Kanelbrød danois – brioche à la cannelle (avec levée au réfrigérateur)

Retour de vacances.
Avec la mauvaise surprise en rentrant d’avoir vu mon blog se faire pirater, ce qui fait que la newsletter a pour le moment du plomb dans l’aile… mais ma foi, ne laissons pas cela avoir de l’importance dans ce beau mois d’août qui s’annonce ! On peut dire merci au légendaire Doudou, en tout cas, d’avoir tout réparé pour me laisser vous donner cette recette de kanelbrød !
Et donc, je disais, retour de vacanes.
De très chouettes vacances ma foi, au Danemark cette année, avec un échange de maison encore une fois vraiment génial.

Parce qu’outre le lien assez bizarre et incroyable qu’on crée le temps d’un été avec une famille totalement inconnue qui vit à l’autre bout de l’Europe, il faut savoir que le Danemark, c’est super cher. La nourriture, les restaurants, les vêtements. C’est bien simple, sans échange, on n’aurait pas passé nos vacances là-bas, et ç’aurait été bien dommage…


On me demande toujours si je n’ai pas peur, avec ces échanges, de retrouver ma maison saccagée. Ou si ça ne me dérange pas que des étrangers dorment dans mon lit. Ou si je ne suis pas gênée de cette intrusion dans notre intimité.


Il faut croire que je n’attache pas trop d’importance aux choses matérielles et qu’en tout cas elles ne définissent pas mon intimité, car à partir du moment où Doudou et mes chouchounettes sont avec moi, ça ne me perturbe vraiment pas du tout. Une année, une famille a fait cramer notre grille-pain, et nous a racheté exactement le même. On y a juste gagné une garantie prolongée, et l’impression de nous être fait des amis vivant à 1000km de chez nous (pas parce qu’ils nous ont racheté un grille-pain, bien sûr, mais parce que leur appartement et leur vie ressemblait beaucoup à la nôtre :-) )!

En tout cas, j’ai découvert au Danemark le rugbrød et le kanelbrød. Le kanelbrød ressemble somme toute à n’importe quel brioche à la cannelle, de celles par exemple qu’on trouve partout à New York. Et ça faisait longtemps que j’avais envie d’en faire chez moi, pour pouvoir en déguster quand je veux…

C’est ma copine San qui m’a dit que la recette de brioche de Yummix était délicieuse. Une recette faite pour le thermomix et pour de la levure de boulanger fraîche. Moi j’ai un Kenwood qui ne cuit pas, et de la levure sèche express. Ma foi, un poil d’adaptation, beaucoup de cannelle, et le tour était joué !

Le secret de cette brioche et de son moelleux, c’est qu’elle va lever trois fois, dont une fois longtemps au frigo. Il faut compter au minimum 1h + 8h + 1h de levée, donc 10h en tout (environ, car la levée au frigo peut-être plus ou moins longue). Brioche donc à préparer la veille, puis si vous êtes courageux, à terminer 1 heure avant le lever de toute la famille, pour être dégustée toute chaude au petit déjeuner. Je l’ai fait sans souci, parce que j’étais en vacances. Bon, faut voir si je suis cap’ de recommencer pendant l’année de boulot :)

Kannelbrød danois – brioche à la cannelle

Pour une grosse brioche
300g de farine – 2 oeufs et la moitié d’un – 125g de beurre à température ambiante – 1 sachet de levure de boulanger – 25g de lait – 35g de sucre – 5g de sel -

Pour garnir la brioche :
3 cuillères à soupe de cannelle  - 35g de sucre roux (ou cassonnade) – 35g de beurre (facultatif)

The half-egg tip : le coup du demi-oeuf
Pour la moitié d’oeuf, oui, je sais, c’est coton de partager un oeuf. La technique, c’est de battre cet oeuf à la fourchette dans un petit bol, pour ensuite en verser la moitié très facilement. Et avec le reste de l’oeuf, on badigeonne sa brioche prête à être enfournée !

La farine : la recette de base ne contient que 250g de farine. Mais j’ai découvert que parfois, la farine c’est capricieux. À 250g, ma pâte était encore trop collante, ne formait pas du tout une boule. Alors petit à petit, j’ai rajouté 50g. Il serait donc peut-être judicieux de commencer par 250g, et d’ajouter un peu de farine si vous voyez que la pâte ne forme pas une boule.

- La veille au soir : faire tiédir le lait.
- Dans le bol de votre robot, verser le lait, puis la levure. Laisser se délayer quelques instants (une minute).
- Ajouter 30g de farine, mélanger.
- Verser le reste de la farine, et laisser reposer cinq minutes.
- Ajouter le sel et le sucre, et faire tourner le robot pendant 10 minutes. Pendant ce temps, ajouter un par un les oeufs. Quand ils sont bien amalgamés à la farine, ajouter petit à petit le beurre ramolli coupé en petits cubes.
- Continuer de faire tourner le crochet à pain pendant 5 minutes.
- La pâte forme une boule très tendre, juste un peu collante sous les doigts.
- La transvaser dans un saladier huilé, et la laisser monter une première fois pendant 1h. Vous pouvez préchauffer votre four à 50°, puis l’éteindre, et laisser la pâte lever à l’intérieur.
- Aller regarder un épisode de Game of Thrones, c’est pile poil la bonne durée.

- Au bout d’une heure, la pâte a doublé de volume.
- Rompre la pâte (enfoncer son poing dedans pour en faire sortir l’air). Oui, je sais, ça fait toujours un peu mal au coeur car on se dit qu’elle ne remontera jamais aussi bien, mais si, si, elle remontera.
- Reformer une belle boule, et la mettre dans un saladier huilé (il faut qu’il soit assez grand, car elle va de nouveau doubler de volume).
- Recouvrir la boule de pâte de papier cellophane, de façon assez libre (le papier ne doit pas enfermer la boule).
- Entreposer la pâte toute la nuit au réfrigérateur.

Oui, ça fait bizarre. On se dit que le froid va complètement niquer (oups, pardon) faire mourir la levure. En fait, jusqu’à 12h de repos, aucun souci. Après, je ne sais pas… faudrait tester, mais moi je n’ai pas trop envie de gaspiller des ingrédients ^^

- Le lendemain matin, se lever tôt.
- Fariner le plan de travail. Déposer la boule de pâte. Elle a gonflé, mais elle est assez dure, on se dit « Ah mais purée, je l’ai flinguée ! » Pas du tout, c’est normal. Voilà à quoi elle ressemble :

- Abaisser la pâte (c’est à dire l’étaler en rectangle sur le plan de travail fariné), puis plier la pâte en trois, la tourner d’un quart de tour et l’abaisser de nouveau.
- Recommencer deux ou trois fois. Ça, ça s’appelle donner des tours à la pâte, comme pour la pâte feuilletée.

- Abaisser votre pâte au rouleau à pâtisserie, pour former un rectangle dont la largeur est égale à la longueur de votre moule. (Oui, je vois que vous regrettez de ne pas avoir assez été attentifs pendant les cours de géométrie !!! Ahlalala, je suis une maîtresse trop sympa, je vous mets une photo ^^)

- Saupoudrer la pâte de cannelle et de sucre brun, en allant bien jusqu’aux bords. Vous pouvez également préparer un  beurre de cannelle : dans un bol, mélanger le beurre, la cannelle et le sucre, jusqu’à former une pommade bien homogène. J’ai testé les deux versions, je préfère la version sans beurre. Celle avec beurre est très bonne mais trop riche et grasse à mon goût…

Version simple sucre-cannelle :

Version plus riche au beurre de cannelle :

- Enrouler la pâte sur elle même, pour former un joli boudin, et la déposer dans votre moule (beurré s’il est en métal, sans rien s’il est en silicone).


- Laisser pousser (promis c’est la dernière fois) pendant une heure. Là encore, le four chauffé à 50° puis éteint fait des merveilles.


Avant/ après… Pas mal, n’est-ce pas ! :-)

- Essayez de vous recoucher, et si vous savez que c’est fichu, allez regarder un autre épisode de Game of Thrones. Doudou sera furax qu’on en ait regardé un sans lui, mais ce n’est quand même pas de votre faute s’il dort comme une marmotte.

- Ôter le moule du four. Pendant que les dragons de Daenerys Targaryen crâmaient tout sur leur passage, la pâte a encore doublé, si ce n’est triplé, c’est absolument merveilleux.
- Préchauffer le four à 180°, en chaleur tournante (si vous avez cette fonction sur votre four).
- Badigeonner la brioche avec un jaune d’oeuf.


- Enfourner pour 30 minutes, sur position basse. Si la croûte dore trop vite à votre goût (j’aime les brioches et le pain pas trop dorés), recouvrir la brioche de papier d’aluminium en cours de cuisson.
- Sortir la brioche du four, la laisser refroidir un peu avant de démouler et de passer à table. Attendre qu’elle refroidisse, c’est le moment le plus dur de la recette…

Et VOILÀ.

By all the gods of the seven Kingdoms, ça sent terriblement bon… Défi du jour : essayer d’attendre que ça refroidisse, puis ne pas tout manger d’un coup.
Au Danemark, le kanelbrød est recouvert d’un glaçage (que l’on fait avec du sucre glace et de l’eau), mais je l’enlèvais à chaque fois, parce que je le trouve trop sucré.

Bonne semaine à tous !
Et bonnes vacances à ceux qui en ont !

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Brunchs, Danemark, Pains, Végétarien, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Kanelbrød danois – brioche à la cannelle (avec levée au réfrigérateur)

  1. Comme elle est belle ta brioche !!! Elle me fait très envie !

  2. Pomme dit :

    Chaque fois que j’ai essayé une levée au frigo, j’ai eu l’impression que ça fonctionnait pas du tout. je ne sais pas si c’est mon frigo qui est trop froid ou quoi… mais je vais tester ta recette ce we, elle me donne trop envie !

  3. il va falloir que je réemprunte les dvd de games of throne à mon fils et ensuite je fais cette brioche divine!…..

  4. Véro dit :

    @Lady Milonguera, merci, sur ce coup-là je suis plutôt sûre de moi. La recette est top ! Sauf une fois, où j’ai oublié le sel : la levure a moins bien marché, la brioche était un peu moins aérienne…
    @Pomme, il faut faire une troisième levée après le frigo, et ça marche vraiment bien ! Moi aussi j’étais sceptique au départ…
    @Babeth, hahaha, les dvd de Game of Thrones c’est facultatif, mais ça rend vraiment la brioche encore meilleure ^^

  5. Sophie dit :

    Merci pour la recette. Ça me rappelle de bons souvenirs, j’ai passé des vacances au Danemark il y a deux ans et j’adorais ces brioches. Merci pour les recettes du blog chaque fois que j’en ai testé une ce fut une réussite !

  6. gracianne dit :

    Cool, une recette qui t’oblige a regarder deux episodes de GoT, si c’est pas merveilleux :)

  7. miam super brioche
    bises
    rola

  8. delphine b dit :

    C’est toujours la même histoire sur ce blog : je suis ébahie par les photos – et seul Dieu sait combien les photos culinaires sont difficiles! Mais là, les photos me donnent toujours envie de tester et de gouter…
    Elles sont tellement réussies qu’à chaque fois, je me dis que les plats ne sont pas si compliqués à faire… et puis, je tente… et puis, je retourne sur ce blog pour comparer…et puis je me dis que Véro a un double talent !!!

  9. Véro dit :

    @Delphine, pourtant je t’assure que je vous donne tous les secrets ! Une copine instit’ dit que lorsqu’on essaie de transmettre un savoir, même lorsqu’on le souhaite vraiment, on ne peut pas expliciter chaque petit geste… Elle doit avoir raison !
    J’espère que ta brioche était quand même bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 × = quatre-vingt un

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>