Wings de chou-fleur : les nuggets de chou-fleur 2.0

Hey bonjour petit lecteur chouchou.

Non plus rien ne m’arrête et me revoilà déjà. J’ai découvert que j’avais sans doute des tendances à l’hyperactivité (hahaha le scoop), là c’est la surchauffe les gars je ne vous dis pas, je me fatigue moi-même. Du coup, friture. Encore ^^

Bon. Une recette de nuggets de chou-fleur, j’en ai déjà publié une il y a quelques temps mais celle-ci c’est la version « upgraded », tu vois, la version « on monte le level », la recette « attention on se pousse ça déchire tout ».

D’abord parce qu’elle est végane, ou végétalienne, ou 100% végétale, ou « cruelty free » peu importe comme tu l’appelles. J’ai remplacé l’oeuf qui est décidément totalement inutile dans une recette sur deux par une mixture de ma composition, faite avec un truc dingue et hyper hype qui est : la farine de ménagère !!
Mais cette recette c’est la version « deluxe » surtout parce qu’elle est bien meilleure 😀 La farine rend la chose encore plus croustillante, et puis je l’ai un peu plus épicée, avec des sommités de chou-fleur un peu plus grosses qui vous donnent l’impression de manger comme un gorêt de la bonne junkfood bien interdite !!!

Alors là, vous commencez presque à culpabiliser, à vous dire « Haaaan purée faut que j’aille courir ou que je fasse ma séance d’appli fitness 7 minutes » (commencée en l’honneur du début du confinement). Mais vos yeux tombent sur ce que vous mangez et là votre cerveau n’en croit pas sa tête : non ce n’est pas une hallucination, vous vous régalez en mangeant du chou-fleur !!! Et là vous regardez autour de vous : TOUT LE MONDE se régale en mangeant du chou-fleur !

Écoutez c’est simple : si un seul de vos enfants fait la grimace, je me déconfine illico presto et je viens lui faire une leçon d’une heure sur l’imparfait du subjonctif, je le jure !!! 😀

Petit point sur les ingrédients :

– la panko, c’est une chapelure japonaise qui fait de gros flocons bien croustillants à la friture. On peut la remplacer par de la chapelure classique, ou tenter de râper des morceaux de pain un peu plus gros avec une râpe à fromage des familles ?

–  je n’ai pas mesuré la quantité d’eau par rapport à la farine parce que j’ai beau avoir des tendances hyperactives, je n’en suis pas moins une sacrée feignasse MAIS j’ai des arguments. Selon la farine, selon son taux d’humidité, vous savez bien que les quantités d’eau à ajouter peuvent varier légèrement. Alors vous me connaissez, ce n’est pas mon genre de me rappeler si j’ai acheté de la T55 ou de la T60 ou de la farine bise (ceci dit j’aime bien la farine T.bisous huhuhu), encore moins mon genre de vous dire qu’il faut verser 25,7 cl d’eau à 12 degrés très exactement. Je sais une chose en revanche : pour une recette aussi simple, allez y mollo pour ajouter l’eau, et faites confiance à vos yeux !  La pâte doit être assez épaisse mais tout de même assez liquide pour bien napper le chou-fleur. Je vous mets une photo les petits chats et de toute façon, légèrement plus épaisse ou un poil plus liquide, ça le fera quand même, parce que ce qui compte c’est que ça aide la chapelure à coller ! 🙂
Une pâte plus liquide fera un beignet un poil plus léger, une pâte plus épaisse donnera un beignet plus… bin plus épais tiens justement, et donc plus croustillant aussi.

Wings de chou-fleur qui tuent – nuggets de chou-fleur 2.0

Ou comment faire aimer le chou-fleur à vos drôles s’ils n’aiment pas ça
Pour un chou-fleur entier (mais oui on a TOUUUuuuT mangé en une seule fois)

Pour les nuggets/wings/beignets : un chou-fleur – 2 tasses de farine – de l’eau à température ambiante – chapelure japonaise (panko) – sel, poivre, paprika à volonté
Pour la sauce barbecue : ketchup – sauce soja claire – vinaigre blanc (malt par exemple) (sinon… vous pouvez utiliser de la sauce barbecue hein ^^ Bon moi je n’en ai jamais)
Pour la touche finale : un peu de persil ciselé, piment rouge émincé, graines de sésame

Bien préparer son plat de travail pour être efficace. On pane une première fournée pendant que l’huile chauffe, on pane la deuxième fournée pendant que la première cuit, on pane la dernière fournée pendant que la deuxième cuit et que la première est au four. Plus on pense à l’ergonomie, moins on fait de gestes inutiles et plus vite on peut manger ^^

– Préparer la sauce : mélanger un bol de ketchup, deux cuillères à soupe de sauce soja et une de vinaigre. Voilà c’est tout 🙂
– Laver le chou-fleur et le découper en sommités assez grosses.
– Disposer la farine dans un petit saladier, la saler, poivrer et ajouter du paprika à volonté. Bien mélanger.
– Disposer la panko dans un petit saladier, et lui infliger le même traitement :saler, poivrer, paprikater.
– Faire chauffer de l’huile de friture : feu vif puis baisser à feu modéré pour obtenir de très fines billes qui remontent à la surface.- Plonger les sommités de chou-fleur dans la pâte épicée, puis dans la chapelure panko et bien appuyer.
– Plonger les sommités de chou-fleur panées dans l’huile et laisser cuire quelques minutes, jusqu’à ce que les beignets soient bien dorés.


– Pour garder les wings bien chauds en attendant que tout soit cuit, posez-les sur une plaque ou un vieux plat allant au four et gardez-les dans le four à 160° pendant que vous faites frire le reste.
– Parsemer un peu de persil, piment, graines de sésame juste avant de servir avec la sauce barbecue.

Et voilààààà….
Déguster.
Avec les doigts.
Oh miam.

 

Bon je ne devrais sans doute pas dire ça, les diététiciens de France et de Navarre vont me tomber dessus. Si vous êtes vraiment trop gourmands, vous pouvez répéter l’opération de nappage : une fois le chou-fleur paré de sa plus belle panure, hop, replongez-le, deuxième couche de pâte et deuxième couche de panko. Mais là c’est abusé niveau équilibre et proportions, il n’y a presque plus de chou-fleur sous le beignet ^^ Mais sachez que c’est possible.
Car moi, petit lecteur, je suis comme ça. Je ne vous cache rien, je vous dis TOUT.

Allez, prends bien soin de toi et des tiens, bon appétit à tous,
à bientôt petit lecteur chadoux !

 

 

 

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans À grignoter, Apéro, Canada / Etats-Unis, Douce France, Légumes, Sans viande, Vegan, Végétarien, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Wings de chou-fleur : les nuggets de chou-fleur 2.0

  1. Riro dit :

    Impressionnant ! Bravo pour la description détaillée de la recette que je viens de lire. J’étais en train de chercher une idée avec le chou-fleur et je suis arrivé sur votre page. Et surtout vous dites TOUT. Pas de trucs cachés ))

  2. Eloise David dit :

    C’est étonnant mais ca a l’air trop bon quand meme. Avez vous essayez de faire de la chapelure avec des céréales (style kelloggs) sans sucre

  3. simon dit :

    Bonjour, merci pour la recette, c’est peut être le bon compromis pour faire manger des choux-fleurs aux enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *