Archives quotidiennes : 21 février 2007

Grande braderie de fin d’hiver #2 – Tartiflette!!

Encore un plat savoyard avec du fromage qui pue… Découverte à l’adolescence, en visite chez ma tante exilée dans son chalet de Savoie (tantine, si tu lis ces mots, bisous!!), j’ai tout simplement a-do-ré!!!

Cette version est donc largement inspirée de celle de ma tante, mais je sais qu’il existe autant de tartiflettes que de chaudrons dans les cheminées des montagnes… (comment ça, c’est un cliché??). Certains y mettent des oignons, d’autres jamais d’ail, certains le font dans une grande poêle en fonte, avec peu de crème voire pas du tout, avec des lardons, certains font précuire les pomme de terre, d’autres les mettent crues au four… bref… Le seul impératif il me semble, c’est quand même le Reblochon!!!

Tartiflette version Tantine Caledoche mais quand même bien Savoyarde

Pour les ingrédients, nous avons:
– des pommes de terre charlotte précuites à la vapeur (10mn à la cocotte minute, juste histoire de les attendrir un peu)
– un reblochon fermier
– de la crème fleurette entière (format 1l!! ;-))
– de la poitrine fumée en tranches fines
– de l’ail écrasé (frotter le plat avec une gousse d’abord)
– du persil ciselé
– sel, poivre
– une noisette de plat pour le plat

– Eplucher et couper les pommes de terre en rondelles assez fines.
– Couper la moitié du Reblochon en tranches fines (.
– Beurrer le plat et le frotter avec une gousse d’ail
– Déposer une couche de pomme de terre, saler poivrer.
– Répartir de l’ail écrasé et du persil ciselé.
– Couvrir de tranches de Reblochon, de tranches de lard, et arroser de crème fleurette.
– Recommencer l’opération: pommes de terre, sel, poivre, ail, persil, fromage, lard, crème…
– Re-recommencer. (;-)
– Pour finir, couper la deuxième moitié du Reblochon en deux dans le sens de la longueur, et poser les deux moitiés par-dessus le gratin, croûte vers le haut (on peut aussi ne pas mettre de fromage dans le gratin, et simplement poser le fromage entier par-dessus, coupé en deux: il fond à la cuisson et pénètre tout le gratin).
– Faire cuire à 200° jusqu’à ce que la crème fasse un beau petit bouillon (30 minutes), puis faire gratiner sous le grill 5 minutes.

Et voilà!

C’est moche, ça rend mal à la photo, mais malheur… ce que c’est bon…
Je vous assure, une bonne tartiflette ça me remue presqu’autant que des nems croustillants, c’est dire…

Cette entrée a été publiée dans Douce France, Porc. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Grande Braderie: recettes en soldes!! (C’est le moment ou jamais…)

Allez allez M’sieur Dame, approchez pour la grande braderie!!

Plein de recettes pas chères, tous ces bons petits plats qui tiennent chaud (et personnellement ils m’ont laissé un ou deux jolis souvenirs sur chaque hanche!! :-S), c’est le moment parce que d’ici un petit mois on n’en aura plus du tout envie!!!

Je fais un peu de ménage…
Je me suis rendue compte que l’air de rien, pas mal de fromage, de gratin, de fromage, et encore de fromage chez nous l’hiver!! Et pas du allégé en matières grasses, hein!!! Eh oui, cuisine Métisse, c’est aussi les bonnes recettes franchouillettes!!

Alors, dans la catégorie: « Cuisine de nos régions » pour le journal de M. Pernaud, voici:

– la Raclette (inter-régionale!!)

– le Gratin de chou-fleur au gorgonzola!!

– les Pasta aux deux fromages italiens!!

– la Tartiflette!!!

– le Pot-au-feu cocotte!!!

C’est braderie, j’vous dit!!

Cette entrée a été publiée dans Douce France, Légumes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Grande braderie de l’hiver #4 – Stracetti aux deux fromages

Un reste de gorgonzola, du parmesan râpé, et voilà l’article n°4 de notre grande braderie, encore un truc au fromage bien régressif qui fait faire « Ahhh!!! Hmmmm…. C’est beau la vie »
(Je me rends compte en publiant mes recettes oubliées que le fromage a une place importante dans ma vie!! Anne et Audrey, c’est un festival pour vous, en ce moment, hein?? ;-))

Pour ces pâtes, j’ai voulu faire dans le raisonnable, et j’ai remplacé la moitié de la crème fleurette par une de ces petites bouteilles de lait « Gloria », vous savez… Ben c’est mieux 100% crème!! On aura qu’à faire du vélo aux beaux jours, la différence de goût n’en vaut pas la chandelle!!  (parole de gourmande!) 🙂

Stracetti regréssifs aux deux fromages.
– Faire cuire les pâtes al dente dans une eau salée.
– Dans une casserole à fond épais, faire fondre une noisettine de beurre et y faire revenir une belle gousse d’ail hâchée.
– Ajouter 20g de parmesan râpé, 20g de gorgonzola au mascarpone et 20cl de crème liquide (entière, donc, sans lait!) (pour les têtes enl’air, c’est tout 20! Comme un quatre-quart, unpeu… :-l)
– Poivrer.
– Verser sur les pâtes fumantes, parsemer de ciboulette ciselée.

Et voilà!!

Simplissime et fondant, un classique quand je n’ai pas le temps ni d’idées pour faire à manger… à décliner avec les fromages que vous avez au frigo (roquefort, bleu de bresse, mozza, comté etc…)
Et qui est-ce qui est content que je n’aie pas le temps de faire cuire des brocolis?? Je vous le donne en mille: le Doudou!! (celui-là et ses pâtes…)

« Meuh non t’es pas une mauvaise mère parce que tu ne leur a pas fait de légumes depuis deux jours… En plus, elles en mangent à la cantine… De toute façon c’est bon pour les filles, elles ont besoin de glucides pour bien dormir… ça fait grandir pendant le sommeil…
Ah t’es sûr??
Bien sûr, tu ne le savais pas? Attends, c’est la base, c’est Monique Pernaud qui l’a dit!!
– Françoise Pernoud?
– Ouaip, c’est elle…
 »
Qu’est-ce qu’il est gentil, quand il veut (ie: quand il n’a n’a pas envie de manger des carottes vichy!!! ;-))

Cette entrée a été publiée dans Italie, Pasta. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.