Archives mensuelles : mai 2008

Farandole de bento n°3 – l’âge, finalement, c’est dans la tête !

Une de mes collègues, aujourd’hui à table, a dit: « C’est vrai finalement, dans sa tête on a rarement son âge réel, en tout cas moi je ne me sens pas comme si j’avais bientôt 50 ans!! »
Et là, j’ai réfléchi en un quart de seconde… (no comment, ces derniers temps c’est déjà énorme pour moi). J’ai fait un pas en dehors de mon corps (oui, je fais ça des fois, c’est assez cool), et je me suis posé la question « Dis-moi Véro, te sens-tu comme si tu avais 31 ans ?? »  » Oui, et même plus ! a répondu mon dos ». Alors j’ai considéré les faits…

1- Quinze jours avant la fête des mères, j’ai scandé sur tous les tons « Ca a l’air génial la Wii* !!! J’aimerais bien une Wii* !! Wouah, regarde, une Wii*!! Cécile ELLE, elle a une Wii *!! Aahlala, ça doit être cool d’avoir une Wii *!!! »
Résultat: j’ai eu une Wii !!!! Yeeeee-HHHAAAAA !!!! (ou plutôt: Wiiiii-HHAAA !!).
2- Parfois, quand mes élèves font des blagues, ça me fait rire. Même les blagues caca-prout.
3 – J’ai un agenda Pucca*.
4 – J’achète des trucs Hello Kitty* à mes filles, et ensuite je leur pique « sans faire exprès ».
5 – J’aime faire des concours d’Air Guitar (en famille, hein, pas en confédération, quand même !!)
6 – J’adore manger dans des bento à fleurs, coeurs, étoiles, et, pire, fabriquer de la nourriture fleur, coeur, étoile.

(* = billet non sponsorisé)

Mais alors, quel âge ai-je dans ma tête ??? C’est grave? Tout cela fait-il de moi une attardée pathétique, incapable de sérieux, de responsabilités, indigne de confiance ?
Malgré cette courte réflexion qui m’a beaucoup ébranlée, finalement j’ai décidé de ne rien changer. Je ne veux pas, sur mon lit de mort, regretter et me dire d’une pensée chevrotante « J’aurais du me faire des bento-bonhommes, au lieu de faire semblant que je trouvais ça débile !!!« 
:-)

Farandole de bento n°3, pour vivre ma vie à fond, et ne rrrrrien rrrregrrrrretter, noooon, rrrrrien de rrrrien !!!

Bento des petits bonhommes « pacman* »

Etage du plat principal.
- 3 boulettes de riz gluant: nature, parfumée à la sauce tomate (Panzani* en tube, cuisinée au légumes), et furikake (paillettes pour assaisonner le riz, celles-ci sont mes préférées, au shiso).
- des fleurs de carottes
- marguerite de blancs de dinde, roulés avec des piquillos en conserve, et petites fleurs de fromage. Le tout tenu avec des petits cure-dents (neufs, je précise :-S)
- cochon de soja

Etage dessert:
- lit de fromage blanc (0% !!!, été qui arrive oblige)
- salade de banane et orange
- perles de chocolat

Les petits visages sont faits avec des petits « punches », achetés sur ebay cela fait un moment, mais pas encore testés… Les deux premiers sont en nori (algue), le troisième est en jambon, et fait grâce à des petits ustensiles que je mettrai vite dans une catégorie « ustensiles à bento ». Ustensiles déjà vu chez Mook bien entendu, donc c’est pas comme si j’avais besoin de me grouiller, et ça m’arrange !

Pour ceux qui se demandent ce qu’est le shiso, l’étiquette en français sur le paquet (trouvé à Eurasie) appelle cela des feuilles de « perilla ». Une plante qui donne une jolie couleur prune, et qui parfume bien mon riz !

Bento du Printemps

Plein de couleurs, promesses d’un été qui n’arrivera peut-être jamais !!!

Etage des entrées
- rondelles de concombre, décoré avant coupage avec un zesteur, genre herbes folles.
- quelques radis dans les trous.
- brochettes de roulés d’omelette aux piquillos ou jambon (oui, je suis dans une période roulée…)
- cochon de vinaigrette

Etage du plat principal
- Légumes sautés à l’huile de sésame(recette à venir, je sais c’est pas la première fois que je dis ça…)
- Nouilles sautées (précuites dans un bouillon de « pho », sautées dans une lichette d’huile de sésame et un peu de pâte pour pad thaï)
- Marguerite faite avec un bout d’asperge, un piquillos découpé en fleur, et des pétales d’omelette, le coeur est en sauce pimentée (la fameuse Sriracha, que chez ma grand-mère on appelle « piment flacon », ou plutôt « piment flacân »)

Un petit (gros) yaourt au caramel avec ça, histoire de ne pas se laisser démoraliser par le fromage blanc à 0%… C’est tout moi, ça…

Double bento des oursons: mère/fille

Le même repas, mais version rose pour ma grande, et grise pour moi
(quand même… :-) )

Etage des entrées
- macédoine de légumes et container de mayo
- tomates et sauce soja
- quelques morceaux de brebis pour la petite

Etage du plat principal
- des ailes de poulet grillées à la sauce prune (recette à venir aussi !). Ne pas hésitez à recouper le bout des pilons pour que ça rentre !
- riz gluant nature et furikake pour moi, sculpé avec le petit moule à riz vendu dans certains bento, et petites décos oursons faites au punch.
- riz gluant à la tomate en forme d’oursons pour ma grande, façonnés dans des moules à riz et avec les « face punch ».L’un a des oreilles en mayo, l’autre en nori, et le dernier en sauce tomate.

En dessert, des laitages pas pris en photos… On a été bien calées avec tout ça !

A force de persévérer, mes collègues ne se moquent plus, ou presque, la dernière fois devant une salade toute bête que je m’étais préparée, l’une d’elles m’a dit: « Ben dis donc, tu t’es pas foulée aujourd’hui !!« .  Plus personne ne rit, dorénavant c’est plutôt « alors alors, fais nous voir ton oeuvre du jour??

Héhéhé, je savais qu’un jour mon talent d’artiste serait reconnu…
Tout vient à point à qui sait attendre, et avec l’âge mental que j’ai, j’ai toute la vie devant moi !!! ;-)

Bon, allez, je vous laisse, j’ai une partie de bowling à jouer… Faut que je me détende, le grand concert c’est… LUNDI !!!!
Gargllll….!!

Cette entrée a été publiée dans Japon. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Le plaisir des choses simples

1) Faire son marché avec une copine, dans un endroit coloré, animé, où les accents se mêlent, bordelais, agenêt, marocain, algérien… Pour moins de 20 euros, ramener chez soi:
- 2 belles batavia
- 1 kg 300 de belles coeur-de-boeuf
- 1kg de cerises
- 1kg200 de brugnons encore un peu acides, mais on n’en peut plus d’attendre les fruits d’été !
- un énorme bouquet de menthe pour les caïpirinha et les thés
- un pain marocain énorme aussi
- 2 m’semmen à mourir
Verdict: aller plus souvent à St Michel… Ca fait du bien à l’âme…

2) Avoir la flemme de faire à manger, cuire des pâtes pour ses filles, puis avec son mari, se payer une tranche de cool attitude. Bien métissée comme d’hab: pain marocain, sardines au poivre vert bretonnes.
Avoir envie de boire du vin rouge avec ça. Choisir un Médoc de derrière les fagots, bien costaud. Se moquer des conventions et céder à l’envie.  Être contente du résultat en bouche, et se sentir libre et rebelle !!! :-D

3) Se boire un petit thé à l’indienne, et se remémorer une chouette journée, qui n’aurait pas eu lieu sans ce blog. Avec Jo, une rencontre avec Marie Revenue d’Inde (c’est officiel Marie c’est ton nouveau pseudo :-) ), qui nous offre un petit souvenir pour marquer ça: du thé au chocolat, à faire cuire comme un tchaé, en laissant le thé cuire un peu dans une casserole sur feu doux, avec du lait, et 2 graines de cardamome verte en plus (j’ai suivi ton bon conseil Marie!)

Il ne manque plus qu’un samossa, ou des almond and pistachio rolls… et un temple d’or ! :-)


Au diable les calories…

* * * * * *

Pas de recette aujourd’hui…
Mais ça vient vite!

Cette entrée a été publiée dans Autres. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Association # 9 – Avocat et vanille: avocats au sucre !

Chez moi en Calédonie, c’est comme ça qu’on le mange.
Je me rappelle de la première fois qu’on m’en a proposé en salé quand je suis arrivée en France. Chose assez rare pour que je le souligne, c’est vers mon père que ce souvenir me renvoie.

-Tu aimes les avocats ?
- … Oui…
- Ca tombe bien, c’est ce qu’on mange aujourd’hui.
-
- Et les tomates tu les aimes ?
- … Oui…
- Bon, c’est bien, j’en mettrai avec les avocats.
- ??? … Des tomates ?? Avec les avocats ?
- Oui, pourquoi ?
- Mais ça se mange avec du sucre, les avocats, c’est un dessert !!
- Pas du tout, les avocats ça se mange avec de la vinaigrette.
- Maman et moi on le mange sucré…
- Et bien pas ici. Sucré c’est dégoûtant.  » Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Calédonie, Desserts d'ailleurs, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Cuisine Métisse a deux ans !

Deux ans déjà ! J’avais presque oublié !! Aujourd’hui je ne me rappelle plus trop de ce qu’était mon quotidien avant l’ouverture de Cuisine Métisse…

Que faisais-je donc le soir, au lieu de traîner sur les blogs des copines (et copains)?
Comment est-ce que je m’occupais quand je n’avais pas de posts à préparer ? Pas de commentaires auxquels répondre ? Pas de boîte mail qui débordait ?
Comment est-ce que j’ai pu réussir à cuisiner sans siphon, sans moules en silicone, sans thermosonde,et surtout sans bento ???

A qui est-ce que je racontais mes histoires de récré, de lumbago, de photos de passeport, mes problèmes de Doudou aux fourneaux, et de fille aînée au journal intime ???

Qu’est-ce que je pouvais bien faire de bon à manger sans mon livre de Momma Cherri, sans mes recettes glanées à droite et à gauche de chefs comme Gordon Ramsey, Nigella Lawson, Camelia Panjabi?? (enfin, j’avais déjà Jamie Oliver, un des rares chefs pré-blogguiens qui ait compté dans ma vie !)

Qu’est-ce que je faisais avant de passer à table, quand je n’avais pas de photos à prendre un coup d’en haut, un coup de profil, un coup sur la gazinière ou un coup avec la terrasse en fond ? Quel goût avait ma nourriture quand je la mangeais chaude ?? (mouarf mouarf)

Quels challenges me poussaient quand je ne connaissais pas les Kikis, ni les Rillettes Day, ni les Bloggue ton Cassoulet, ni les Sucrés qui vont chez le Salé ou peut-être est-ce l’inverse ?
Comment est-ce que j’arrivais à me renouveler sans les rencontres entre copains cuistots, sans l’émulation créée par les ateliers de cuisine chez les pros, ou entre nous, à cuisiner un coup italien, un coup japonais, un coup suédois (truc de fou !!!).

Et surtout: comment me contentais-je de ne faire plaisir qu’à ma petite poignée de goûteurs, au mieux une dizaine d’invités, quand aujourd’hui des gens de partout me laissent des mails gentils sur mon Poulet qui Tue, sur ma salade Tahitienne, mes curries de crevettes, les recettes Caledoches ou Indonésiennes que j’aime tant, et surtout mes bento (lol) ????

Ce billet n’est pas là pour mon petit plaisir perso, mais pour vous mes lecteurs !
Comme beaucoup, l’envie m’est parfois venue de cliquer sur le bouton « Supprimer », d’envoyer posts, comms, liens, nombre de visites valser… Mais presqu’à chaque fois, un mail arrivait, avec des « merci », avec des « continue », avec des « j’adore », et voilà ! Je crois que la fin de Cuisine Métisse n’est pas pour tout de suite… grâce à vous !

Deux ans de plaisir, deux ans de rencontres…
J’ai l’immense plaisir aujourd’hui de connaître des Joelle, des Alex, des Patrick, des Charline, des Gracianne… des Merveilles ! :-)
Je ne vais pas pouvoir citer tout le monde alors peut-être que je n’aurais pas du commencer, mais tant pis… je sais que vous vous reconnaîtrez…
J’ai pu apprendre tant, améliorer mes techniques, ma façon de cuisiner, de consommer aussi !

Je ne prétendrai pas que ces deux années n’ont pas eu aussi leur part de déceptions, de déconvenues, d’agacements profonds, mais laissez-moi ne voir que le bon côté des choses, car finalement il n’y a que ça qui vaille le coup qu’on en parle !

Et puis à tous ceux qui viennent ici et m’envoient des mails ou des comms si agréables, les non-bloggueurs, à qui j’oublie parfois de répondre et j’en suis tellement désolée ! Aux Lucile, Nathalie de la Galette, Malou … Vous tous !!

UN IMMENSE MERCI A TOUS, QUI AVEZ D’UNE FACON OU D’UNE AUTRE FAIT DE MON BLOG CE QU’IL EST…
je vous embrasse, et pourvu que ça dure !

A présent parlons photos : pour illustrer mon propos, des photos de recettes que j’ai piquées chez les copains… Nous avons la fameuse sauce Gravlax de Patrick; les gnocchis à la sauce raclette de Jo; le chutney au coco et les idlis (un peu ratés pour ma première !) de Charline…
Des recettes à  se lécher les doigts (vous savez comme j’aime faire ça), et que je n’aurais sans doute jamais testées sans eux… Quand je vous disais, quelle aventure, ce blog…

Et un petit bouquet offert par mes schtroumphs à la maîtresse… Elle tient une place importante ici aussi, celle-là…
:-)

Cette entrée a été publiée dans Présentation. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Association # 8 – citron vert et apéro: le match mojto / caïpirinha

 

 

« Darcooooooos, si tu savaiiiiiiiis !!!! Ta réfooooor-meuh, ta réfooooor-meuh !!! …..
- … au cul… au cul…  aucune hésitation !!! …
- Pooo polopopopooooo poooo !!!!
« 

J’adore l’ambiance des manifestations…
Enfin, je parle de l’ambiance qui est mise à l’avant des cortèges, par les lycéens anarchistes qui croient dur comme fer qu’une révolution est en cours, et qui hurlent à pleins poumons…

Les profs intellos, au milieu, sont bien plus dignes, et ont des slogans bien plus chiadés: « La furie, oui ! La curie, non ! »
… ??? … De quoi ???
Je ne savais même pas que UNE curie c’était un mot qui existait… Pour moi on dit UN curry, ou alors on y met une majuscule, après le prénom Marie ! J’ai cherché du coup, et j’ai appris que les profs étaient contre la division qui permet de mieux régner… Zut… Si j’avais su, j’aurais pu scander ça aussi !!! Au lieu de dire des gros mots de façon éhontée… Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Apéro, Boissons, Brésil, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Association # 7 – Chocolat, café et amandes: Tiramisu à l’amaretto

Ce qu’il y a de bien dans mon boulot, c’est que nous aussi les adultes on apprend des tas de choses tous les jours. Tiens, par exemple moi je n’avais jamais rien compris aux différents âges de la préhistoire, paléo, néolithique, bronze, fer et compagnie (il faut dire que j’étais très bavarde et je n’écoutais pas toujours en classe… chuuut, ne le dites pas à mes élèves !)

Maintenant, no souçaï, Julien Lepers pourrait y aller, je suis calée…

Ou genre, quand on me dit « 8×8″ je hurle « 64 !!! » dans la demi-seconde.
Je suis tellement entraînée au calcul mental qu’une fois, à l’entraînement cérébrale sur Nintendo DS, j’ai eu 20 du premier coup ! Cool, hein. Nicole Kidman peut rentrer chez elle… J’ai crâné pendant des jours, ensuite (jusqu’à ce que je me fasse un lumbago… no comment…) Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Entremets, Italie, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Association #6 – tomates confites et basilic: Focaccia moellissima de Jamie Oliver

Bizarrement un des noms de chefs cuistots qui me vient à l’esprit quand je pense « cuisine italienne » est celui de Jamie Oliver. Un chef que j’adore, qui cuisine comme si de rien n’était, pif paf pouf, comme j’aime… Qui cuisine de bons et beaux produits, et qui en fait toujours des plats colorés, pleins de saveurs et de parfums.
Voici donc une focaccia bien italienne, mais basée sur la recette d’un chef anglais !

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Brunchs, Cuisine par pays, Italie, Plats, sandwichs, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.