Archives mensuelles : septembre 2010

Gyôza – ravioli grillés japonais

C’est étonnant comme plus je voyage, et plus j’ai envie de voyager. Plus je pars, et plus mon envie de repartir est grande.
Peut-être qu’il ne faudrait jamais commencer.
Ceci aurait pu être un « billet pour ailleurs », presque.
Parce que ce n’était peut-être pas mes premiers gyôza, mais ceux que j’ai mangés à Tokyo étaient tellement excellents qu’ils m’ont vraiment décidée à me lancer dans leur confection.

On en trouve de plus en plus dans certains restos japonais à Bordeaux, mais c’est tellement peu onéreux et simple à faire que c’est vraiment dommage de dépenser trop d’argent dans des restaurants !
Rien de bien compliqué, vraiment : une farce avec peu d’ingrédients (beaucoup de sauces qui sortent du placard) un pliage deux fois plus rapide que celui d’un nem. Les gyôza sont d’origine chinoise, mais le type de cuisson et la présentation sont vraiment japonais.
Depuis que je suis rentrée je n’arrête plus d’en manger !

Gyôza – ravioli grillés au porc et au chou

1 paquet de feuille wonton (feuilles à ravioli chinois), sauf si vous préférez préparer vos feuilles de ravioli vous-même ! :-) – 200g de porc dégraissé (une fois j’ai carrément utilisé une moitié de filet mignon qu’il me restait au congel) – un petit morceau de chou vert émincé finement (environ 1/8 de chou) – une poignée de ciboule émincée – 1 dé de gingembre râpé – une gousse d’ail écrasée – fécule de pomme de terre – sucre en poudre – huile de sésame, sauce soja (Kikkoman), sauce d’huître, saké de cuisine, sucre et poivre

- Hacher le porc.
- Préparer la farce en mélangeant le porc, la ciboule, le chou.
- Assaisonner avec : 1 cuillère à soupe d’huile de sésame, 1 cuillère à soupe de sauce d’huître, 1 cuillère à soupe de sauce soja, 1 cuillère à soupe de saké, du poivre (pas besoin de sel à cause de la sauce soja !).
- Ajouter 1 cuillère à soupe de fécule de pomme de terre ou maïzena afin de lier la farce.

- Couper les extrémités des feuilles de ravioli de façon à obtenir des cercles.
- Préparer un plat pour entreposer les gyôza : le saupoudrer de farine.
- Disposer un peu de farce au coeur du cercle, et avec les doigts mouillés, refermer en pinçant les bords. Faire des plis d’un seul côté de la feuille, de façon à obtenir une demi-lune arrondie.

 


- Lorsque tous les gyôza sont pliés, faire chauffer un peu d’huile d’arachide au fond d’une poêle (juste assez pour napper légèrement la poêle).
- Disposer les gyoza en cercles concentriques ou en colonnes.
- Laisser les gyôza griller et dorer 5 minutes.
- Puis, verser un bol d’eau dans la poêle, et couvrir : la vapeur d’eau finira la cuisson des ravioli.
- Lorsque toute l’eau est absorbée, au bout d’environ 10 minutes, vérifier la cuisson en pinçant un bord de ravioli : il doit être bien tendre, moelleux. Si ce n’est pas le cas, rajouter un peu d’eau, couvrir et poursuivre la cuisson.

- Sortir les gyôza à l’aide d’une spatule plate, les retourner sur l’assiette de présentation afin de présenter leur joli côté tout doré et croustillant.

- Servir avec une petite sauce faite avec : de la sauce soja, une pointe de vinaigre de riz et une pointe d’huile de sésame.
Et voilà !!!

Se régaler, car vraiment, il n’y a pas d’autre façon de manger ces petites choses-là…


Cette entrée a été publiée dans À grignoter, Asiatiques, Entrées, Japon, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Bordeaux fait son Pique-Nique – Saison 3 !!!

 

Pique-Nique messieurs dames !

Nous avons encore quelques beaux jours devant nous, il faut en profiter !
Comme pour la Saison 1 et pour la Saison 2, les Merveilles Bordelaises et moi-même seront au parc Bordelais dimanche 19 septembre 2010 ,à partir de midi, pour grignoter de bonnes choses dans la bonne humeur !

Mode d’emploi : chacun amène un ou deux plats (pas plus !!! Il y a toujours trop à manger !), on s’assied dans l’herbe, on mange en rigolant, en bavardant, en échangeant des tuyaux recette, shopping…

Vous vous rappelez mon super plan d’il y a deux ans ?
Je suis la reine du recyclage :-)

 

Toujours sous le thème du développement durable : rien qui se jette, verres, assiettes, couverts…

Alors, alors… Qui qui sera là ???
:-)

A demain pour une recette ! (ben il serait temps, oui, je sais :-) )

Cette entrée a été publiée dans Autres, Rencontres, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Okonomiyaki comme à Meguro – Billet pour ailleurs #8

J’ai goûté l’okonomiyaki pour la première fois à Meguro, un des quartiers au sud de Shibuya, Tokyo.
Nous devions retrouver un ami à Shibuya, devant Hachiko, la statue du mythique chien fidèle.
Apparemment, tous les jeunes qui se retrouvent à Shibuya se donnent rendez-vous devant ce chien, et il doit être célèbre dans le monde entier parce que tout le monde se prenait en photo devant. Rires, flash d’appareils photos, langue étrangère qui laisse tout de même transparaître la joie d’être jeune et d’avoir une soirée de fête devant soi.

L’ami que nous devions retrouver est Tokyoïte depuis quelques années. Nous ne l’avions pas revu depuis près de quatorze ans. Bizarrement, il n’avait pas changé, même si ce n’était plus vraiment le même.
J’imagine qu’il a dû du nous trouver vieillis, avec nos gamines au bout des bras.

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Japon, Mes voyages, Tokyo, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.