Archives mensuelles : avril 2007

Pommes-cannelles: briochettes comme à Fort -de-France

Mes 16 ans.
Un âge difficile, on ne dira pas le contraire.
Premières vraies révoltes, déchirures, abandons…
Premiers chagrins, d’amoûûûr bien sûr…
Premiers grands départs…

Mais heureusement…

La Martinique, les accents chantants d’une bande de copains à la démarche chaloupée… Des rires éclatants, une solidarité et une chaleur inégalées, des moments d’une camaraderie telle que je n’en ai jamais connue ailleurs…
Voilà les beaux souvenirs que je veux garder des quelques années passées là-bas…

Et puis…

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Antilles / Caraïbes, Grignotages, Pains. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Pour Salwa: sunday banane au coulis de caramel salé

Un post spécial dédicace pour Salwa: quand est-ce qu’on déguste ça ensemble, dis?? :-)

Il y a quelques années nous avons offert au père de mon Doudou une sorbetière, parce que monsieur est un gros dévoreur de glaces et sorbets en tout genre. Très enthousiaste, il a illico mis le bac accumulateur de froid dans son congel.
Et lorsque nous sommes allés fêter Pâques chez eux cette année, le bac était toujours dans le congel, exactement à la même place qu’il y a cinq ans!!

Résultat, nous sommes repartis avec la sorbetière sous le bras, parce que « Véro je pense que tu t’en servirais un peu plus que nous… » Ben, on peut pas faire moins, en même temps! (Nan, en vérité c’est moi qui ai demandé à Nico de demander à sa mère de demander à son père si on pouvait la prendre; je n’ai aucun scrupules, n’est-ce pas? lol)

Enfin, moi, je suis contente… Elle n’est pas très belle, mais voyez ce que j’ai fait avec ça!!!

J’ai tout simplement suivi la recette du petit livret (qui était toujours dans le bac en plastique!! lol, sauf que j’ai remplacé le sucre par du fructose, en réduisant les quantités de moitié… Petite coqueterie diront certains, mais vu le reste de la recette, hein, on sauve les meubles comme on peut…

THE FIRST Sunday – le banane/caramel salé pour Salwa!!

- La veille (pas cinq ans avant, c’est inutile!), penser à mettre le bac de votre sorbetière au congel.
- Le lendemain, dans un blender, mixer deux bananes bien mûres, 15 cl de lait, 10 cl de crème liquide entière,  35g de fructose (autant dire: rien!! :-) ).
- Verser dans la sorbetière en marche, et laisser tourner pendant environ 35 minutes.
- Pendant ce temps, préparer le caramel salé: j’ai refait ma bidouille de fondue aux Magnificats, en légèrement plus liquide (20cl de crème pour une belle poignée de bonbons, à faire fondre tranquilou). Saler au sel de guérande (s’il reste des morceaux, c’est encore mieux).
- Laisser refroidir.
- Préparer un siphon de chantilly.
- Lorsque la glace est prête, incorporer doucement le caramel salé, sans trop mélanger pour laisser de belles volutes de caramel.
- Dresser: la glace toute fraîche, toute onctueuse et fondante comme je l’aime, le caramel qui s’étire lascivement dans cette mer onctueuse, des pépites de sel qui viennent par surprise,  une pirouette de chantilly… une fine brise de cacao et de cannelle…

Et voilà!
Ahhhhhhh!!!!!!!!!!!
Et moi qui croyais que je n’aimais pas trop la glace…

Le lendemain, après une nuit passée au congel bien rangé dans une boîte hermétique, le sunday est devenu vraie crème glacée… J’aime moins la texture, mais c’est toujours aussi bon…
Suffit de laisser fondre un peu… :-P

Alors, Salwa, hein qu’elle te plaît, celle-là? :-)
Bisous!!!

Oh, et j’oubliais, le fructose se trouve au rayon diététique (avec les gâteaux aux pommes qu’ont pas un goût de pomme), et le mien est comme ça:

Produit super, goût de sucre, pouvoir ultra-sucrant, donc on réduit toutes les quantités par deux, et voilà…

Cette entrée a été publiée dans Calédonie, Glaces. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Boulettes de poulet yakitori – Yakitori chicken meatballs

The problem with Rasa Malaysia is that whenever I go and visit her kitchen, I end up drooling and thinking « Oh My God!! I want some!!!! NOOOOW!!!!! »
Her recipes are devilishly mouth-watering, and the pictures so beautiful that the obsession just won’t go…

The last time I stopped by, I saw them…
Rasa’s Yakitori chicken meatballs…
Unfortunately, holidays were there, and long days lay in front of me before I could satisfy my craving for those balls (…yes, I know…)
I swear I’ve been waking up every morning since, thinking: « Now what’s the use of holidays if I can’t have my meatballs?? »

You know what happened the moment I set a foot in my kitchen… Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans À grignoter, Apéro, Japon, Poulet, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Sushi, miso et yakitori… Ou la politique expliquée aux plus de huit ans

« Maîtresse, j’avais une question, quand même,  sur les élections de dimanche… »

Mes élèves ne sont pas des génies qui pensent déjà à la politique du haut de leurs huit ans, mais difficile pour eux de ne pas entendre les discussions animées autour du rôti…
Et impossible pour moi de passer à côté en classe… L’occasion rêvée d’étudier le suffrage universel et les symboles de la République… (je vous rassure, on le fait AUSSI quand il n’y a pas de présidentielles!!)

« Oui Pierre, je t’écoute… »
« Ben comment ils font, les gens, si par exemple y a un candidat qui propose un truc qui leur plaît vraiment, mais que en même temps le candidat propose AUSSI quelque chose qui leur plaît vraiment pas??? »
Tiens c’est marrant, moi aussi je me posais la question!

La digue est ouverte…
Des questions, ils en ont… Plein!!

« Et maîtresse, comment on fait si un papa veut voter pour quelqu’un, et que la maman, elle, elle veut voter pour quelqu’un d’autre?
- Mais maîtresse, si les parents ils votent pas pour la même personne, ils arrivent quand même à rester mariés??
- Mais maîtresse, s’il faut avoir la carte de français (ie la carte d’identité), le père de Karim il pourra pas voter, comme il est brésilien!!!
- Mais t’es bête, il est pas brésilien! Il est marocain (en fait, algérien… ndlm)
- Hannn, ben alors comment ça se peut que lui il vote pas? C’est pas très normal pour lui…
- Et ben moi comme ma mère elle sait pas pour qui voter, est-ce que je peux choisir pour elle?
- Mais et si on ne veut vraiment pas que quelqu’un soit le président, mais que c’est quand même lui le président?? (gloups… la maîtresse avale sa salive sur celle-là… )
- Et maîtresse, mais si les gens qui sont pas nés en France ils ont des enfants qui sont nés en France, ils peuvent voter, quand même!!
- Et maîtresse, comment ça s’appelle déjà les endroits où les gens ils ont pas le droit de voter??
- Et pourquoi en France les candidats ils ont pas que un seul programme, mais un VRAIMENT bien?
- Avec QUE les bonnes idées de TOUT LE MONDE?
- Ben oui, comme nous quand on fait notre règlement de classe!
- Ou comme quand on fait les réunions des délégués! »


Ben la maîtresse, qu’est-ce que vous voulez qu’elle leur réponde?
La même chose que quand on parle d’écologie: « Il faudrait quand même qu’un jour ils écoutent toutes vos idées, les enfants, parce qu’elles sont vraiment chouettes… »
Fiers ils étaient, les morpions!

Bon, et sinon, je suis tombée nez à nez avec une pièce de thon superbe la dernière fois…(aucun rapport, mais ça ne fait rien…)
Sur l’étiquette, je lis: « Pacifique », et là je crie « Yeeeessss!! J’achèèèète!!! »
J’ai bavé tout le long du retour dans ma voiture.
Et comme le poisson cru n’est pas ce que préfèrent mes filles, j’ai fait repas complet, avec yakitori de poulet et soupe miso.

Pour la soupe, un grand merci à Thalie qui m’a fait découvrir le dashi (pas celui à la bonite, que je trouve assez… costaud! ;-) ), mais l’autre, tout simple, aux algues. Jusque là je n’en mettais pas parce que je n’en trouvais pas, et puis en cherchant bien, finalement… Vraiment, ça change tout!

Miso soup – nouvelle formule qu’elle est bien meilleure qu’avant, comme au resto!
- Dans un wok, faire sauter quelques shitakés, quelques rouelles très fines de poireaux et d’oignons .
- Ajouter quelques petits cubes de tofu (que l’on peut préalablement faire dorer dans un poil d’huile).
- Saupoudrer d’un sachet de dashi, ajouter 1 belle càs de pâte de miso. Mélanger délicatement (pour ne pas briser les cubes de tofu).
- Complèter d’eau bouillante et laisser frémir quelques minutes.

Et voilà!

Rapido et délicieux…

Yakitori de poulet.
- Faire mariner de fines lanières de poulet dans une lichette d’huile pour que la viande reste bien tendre.
- Préparer la sauce:  4 càs de saké de cuisine, 4 càs de sauce soja (Kikkoman si on est perfectionnistes), 1 càs de sucre, 1 càs de mirin.
- Dresser les brochettes sur des piques en bois, et les faire griller sans ajout de graisse.
- Au cours de la cuisson, badigeonner avec la sauce soja.
- Au moment de servir, badigeonner à nouveau un ch’ti coup.

Et voilà! (encore!)

Enfin, pour les sushis et les makis, allez voir là (clic-clouc!), un vieux post que j’ai réactualisé avec plus de photos et tout… Crevettes, saumon et thon à l’époque, aujourd’hui je suis dévenue difficile: je mange moins de sushis, mais que du top qualité! Et surtout pas de thon de Méditerannée, espèce menacée par le marché japonais qui fait affaire avec les espagnols (et c’est qui la bonne élève monsieur le Capitaine? ;-) )

Pour les ingrédients, voilà les photos:
 
Dashi (en mini-sachets)                 Pâte miso

 
Saké de cuisine                         Mirin

J’ai prévu un index « Ingrédients » bientôt, avec description, utilisations diverses etc…  mais pas tout de suite tout de suite (reprise de l’école oblige! :-S)

Et en bonus, petites perles venues de chez les CP
La maîtresse: « Que dit le maire lorsque la personne a glissé son bulletin dans la boîte? »
L’élève: « Il dit merci! »

La maîtresse: « Comment s’appelle la boîte où on glisse les bulletins? »
L’élève: « La burne! »
(remarquez, on comprend mieux pourquoi le maire dit merci après!! lol)

Cette entrée a été publiée dans Japon. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Raïta de tomates, chutney bananes… et Aishwarya Raï

 

Ra_ta_de_tomatesLes parfaits petits compléments pour déguster vos parathas bien chaudes… Le raïta estparfait pour apaiser le feu des curries épicés, et le chutney de bananes est l’un de mes préférés… Association sucré/salé, doux/épicé: un seul mot me vient: plénitude!!

Raïta de tomates

- Battre un yaourt au lait entier.
- Couper en tout petits dés une belle tomate bien mûre.
- Ajouter les tomates débarassées le plus possible de leur jus au yaourt.
- Ajouter 2 cuillères à soupe de menthe ciselée (fraîche ou surgelée).
- Saler légèrement, puis laisser reposer une heure le temps que toutes les saveurs se mêlent.

Et voilà!

Le raïta servi le plus couramment est le raïta de concombre, qui est délicieux.

Chutney de bananes.Chutney_de_bananes

- Dans une petite casserole anti-adhésive et 1 petite càs de ghee, faire revenir 1 échalotte ciselée.
- Laisser l’échalotte cuire à petit feu, pour qu’elle commence à confire.
- Ajouter 1 poignée de raisins secs réhydratés, puis 1 banane coupée en rondelles.
- Assaisonner d’une pincée de sel, d’une pincée de cumin en poudre.
- Saupoudrer 1 càs de sucre (roux ou cassonade).
- Laisser compoter et dorer les fruits, sortir du feu et réserver.
- Servir avec paratha ou naan, raïta, et compléter d’une touche bien pimentée…

Et voilà!

Ahhhhh…..
Bonheur…..
Pour être belle comme ça, vous croyez qu’Ashwarya Raï se goinfre de paratha comme moi???
Mouaifff….

aishwarya_rai___Paro
Regardez-la… C’est scandaleux d’être belle à ce point…
Pour la petite histoire, la chanson et la photo sont extraites de Devdas.
Dans ce passage, Paro danse avec sa bougie, qu’elle a allumée dix ans auparavant, et qu’elle a juré de ne jamais laissé s’éteindre tant que son Dev chéri ne reviendrait pas… Culte…

Cette entrée a été publiée dans À grignoter, À tartiner, Cuisine par pays, Entrées, Inde. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Oeufs mollets ou oeufs pochés – astuce pour la cuisson

J’adore les Culinotests de Caroline… Son esprit d’aventures, d’analyse, son extrême méticulosité dans le test…

Comme les meilleures choses, Caroline est assez rare, mais ses posts sont des merveilles, à chaque fois…
Le dernier m’a totalement laissée sans voix… (allez le lire, allez tout lire! et pour les connaisseuses, Caroline a aussi une rubrique dédiée à Curtis Yummy Stone!!! :-) )

Une méthode totaloeufment révolutionnaire… l’oeuf poché libéré…
Il fallait que je teste au plus vite…

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Brunchs, Douce France, Oeufs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Un p’tit cocktail au soleil et Rillettes Fever pour Cathy

A la bonne vôtre!! Ah la la, qu’est-ce qu’on est bien, là… :-)

Bombay Sapphire, Schweppes coco, citron vert…
Aaahhhhhh….. La mer: turquoise… Le sable: blanc…. Le soleil: au zénith…

Enfin… C’est tout comme!!!
;-)
(on fait ce qu’on peut, hein…)

Et des rillettes express’, pour la collec’ de Cathy!

Rillettes version Sud Ouest, au poivron rouge, graisse de canard et piment d’Espelette… et light! Sans rire!!

Rillettes lights de poulet au poivron rouge, expresso!!

- Couper 1 belle escalope de poulet en tranches fines dans l’épaisseur.
- Dans une casserole, verser 25 cl d’eau, 1 càc de sel, poivre, piment d’Espelette.
- Lorsque l’eau frémit, ajouter le poulet et laisser cuire 10 minutes.
- Ajouter 1 càs de graisse de canard, et poursuivre la cuisson 1/4 d’heure sur feu doux.
- Ôter du feu, mettre le poulet dans une assiette. Filtrer le bouillon et le remettre dans la casserole.
- Dépiauter le poulet finement.
-Couper 1 poivron rouge pelé en toutes petites lanières.
- Remettre le poulet ainsi que le poivron dans le bouillon, et faire cuire 1/4 d’heure à petits bouillons.
- Mixer la moitié de cette préparation.
- Mélanger la moitié mixée et la moitié réservée, rectifier l’assaisonnement si besoin.
- Mettre les rillettes au frais.

Et voilà!

A la base, je me suis moi aussi inspirée de la recette de la Véro de La Souris dans le Potage, mais en version ultra-rapido et light!
Les quantités de graisse de canard que j’ai utilisées étaient suffisantes pour obtenir des rillettes tendres et gourmandes…

Avec ces quantités, j’ai obtenu un joli petits pots de rillettes, que nous avons goûtées à l’apéro et finies le lendemain en sandwichs, pour la pause déjeuner.

Pour l’apéro et pour faire vraiment léger léger, on peut en tartiner des rondelles de concombres, ou bien y trempouiller moult légumes en bâtonnets… moi j’ai préféré faire griller du pain!! ;-)

Je vous souhaite à tous un très joyeux week-end de Pâques, et surtout un excellent chocolat!!!

Cette entrée a été publiée dans À tartiner. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.