Boulettes de poulet yakitori – Yakitori chicken meatballs

The problem with Rasa Malaysia is that whenever I go and visit her kitchen, I end up drooling and thinking « Oh My God!! I want some!!!! NOOOOW!!!!! »
Her recipes are devilishly mouth-watering, and the pictures so beautiful that the obsession just won’t go…

The last time I stopped by, I saw them…
Rasa’s Yakitori chicken meatballs…
Unfortunately, holidays were there, and long days lay in front of me before I could satisfy my craving for those balls (…yes, I know…)
I swear I’ve been waking up every morning since, thinking: « Now what’s the use of holidays if I can’t have my meatballs?? »

You know what happened the moment I set a foot in my kitchen…

To see Rasa’s recipe in English, it’s here
I changed the sauce, added two shallots , and I think my spoon of corn starch was a bit bigger than Rasa’s, because the sauce seemed thicker than on her pictures. Those balls are perfect mini-sized, as an appetizer, and of course terrific as a main course, with steaming rice and chili.

It was just gorgeous!!
Thanks Rasa!

Maintenant, recette en français quand même…
Voici donc la recette des « yakitori boulettes » de Rasa, recette simple, rapide et absolument délicieuse!
J’ai pas mal modifié la recette de départ au final : j’ai modifié les ingrédients de la sauce, ajouté deux échalotes, et j’ai remplacé les miettes de pain sec par un petit pain grillé au froment (quand l’envie est trop forte, on fait avec ce qu’on a! :-) )

Yakitori chicken meatballs de Rasa Malaysia
- Mixer 2 escalopes de poulet, 2 échalottes, 1 càs de farine, 1 càs de maïzena, 1 oeuf, 3 càs de miettes de pain sec, 1/2 càc de sel.
- Former des boulettes avec les mains humides (sinon, ça colle!)
- Pocher ces boulettes dans une eau bouillante parfumée avec 2cm de gingembre râpé (je les pochais au fur et à mesure que je les roulais, comme ça hop! pas de boulettes qui se collent entre elles sur une assiette).
- Sortir les boulettes lorsqu’elles remontent à la surface, et les enfiler sur des brochettes en bois (ou pas, si vous en faites des minis à servir à l’apéro).

Pour la sauce :
4 cuillères à soupe de sauce soja – 4 cuillères à soupe de mirin (ou vinaigre de riz additionné de sucre) – 4 cuillères à soupe de miel – 4 cuillères à soupe de bouillon de légumes – 2 cuillères à soupe de saké de cuisine – 1 à 2 cuillères à café de fécute;cule de maïs (ou de pomme de terre)
- Mettre tous les ingrédients dans une petite casserole sauf la fécule.
- Faire chauffer et mélanger.
- Prélever un peu de sauce, y verser la maïzena, puis reverser cette pâte liquide dans la casserole.
- Poursuivre la cuisson à feu doux et laisser épaissir.

- Griller les brochettes, les badigeonner de sauce en cours de cuisson.
- Servir avec du rab’ de sauce, du riz bien fumant et du pimetn…

Et voilà!
Quel régal…
La viande pochée avant la grillade est très tendre, et parfumée grâce au gingembre dans l’eau de cuisson, un délice.
La sauce est quasiment la même que celle de de mes yakitori de filets toutes simples, mais la maïzena la rend onctueuse, elle nappe les brochettes et les parfume bien mieux, je ne ferai mes yakitori plus que comme ça, boulettes ou pas!
J’ai essayé aussi les mini-boulettes pour l’apéro: parfait… J’en suis FAN!!
Merci Rasa!!! :-)

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans À grignoter, Apéro, Japon, Poulet, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>