Archives mensuelles : août 2007

Tart’atouille et Tar’tatête à la récré!!! C’est quand il faut retourner à l’école que l’été arrive enfin!!!

Je vais vous dire un secret… Ca reste entre nous…
Vous savez pourquoi je rêve d’être maîtresse depuis que je suis petite fille?
Non, pas pour le plaisir d’ouvrir de jeunes esprits au monde de la connaissance…
Pas non plus pour la mélodie des rires d’enfants (ni même pour celle de leurs cris stridents!)
Ce n’était pas non plus pour garder à jamais l’âme spontanée et sincère de la jeunesse…

Non…
Moi je voulais être maîtresse… pour les commandes de fournitures scolaires!!

A chaque rentrée, pour moi, c’est le bonheur…
Ouvrir les cartons pleins de cahiers, gommes, crayons de couleurs…
Sentir l’odeur douce du papier, celle un peu âcre des grosses boîtes de craies (oui, j’ai le bonheur d’avoir un tableau à craie, contre lequel je m’adosse régulièrement, tâchant mes jolis pulls au plus grand bonheurs de ces fripouilles)…
Remplir les petits flacons de colle blanche Cléopâtre, me régaler de son odeur d’amandes
Complèter le tout nouveau registre d’appel, de ma plus jolie plume à encre violette, et prendre une belle écriture liée pour écrire presque religieusement le nom de chacun de mes nouveaux élèves, en me demandant ce qui se cache derrière des prénoms souvent encore inconnus…

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Douce France, Légumes, Tartes / Tourtes / Tartines, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

King- size soupe au boeuf

 

Hello tout le monde !
Me voilà de retour après un long mois de vacances, et pas mécontente de vous retrouver les amis !
Ca sent un peu la peinture neuve par ici, mais c’est bien toujours ma cuisine, et pour me sentir bien à l’aise dans mes nouveaux murs, j’ai choisi pour cette rentrée blogguesque une bonne souplette d’inspiration thaï/vietnamienne à la mode de Véro, dont je me suis régalée à plusieurs reprises pendant ce mois d’août pluvieux et franchement froid… ‘-( (de la soupe en plein été, tout est dit…)

J’ai été OBLIGEE de m’acheter des bols à soupe maxi-king-size sur ce coup-là (le truc bête : juste ma carte bleue sur moi, un montant trop petit pour pouvoir régler mes germes de soja et mon basilic thaï par carte, et donc voilà… je n’avais pas le choix vous comprenez…), mais un petit saladier par personne peut faire l’affaire J
Une vraie soupe-repas comme j’aime…

King-size soupe au bœuf, « Pho vietnamien style », mais rapido (pour 2 personnes)

- Préparer ½ litre de bouillon pour Pho (cubes tout prêts que l’on trouve en épicerie asiatique, ou bien bouillon de poulet ou de bœuf (non, malheureusement ce n’est pas chez moi que vous trouverez du bon bouillon fait maison et congelé en petits glaçons… )
- Préparer les vermicelles de riz : en faire tremper environ 150g dans de l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes, puis égoutter et les faire cuire à la vapeur pendant 10 autres minutes.

-Préparer les oignons frits : couper ½ gros oignon en fines lanières, puis les faire frire dans quelques cuillères à soupe d’huile d’arachide, tout en remuant pour qu’elles ne crament pas.
- Lorsque les oignons sont bien dorés, les égoutter sur du papier sopalin et réserver.
- Couper 200 g de filet de bœuf en tranches ultra fines (si besoin, on peut placer le morceau de boeuf quelques instants au congélateur pour faciliter une coupe très fine)
- Emincer 1 beau piment rouge (attention les doigts et les yeux !)
- Rincer 1 grosse poignée de germes de soja frais par personne, quelques feuilles de coriandre fraîche (avec les graines dans mon cas), et quelques autres de basilic thaï.
- Disposer au fond du bol : les vermicelles de riz cuits, les germes de soja, les oignons frits, les herbes, la viande crue.
- Arroser d’1 cuillère à soupe de Nuoc Mam (sauce de poisson), et de Ketchap Manis (ou sauce de soja classique).
-Compléter avec le bouillon très chaud : la viande cuit au contact du liquide brûlant, elle est juste rosée, bien tendre, parfaite !

Et voilà!

Hmmm….
Fumante, piquante, parfumée à souhait…
A consommer avec la cuillère chinoise et les baguettes, en faisant un max de bruit (Sllllluuuuuurrrrrrp!) :-D

Astuces : *si vous avez préparé les vermicelles de riz à l’avance et qu’ils sont devenus collants et tout amalgamés, pas de problème, plongez-les quelques secondes dans le bouillon chaud à l’aide d’un écumoire, ils seront « comme neufs ».
* Pour la cuisson vapeur, j’utilise les petits paniers de bambous que l’on peut poser directement sur la casserole de bouillon : ainsi, les vermicelles prendront mieux le bon goût du bouillon.
* Pour cette recette, j’ai utilisé pour la première fois les petites graines de coriandre encore vertes que me donnent mon pied de coriandre juste après la floraison. Elles sont délicieuses, avec un goût très proche de celui des feuilles…
* Pour ceux qui n’aiment pas le goût de la coriandre fraîche, on peut la remplacer par de la ciboulette ciselée.
* Pour les vermicelles de riz enfin, j’ai utilisé de gros vermicelles vietnamiens, mais les fins que l’on trouve en grande surface font parfaitement l’affaire…

Bon, et maintenant la vraie rentrée… et soupe à la grimace! :-D

 

 

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans Bœuf / Veau, Thailande. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.