sympathique… C’est là que j’abats ma dernière carte: « Et ce soir, on peut manger AVEC LES DOIGTS!! ». S’ensuit mon quart d’heure de gloire, durant lequel oignons, poivrons et autres légumes disparaissent sous les doigts gourmands de ma progéniture… Et voilà le travail!!

 

Recette pour damner le pion aux chanteurs de R’nB’ arrogants:
-Mélanger 200g de farine de lentilles, 50g de Maïzena et 1 pincée de sel.
-Mélanger 1 oeuf entier à 20 cl d’eau glacée (je ne sais plus où j’ai lu ça, mais apparemment le fait que l’eau soit très froide est important…).
-Ajouter l’eau et l’oeuf à la farine, et battre (pas trop).
-Tremper les rondelles de légumes dans la pâte, et les faire frire dans un bain bouillant d’huile d’arachide (ou autre pour les allergiques). Egoutter sur du papier absorbant.
Et voilà! Grignoter avec les doigts…
NB: En suivant cette recette, on obtient une pâte très épaisse, dans laquelle il n’est pas facile de tremper les légumes (il faut un peu patouiller). Du coup, les légumes ne sont pas entièrement recouverts de pâte, et on profite mieux de leur goût…
NB2: recette pour faire 3 kg de légumes!!

Cette entrée a été publiée dans Inde, Légumes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Méchoui aux herbes

Pour la petite histoire, ce petit plat est devenu le préféré de Doudou en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire… Ah, c’est comme ça?? 12 ans de vie commune et de petits plats, pour, tout d’un coup, tout balayer d’un :
« Ca y est, c’est celui-ci mon préféré! Cherche plus... »
« Quoi, plus que les nems, le poulet coco, et tout le reste?? »
 » C’est celui-ci, je te dis!! Allez, fini le poulet, j’veux plus que d’l'agneau!! »
Et, j’avoue, même si ma fierté en prends un p’tit coup… C’est booon…

Et simplissime! J’ai choisi pour cette recette une épaule d’agneau, mais pour l’avoir déjà testée sur des amis pas très fans d’agneau, c’est également génial avec une cuisse de dinde. Dans tous les cas, je prends soin de bien dégraisser la viande (et j’ôte la peau dans le cas de la dinde). Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Agneau, Algérie / Maroc. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Fête des mères – Charlotte aux fraises facile

 


Qu’on pourrait aussi bien nommer « Charlotte pour les nulles de la pâtisserie comme Véro« .

Fête des Mères – un vieux complexe remonte à la surface: je revois les gâteaux merveilleux de ma propre maman, pleins de crème, d’étages, de fruits colorés, de couches superposées, et je repense à l’émerveillement que cela causait en moi: « Quand je serai grande, je ferai comme toi, maman… »

Bilan des gâteaux que j’ai fait jusqu’à présent pour mes filles: cakes, gâteaux au yaourt (oui, mais à pleins de parfums!), moëlleux au chocolat pour les grandes occasions (toujours le même de toute façon…). Bref, la honte… « Je ne suis pas une maman à la hauteur!! Mes filles finiront chez le psy à force de ne jamais mettre de ganache dans mes gâteaux!! » Alors je décide de me prendre en main, et comme en ce moment c’est la saison des fraises (elles se balladent partout avec des asperges, allez savoir pourquoi?? ;-) ), je me lance!! Une recherche sur le web plus tard, je goupille ma petite recette, pleine d’espoir, d’angoisse et d’excitation… Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Douce France, Gâteaux, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Inde – Poulet makhani de Delhi

Evidemment, après avoir lu le mot « Bollywood » sur le site de Dorian, me revoilà plongée dans ma fièvre Bollywood (et grippale aussi, parce que je ne fais pas les choses à moitié…) Du coup, qui a profité de son congé maladie pour s’offrir l’imprononçable « Kuch Kuch Hota Hai », chef d’oeuvre dans la plus pure tradition Bollywood, avec l’incontournable Shah-Rukh Khan, des chansons géniales que vous baragouinerez ensuite pendant trois jours, et qui dure (tout de même!) 3h30? Ben c’est Bibi! « Doudou, tu me donnerais pas un 2ème Doliprane s’il te plaît? Non, j’éteins pas le film, Rahul et Anjali vont enfin se retrouver après 10 ans (et 2h45) de séparation! »
Du coup ce soir, c’est indien pour toute la famille! Yeeesss! Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Inde, Poulet, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Visite chez le chocolatier Antoine – et conséquences

En fin de semaine dernière, je suis allée faire un petit tour chez le chocolatier Antoine, et j’ai rapporté un véritable petit trésor à la maison (comment entrer dans cette boutique sans en ressortir avec des gourmandises pleins les yeux , et plein les sacs?).

Mon butin, donc: quelques tablettes Antoine (Caraïbes, Guanaja et Araguani), quelques tablettes du Noir Gastronomie de Valrhona et une boîte de cacao en poudre de Valrhona également. Et pour me recompenser de ne pas avoir craqué sur les pâtisseries totalement affolifiantes!, je me suis offert une petite boîte d’amandes caramélisées au chocolat! (ben comme je dis toujours, y a pas de mal à se faire du bien!). Et je jure que presque 5 jours plus tard, elle n’est toujours pas finie! Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans À l'assiette, Desserts, Desserts d'ailleurs, Douce France. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

J’suis encore un peu malade

Mais ça va mieux quand même… Alors je me remets à mes fourneaux, mais tranquillement. J’ai envie d’un truc chaud, fondant, onctueux, et surtout prêt en deux coups de cuillères à miel (j’en ai vidé un pot en deux jours…). Inventaire des placards et du frigo: pas des merveilles, mais un joli pot de crème fraîche d’Isigny au frigo, un morceau de Gorgonzola, et du Serrano. Ce sera: collerettes au Gorgonzola et Serrano (elle est pas simple la vie?). Pour ceux qui surveillent leur ligne, j’avoue, je n’ai pas cherché la teneur en matière grasse sur mon pot de crème (elle est tellement onctueuse que ça devait être tout à fait scandaleux!!) Une crème fleurette allégée doit bien faire l’affaire…J’ai juste fait fondre mon Gorgonzola  mélangé à ma crème sur feu doux, ajouté les pasta al dente dans la sauce, mélangé, et …voilà! Et pour les 6000 calories que cela m’a valu, je ne m’en fais pas, quand on est malade on perd du poids, non?(non??)

Cette entrée a été publiée dans Douce France, Pasta. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.