Très bonne année 2010 à tous ! Cocktail champ’ à la fraise

 

Eh bien ça y est, 2010 est là…

Quand j’étais petite, l’an 2000 c’était déjà toute une histoire, on imaginait des voitures volantes, de la télétransportation, des vêtements en aluminium. Des pistolets lasers, de la télépathie, des plats en cubes à réhydrater… Alors quant à imaginer à quoi ressemblerait 2010 !

Finalement, pas de voitures volantes, mais grâce aux greffes de visages, à l’iPhone et au Tazer on se dit qu’on est bien dans le futur après tout !

Les fêtes sont passées (et je n’en suis pas mécontente !), il ne reste plus qu’à aborder cette nouvelle année du bon pied, avec optimisme et pleins de nouveaux défis et de nouveaux projets. En attendant d’en reparler, je vous souhaite à tous, chers lecteurs et lectrices fidèles, une excellente année 2010 ! Que 2010 soit riche pour vous de rires, d’amour, de baisers. Qu’elle vous garde en bonne santé, pleins d’entrain et d’envie de croquer la vie… Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Apéro, Boissons, Repas de fêtes, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Vive les p’tits apéros – Tome 5 : crevettes croustillantes coco/curry

 

 

Ca y est, le vent froid du nord commence à se faire sentir.
J’ai planté ma deuxième vague de haricots verts trop tard, ils ne fleuriront plus, j’ai bien peur…
Il fait encore bon sur la terrasse, l’après-midi, au soleil, mais ça devient vite très frisquet le soir.
M’en fiche, l’apéro dans le salon, c’est bien aussi…

Crevettes Coco-Curry

Base pour un apéritif, pour 6 personnes (1 verrine par personne)

18 belles crevettes crues – 1 oignon – 1 boîte de lait de coco – 2 cuillère à soupe de poudre de curry (douce ou plus piquante selon les goûts)

– Préparer la sauce au coco : émincer finement l’oignon.
– Dans une poêle, le faire frire dans une pointe d’huile d’arachide.
– Ajouter 1 cuillère à soupe de poudre de curry, du sel, et bien mélanger.
– Ajouter la boîte de lait de coco, mélanger et laisser mijoter à petit feu. La sauce doit épaissir un peu.
– Eteindre le feu, puis passer cette sauce au tamis.

– Décortiquer les crevettes en laissant juste le bout de la queue.
– Entailler doucement le dos des crevettes et retirer la veine dorsale.
– Rincer les crevettes, puis les tremper dans l’oeuf battu, puis dans la chapelure japonaise.
– Faire frire les crevettes panées dans un peu d’huile d’arachide. Les égoutter sur un sopalin.
– Enfiler 3 ou 4 crevettes sur un pique apéritif.

– Dresser : dans une petite verrine, verser deux cuillères à soupe de sauce au coco, ajouter la brochette de crevettes et décorer avec un brin de coriandre.

Servir très vite, pendant que c’est chaud !
Et voilà !

Simple, mais délicieux. Le croustillant de la crevette, le velouté de la sauce relevée…

Pour être plus disponible pour ses invités, on peut faire cuire les crevettes juste avant qu’ils n’arrivent et les garder au chaud dans un four doux (à 60°)… heu, les crevettes, hein, pas les invités ! 🙂

Cette entrée a été publiée dans À l'assiette, Apéro, Brunchs, Entrées, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Vive les p’tits apéros – Tome 4 : toast au caviar d’aubergines, jambon séché et coriandre fraîche

 

J’ai hyper envie de blogguer en ce moment !
Marrant, hein, comme parfois l’envie manque, et d’autres fois on est pris d’une frénésie de post !
Ca tombe bien, remarque, vu le nombre de recettes que j’ai emmagasinées.

Encore une petite recette géniale pour l’apéro, testée cet été lors d’un repas/apéro, et retestée la semaine dernière en plat principal, en grosse portion accompagnée de salade verte. Un régal, que même les filles apprécient de manger (pourtant l’aubergine n’est pas leur meilleure amie !) Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Apéro, Tartes / Tourtes / Tartines, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Vive les p’tits apéros – Tome 3 : velouté de piquillos au magret séché, roquette et pignons

Faire durer l’été… le plus possible !
En attendant de partir en vacances vers une destination rêvée, j’ai décidé de garder le moral face à la pluie. Les produits frais de saison, c’est bien, mais les bocaux, c’est pas fait pour les chiens !!!

Dans le Sud-Ouest (et ailleurs aussi de plus en plus), on trouve beaucoup de piquillos, ces poivrons doux vendus en bocaux, entiers ou en purée, qui sont très présents dans la cuisine Basque. Dans cette recette, j’utilise des piquillos en bocal, mais on peut très bien utiliser des poivrons frais, passés au four sous le grill puis pelés.
Apéro plein de soleil testé en août avec des copains, mais encore plus appréciable en septembre !

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Apéro, Brunchs, Douce France, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Vive les p’tits apéros ! Tome 2 : le gaspacho


Eh ben dis donc… La classe de mer avec deux classes de CM2 ce n’est pas de tout repos !
Bon, j’avoue, y a plus dur comme job que de passer trois jours à Oléron, à faire du catamaran, du char à voile et du kayak de mer. Organiser une méga-boom pour 56 CM2 over-excités, c’est assez sympa. Danser avec eux sur « Aux arbres citoyens » ou « Ca m’énerve », ça conserve. Prendre l’apéro avec les autres accompagnateurs en regardant les gosses jouer dans les structures, ça a son charme.

Evidemment, étant la seule femme du groupe d’accompagnateurs, je récupère le pavillon le plus dur : celui des filles !
Les filles, vous baissez la musique, un peu ?
Mais maîtresse c’est trop cool, c’est Lady Gaga…
(sous-entendu : « mais tu peux pas comprendre »)

Les garçons, à 10 ans, c’est remuant la journée, mais quand vient le soir, ils se transforment en bébé à maman qui se mettent au lit et attendent leur bisou avant de faire de beaux rêves.
Les filles, ça se lève, ça a soif, ça veut faire pipi, ça a oublié de dire un truc gavé méga important à Charline, « je dois VRAIMENT attendre demain pour lui dire ? », ça soupire quand je réponds, « Oui, vraiment et arrête ça maintenant tu me fatigues »… Ca chuchote, ou ça parle fort même si je passe trois fois leur dire de baisser le ton, ça glousse, ça se lisse les cheveux à la lueur de la DS !!!
« Mais pourquoi tu te lisses les cheveux avant de te coucher, toi ???? »
J’ai droit à un lever d’yeux au ciel. Qui n’était pas censé être vu, mais je le vois dans le miroir.
Je rêve…

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Apéro, Espagne, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Vive les petits apéros – roulés d’aubergines à l’italienne

 

Voici venuuu, le temmmps… mais non pas des rires et des chants !!
des p’tits apéros !!!
Ceux qui n’ont pas compris sont trop jeunes, bien fait pour eux (lol, mais non, j’assume très bien mes 32 ans !)

Un rayon de soleil, une terrasse en bois, des copains venus aider au potager et surtout se faire payer un coup à boire. Tout ce que j’aime !!!

Alors je vous l’avais dit, en ce moment j’ai des envies de saveurs italiennes !  Cette idée de bouchée m’est venue après avoir dîné dans un petit resto italien dont je ne vous donnerai pas le nom car j’ai trouvé ça cher et abusé au niveau quantité et qualité (ben ça arrive).
Par contre j’y ai goûté une entrée savoureuse, faite d’aubergines grillées, fromage italien et fines tranches de rôti de porc. C’était servi en grosse portion, à manger à la fourchette et au couteau, mais mon légendaire amour de la Finger Food est passé par là…
Recette aimée, recette copiée !!

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans À grignoter, Apéro, Brunchs, Cuisine par pays, Entrées, Italie, Légumes, Mises en bouches, Plats, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Cake au poulet épicé et piquillos

Soleil.
Farniente sur la terrasse, boire un café, lire un livre sur le transat, laisser la chaleur réchauffer mon corps et me redonner vie après l’hiver.

AAAAAAAAHHHHHHH, bon sang ce que c’est bon…

J’en connais 26 qui vont être contents, car qui dit « Beau temps » dit « On peut aller au stade » !
Au diable les 12 000 temps de conjugaison qu’il faut maîtriser pour le mois de juin, au feu les divisions fractions et les nombres décimaux, lundi on va au stade ! Et advienne que pourra !!!
Tout l’hiver, chaque lundi, ils m’ont harcelée avec la même question et avec la même voix tremblante: « Maîtresse, est-ce qu’on va au stade aujourd’hui ?? »
Question à laquelle je répondais invariablement, tuant toute lueur d’espoir au fond de leurs yeux  « Enfin, Samuel, réfléchis, qu’est-ce que tu en penses ? Avec cette
pluie/cette gadoue/ce froid de pingouin /ce retard en maths ??« .
Déception.
C’est dur, la vie en CM2…

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans À grignoter, Apéro, Douce France, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.