Archives mensuelles : février 2008

Après une semaine d’efforts… J’ai croisé la route du hot dog et de la côte de boeuf au roquefort!!

Comme j’ai pris de bonnes résolutions cette année, j’ai décidé de changer radicalement et d’équilibrer mes prises alimentaires. Fini la dépendance aux choses moelleuses, fondantes, riches, savoureuses et réconfortantes…

Bon, ok… J’ai comme qui dit dirait fait un gros craquage… Oui, tout ça le même week-end…

Après une semaine raisonnable, sans grignotage… C’était bien la peine…
Je suis une larve, minable et sans volonté…

Mais en y repensant…
C’était si booooooon!!!

Finalement, c’est pas comme si j’étais obligée de me peser dans les jours qui viennent!!

Hot-dog terrible à la NY (sans la choucroute):
- Un petit pain spécial hot-dog (la prochaine fois j’essaie moi-même…)
- Des oignons rissolés bien dorés
- Une bonne lichouille de ketchup
- Une tombée de cheddar additionné d’un peu d’eau et fondu à la casserole.
- Le tout bien chaud.

Nyyyaaarrrggghhh….

Côte de boeuf au roquefort et depuis quand je fonds comme ça devant un bout de boeuf, moi!!!??
- Faire fondre du roquefort dans de la crème liquide allégée (ahaha, allégée la crème, donc ça va!!!)
- Faire griller la côte de boeuf. Saler légèrement et poivrer.
- Manger les deux ensemble.

Re-nyyyyyaaaarrrgghhh…
En plus j’ai mangé ma côte de boeuf avec de la salade au lieu des frites qui me faisaient envie, donc ça va… non??

« Et comment percevez-vous la nourriture jeune fille? Diriez-vous que vous la voyez comme un doudou, réconfortante et apaisante? Pensez vous que vous en êtes dépendante affectivement??
- Groumph… ch’ais pas… ch’est bon, ch’est tout… Lâchez mon hot-dog ou je vous tape docteur…« 

Ah, et sinon, j’ai été tagguée… Je croyais que c’était has been les jeux de ce genre sur les blogs, mais non!!! Alors tant pis, je ne résiste pas à l’envie de parler de moi…
Alors rien que pour vous (enfin surtout pour Audinette, Maïlys, Babali et Botacook), 6 trucs sur môa-môa-môa:

4) je suis une fille
1) je suis instit’ (enfin, professeur des écoles, m’enfin…)
3) je suis calédonienne
2) je suis d’origine indonésienne
5) j’ai deux filles
6) je suis mariée. A un garçon. Il s’appelle Doudou.

Et voilà!! lol… Je suis vraiment trop drôle… En plus on a dit: « pas importantes, les 6 choses » (ben c’est ça, aussi, de pas recopier le règlement, mais vu que tout le monde a du le voir sans le lire sur les blogs des copains au moins dix fois, je ne vois pas l’intérêt de le recopier…).

« Quoi, vous allez m’arrêter pour non-recopiage de règlement inspecteur??«   Gnniiiirk-gnniiiirk-gnnniiirk!!! (bruit du pique à glace de Sharon).
(Faut qu’j'arrête le boeuf, moi…)

Bon, allez:

1) je me ronge les ongles (enfin, les 11 qui me restent). Mais je vais arrêter.
2) je ne suis pas très sérieuse.
3) ni très ordonnée
4) ni très organisée. Mais ça aussi, je vais arrêter.  (Alex, ça va, je t’entends rire d’ici…)
5) je sais rouler ma langue comme un papier de cigarette
6) je sais faire les roulades arrières.

Pfiou, que de révélations…
Ca mériterait bien un petit hot-dog, non? Il me reste un petit pain… Mais j’ai plus de saucisse!!! Ce genre de trucs, ça m’éneeerve…

Ah, et puis Nine m’a demandé mes associations de saveurs préférées, mais je crois que je vais prendre mon temps, et pourquoi pas préparer un billet pour chaque association??? Oui, je sais, on n’est pas sortis de l’auberge… :-)

Cette entrée a été publiée dans Bœuf / Veau, Douce France. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Boeuf épicé, aux pousses de bambou et basilic thaï

De retour après quelques jours de repos bien remplis et supra-géniaux…
En attendant quelques photos de vacances, encore une petite recette rapide, à la « dégaine plus vite que ton ombre » (je vous l’avais dit, ça va durer un temps cette affaire…), d’inspiration thaï cette fois…

Boeuf épicé aux pousses de bambou et basilic thaï
Pour 2: 200g de boeuf (filet) – 100g de bambou épicé en bocal – 1 petit bouquet de basilic thaï frais (je sais, malheureusement tout le monde n’a pas la chance d’en trouver…et Lucile inutile de me dire que mes bonnes résolutions flanchent… ;-) ) – 1/2 oignon émincé – 2 cuillère à soupe de nuoc mam – 1 feuille de combava – 1/2 bâton de citronnelle – 1 cuillère à café de sucre de palme – 1/2 cuillère à café de pâte de curry vert

- Préparer tous les ingrédients.
- Dans un wok, faire chauffer 2 càs d’huile d’arachide.
- Faire sauter l’oignon émincé et la pâte de curry.
- Ajouter le bambou bien égoutté, le sucre de palme, mélanger vivement.
- Ajouter le boeuf, assaisonner avec le noc mam.
- Ajouter les germes de soja et 1 poignée de basilic thaï ciselé.
- Remuer vivement, et c’est prêt!
- Avant de servir, parsemer le reste de feuilles de basilic.

Et voilà!

Un vrai régal, j’ai trouvé ça tellement bon que j’avais presque l’impression de ne pas l’avoir fait!! (vous voyez ce dont je veux parler?? ce truc étrange qui fait que tout a l’air meilleur quand c’est les autres qui cuisinent… Si bien que quand on vous dit: « C’est délicieux », vous avez l’impression que les gens vous mentent!!)
Bref… rapide, facile et savoureux, j’ai adoré, et Doudou aussi!

Et ça marche aussi à merveille avec des crevettes, j’ai testé pour l’un de mes bentos:

Et pour le bambou, j’ai utilisé ça:

Délicieux, épicé à souhait, ce qui rend inutile le fait de pimenter le plat (surtout que la pâte de curry vert est elle aussi assez épicée, normalement…).

PS pour Lucile: j’ai dit que j’arrêtais les produits qui voyagent par avion… si j’arrête les produits importés, je déprime direct… Mais non, les feuilles de basilic thaï, ça ne vient pas par avion… ah si, tu crois?? …  Mais-heu!!! T’arrête-heu, d’abord??!!! :-)

Cette entrée a été publiée dans Bœuf / Veau, Thailande. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Curry d’agneau au coco

En ce moment je cuisine plus vite que mon ombre, et avec ce que je peux trouver au fin fond de mes placards et/ou de mon congelo… Pas de grande cuisine par ici pour les jours à venir, donc, mais bienvenue à tous les stressés du bulbe qui veulent passer à table en moins de 15 minutes!
Petite recette vite faite bien faite… que je dédicace à madame « Je-me-choppe-une-coqueluche-pile-au-bon-moment-pour-être-en-vacances-une-semaine-avant-tout-lemonde!!! » Héhéhé, la pauvre, elle se reconnaîtra…

On mangeait assez peu d’agneau dans la cuisine indonésienne de ma mémé, pourtant cette recette est bel et bien inspirée des rendangs de boeuf qu’elle nous mitonnait, cuisinés au lait de coco et mijotés longuement, patiemment, avec amour… Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Agneau, Indonésie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Poulet Italiano moellissimo – tomates confites, olives, mozza et pesto

Il y a un moment à l’école que j’aime particulièrement.
Quand la cloche sonne le matin, que les nuées de bambins se mettent à courir en tous sens pour rejoindre le rang, désertant la cour et la vidant de leurs cris et de leurs jeux.
Ils se rangent deux par deux, disent « Bonjour maîtreeeesse » en passant, s’entremêlent les roulettes de cartables en gloussant.
Pendant ces minutes précieuses, je revêts mon costume de maîtresse: celle qui ne dit pas de gros mots, celle qui se tient bien droite, qui fronce les yeux devant les tâches d’encre, et qui se fâche si on se moque des copains et qu’on n’écoute pas les consignes.
Le temps qu’ils accrochent leur manteau dans le couloir, j’attends le silence. Ils discutent un peu, me voient attendre bras croisés, et du coup arrêtent de piailler. J’attends encore un peu, pour la forme, et je leur dis « Entrez les enfants« … La journée peut commencer.

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Italie, Poulet. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

KKVKVK n°24 – Samosas ind(onés)iens

J’ai loupé le cassoulet de Gracianne
J’ai loupé les bolo de Dorian

Y avait PAS MOYEN que je loupe les samosas de Charline!!!

Pfiou… j’ai eu chaud…
Histoire d’être à l’aise pour goupiller ça vite fait, j’ai décidé de métisser le samosa en l’emplissant de apon (prononcer Ap’honne), une préparation indonésienne à base de boeuf séché et de noix de coco. Normalement, cette viande est prise dans de la macreuse, ou un morceau bien fibreux, on la fait cuire, on l’effiloche et on la cuit à nouveau. J’ai simplifié avec du boeuf haché!
Je triche un peu parce que le thème était le samosa indien, mais il y a quand même de la coriandre dedans!!!

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Bœuf / Veau, Inde. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Soulfood – Beef’n cheese potatoes with poached eggs

J’ai dit aux morpions: « Alors ce mois-ci, vous allez créer vos propres bandes dessinées« .
Ils ont hurlé: « Yeeeeesss!!! »
Depuis, je regrette un peu ma géniale idée… Plus rien ne les intéresse si ce n’est pas dans une bulle:
« Maîtresse, pour les consignes des exercices on pourrait faire des bulles, aussi, non?? Tu te dessines et tu te fais parler et tu mets la consigne dans la bulle!! »
Ben oui, pourquoi n’y avais-je pas pensé???
Du coup j’envisage de revoir sérieusement ma pédagogie des mathématiques…

Enfin, c’est à dire si je refais des mathématiques un jour… Pour l’instant, c’est littérature/arts plastiques à outrance. Et informatique, aussi! Parce que je n’ai pas tout dit…  Histoire de me simplifier la tâche, les bulles seront insérées sur l’ordi… Ben vraiment, parfois, j’ai des idées tellement bizarres… Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Bœuf / Veau, Etats-Unis / Mexique, New York City, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Atelier sushi chez les Merveilles

Quand des Merveilles de cuisinières se retrouvent pour rouler des maki et sushi, attention ça ne rigole pas…
La marmite de riz jugée trop pleine y est passée, bon sang de bois quand ces filles se mettent à rouler plus rien ne les arrête!
Avec ou sans tapis à maki, avec ou sans moules à riz, maki inversés ou normaux, avec mangue ou concombre, saumon ou crevettes, gingembre confit ou en pulpe, wasabi en tube ou en poudre… rien ne leur a échappé… Les sushi-maki se sont faits dévorer en bonne et dûe forme, bien accompagnés de salade de crudité et miso soup.

Pour compenser l’absence des copines qui bossaient (ou qui faisaient autre chose, d’ailleurs!!), ces cinq-là ont avalé des boulettes de riz pour 10!!

ET ce n’est même PAS mauvais pour le régime (pas de quoi rougir devant sa nutritionniste!). Si on considère que le temps passé à rire est du temps gagné sur les abdos, c’est carrément du tout bénef’… Mais que peut-on demander de plus???

Evidemment le jour où les Merveilles se réuniront sans qu’une sérieuse dose de sucre soit impliquée n’est pas arrivé…

Petite farandole de desserts:

- le gâteau à la compote multi-fruits de Cess. Mi-tarte, mi-crumble, un vrai régal, croustillant dessus et fondant dedans…

- le cake aux fruits secs et aux épices d’Audrey… avec la bonne dose de rhum!!  pour lui donner le bon moëlleux… :-)

- les perles de coco de votre serviteuse… celles qui me donnent toujours autant envie de pleurer quand je croque dedans et que le caramel de coco me coule dans la bouche… La recette est toujours là (clic!)

- et enfin, la salade de fruits de Bergeou, pour remettre les compteurs caloriques à zéro… (comme on dit: « Yeah, right!!« )

Quant à la pâte à crêpes que j’avais prévue pour fêter la Chandeleur (et non pas la Chandler, que j’adore aussi cependant), bizarrement, on l’a oubliée dans le bol du robot… Mais promis Mook, y a moyen que je t’en faxe une avec de la confiture de coco!!

Elles n’ont pas été perdues pour autant!^_^

Au moment de partir chacune récupère son petit « Doggy-bag », son petit « prekat » comme on dit en javanais, parce qu’évidemment, une telle dose de desserts n’est pas envisageable pour aussi peu de personnes en une seule après-midi…

Conclusion: décidément, quel bonheur d’avoir eu un jour l’excellente idée d’ouvrir ce blog… Comme d’hab les filles, la prochaine c’est où et quand vous voulez!! (et Chantal, promis on essaye d’éviter le samedi!!)

PS: Cess, je ne t’ai pas remerciée d’avoir nourri mes enfants!! Je te propose de former le « Club des Mères Imparfaites Qui n’Ont Pas Peur des Yeux Froncés des ATSEM » !! :-)
Et un autre merci, pour Mook cette fois, de m’avoir réapprovisionnée en poudre de dashi… je commençais à être en manque!! (Ouai-heu, t’en as-heu???):-)

Cette entrée a été publiée dans Japon. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.