Strawberry cupcake – Cupcakes à la fraise et réunion de rentrée

A y est, a y est, j’ai fait ma réunion de rentrée !!!
Bon, ça fait plus d’une semaine, mais le temps que je puisse passer par ici vous raconter ça…

Piouf, ben on est toujours soulagée quand c’est passé, je vous le dis.
La rentrée, j’adore, mais la perspective de la réunion de parents, quelle angoisse ! Je sais que pour certains parents c’est un vrai calvaire d’assister à ces réunions. Chacun y va de son commentaire sur l’instit’ de chéri mamour, et compare « son » instit’ à celui de sa belle-soeur ou de son voisin de palier. Que chacun revit à cette occasion ses traumatismes d’enfance. Que chacun a son avis bien tranché même si ce n’est pas son métier du tout…
C’est naturel, me direz-vous, mais c’est bien pour ça que ça m’angoisse toujours un peu, après bientôt dix ans de métier !
Il faut dire qu’on passe beaucoup de temps avec ces bambins, dans une année. Un papa m’a même dit une fois que « je suis souvent en voyage d’affaires, Mme Métisse, finalement vous passez plus de temps avec mon Zozo que moi, vous savez ! ».
Eh oui, certes.

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans À l'assiette, Angleterre, Brunchs, Cakes / Muffins, Cuisine par pays, Desserts, Etats-Unis / Mexique, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les crumpets de Bill Granger

 

Début 2010 plus dur que prévu. Plus je vieillis, plus je ressens d’empathie. Pour tout et tout le monde. Du coup les informations deviennent un vrai moment difficile. Impuissance, horreur, émerveillement face à la dignité et au courage des gens qui affrontent le pire. Crainte, désolation, épouvante face aux statistiques écolos alarmistes et à cette Terre qui peut d’un coup d’épaule envoyer valser ces pauvres fourmis inconscientes que nous sommes.
Je me rappelle, quand j’étais jeune (mais genre, vraiment jeune, 20 ans !), que ma meilleure amie et moi on s’agaçait de sa belle-mère qui pleurait en entendant les nouvelles sinistres à la radio. « Faut quand même pas exagérer, c’est triste mais bon ! De là à en pleurer ! Tu crois que c’est juste parce qu’elle est vieille ? »
Aujourd’hui c’est moi la vieille, faut croire.
Parfois je préfèrerais être ignorante, hermétique, égoïste ou les trois. Ce doit être plus simple de s’endormir la nuit…
Oui, je sais, quel culot de dire cela tout en publiant des photos de gourmandises dégoulinant de bien-être et de confort ! Ce n’est pas du culot, je vous assure, juste le paradoxe quotidien de la petite citoyenne moyenne qui doit continuer de vivre sa vie de famille et ne peut pas se mettre au fond d’un trou à moins d’y entraîner enfants et mari.

Ou alors ce sont les virus que je collectionne qui me transforment en loque/éponge à émotions ? On va dire que c’est sûrement ça.
Je n’aurais pas dû narguer 2010 comme ça, cette peau de vache se venge !
Plus du tout envie de cuisiner des derniers temps (estomac en berne + moral dans les socks = casseroles au chômdu), mais ça tombe bien, j’avais plein de recettes en stock.

Par exemple, les crumpets de Bill. Un peu de légèreté et de superficialité pour contrer le poids de l’actualité !

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Cuisine par pays, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Pour Esprit Métis n°8 : Fish’n chips !

Le numéro 8 d’Esprit Métis est là !!!
Avec l’arrivée de l’été, la fête de la musique, la fête des pères, l’anniversaire de Michel (bisous mon Michel !), il ne manquait plus que le huitième opus du petit mag qui fait le lien entre les cultures !
Direction : le Royaume-Uni !!!

Pas de sortie papier pour l’instant. Mais, grand virage dans l’histoire de l’asso, le magazine entier est en ligne sur le site, consultable et téléchargeable (clic par ici !). Une page se tourne… une nouvelle ère s’annonce !
Et pour rencontrer l’asso, aujourd’hui ils seront place St Projet jusqu’à 18h, avis aux Bordelais !

Fish’n Chips light ! (si, si, c’est possible…)
(enfin, c’est relatif :-) )

Pour 4 personnes

Pour faire honneur à ce mag, fish’n chips !!
Version un peu corrigée, car celles des fish’n chip shops sont tout de même un peu trop graillou, souvent. On fait ce qu’on peut pour alléger : frites au four mais yummy all the same, pâte à beignet toute légère (avec de la bière, UK or not ??). Même pas (trop) besoin de culpabiliser… Awesome…

Pour les frites

: 8 grosses pommes de terre (variété monalisa) – 2 càs d’huile d’olive – 2 càs d’herbes de Provence – 2 càs de ras-el-hanout (mélange de cumin, paprika, coriandre…) – sel, poivre

- Peler les pommes de terre, et les couper en fins bâtonnets. Les faire tremper dans un grand saladier d’eau froide : cela permet d’éliminer l’amidon qu’elles contiennent, et les rend bien croustillantes.
- Faire bouillir une grande marmite d’eau, y faire cuire les pommes de terre pendant une dizaine de minutes. Elles doivent être à peine tendres.
- Egoutter les pommes de terre, les tamponner avec un torchon propre pour les sécher.
- Etaler les pommes de terre sur une grande plaque allant au four, les arroser de l’huile d’olive, des épices, de sel et de poivre.
- Faire cuire une dizaine des minutes sous le grill du four.

Pour le poisson: 60g de farine – 60g de fécule de maïs (Maïzena) – 1 cuillère à soupe de levure – ½ càs de curcuma – 60ml d’eau bien froide – 60 ml de bière brune – 4 beaux filets de colin ou de merlu (oubliez un peu le cabillaud…), coupés en deux dans la longueur 

- Rincer les filets, puis bien les sécher avec le torchon.
- Dans un saladier, mélanger la farine, la levure et le curcuma.
- Ajouter petit à petit l’eau puis la bière, en mélangeant bien et en remuant pour obtenir un mélange homogène, sans grumeaux.
- Saler et poivrer la préparation.
- Faire chauffer l’huile d’arachide dans une grande sauteuse. Des petites bulles se forment à la surface, et si vous y plongez une toute petite boule de pâte, elle doit frire immédiatement.
- Plonger les filets de poissons dans la pâte au curcuma, puis les disposer délicatement dans l’huile chaude.
- Laisser frire de 5 à 7 minutes, en retournant les filets pour qu’ils soient bien dorés des deux côtés.
- Retirer de l’huile, et bien égoutter sur plusieurs feuilles de sopalin (tamponner le dessus des filets avec le sopalin pour éliminer le plus possible l’huile).

Et voilà !

Un vrai régal, le poisson est croustillant à l’extérieur, moelleux à l’intérieur. Servir avec les frites bien chaudes et une sauce tartare.

Et un Big Up à toute la Team Métisse qui ne s’en laisse pas raconter !!!

Cette entrée a été publiée dans Angleterre. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

English muffins

 

Encore une recette que l’on peut réaliser sans four, et donc excellente si:
-  vous n’avez plus d’électricité pour cause de tempête (ça, j’ai testé),
- vous n’avez plus de four pour cause de panne ou de vacances (testé aussi)
- vous avez une géniale petite cuisine équipée en tout et pour tout de deux plaques électriques  pour cause d’études ou d’appart minus (et re-testé aussi, dédicace à mon premier studio à 800 francs de loyer par mois !).

Aucune excuse pour ne pas préparer ces petits muffins (à ne pas confondre avec les muffins américains qui sont donc les petits gâteaux bien gonflés type cupcake !), surtout que ce n’est presque rien à faire ! Fini donc d’acheter les muffins tout prêts que j’utilisais jusqu’à présent ! Les faits-maison sont:
1) meilleurs !!!! 1 000 fois !!!
2) moins chers
3) plus écologiques (pas de déchets)
4) plus sains (aucun conservateur !)
5) bien plus satisafaisants, rien que pour votre égo !!

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Brunchs, Cuisine par pays, Pains, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une courge s’est gaufrée dans mes pancakes – Part 2: les pancakes à la courge butternut

 

Chose promise chose dûe.

Après les gaufres à la courge, voici mes pancakes à la courge, accompagnés d’une pensée émue et pleine de réconfort pour ceux de mes amis ou collègues qui n’ont pas encore récupéré d’électricité, qui ont froid, qui vont de droite à gauche pour prendre des douches chaudes, qui vivent à la bougie dès 18 heures passées… Et croyez-moi, la vie à la bougie ce n’est pas du tout aussi romantique que ce qu’on croit ! D’abord ça ne chauffe pas du tout la pièce, une bougie… Vous pouvez grelotter autant que vous voulez, elle vous regardera de son joli oeil chancelant mais elle n’y fera rien ! Et puis impossible de lire… Même les jeux de société c’est dur à la bougie, moyen garanti pour perdre 5/10ème à chaque oeil.

Un avantage: les enfants peuvent jouer à être Harry Potter, et faire semblant de se promener dans Hogwarts à la recherche d’un objet incroyable comme un livre hurleur ou d’une salle magique cachée, bougie à la main, atmosphère glaciale et gloomy comme il faut… Il ne leur manquerait qu’une Invisibility Cloak, mais mes filles ont une mère un peu péniblos qui a refusé catégoriquement qu’elles jouent sous un drap avec une bougie chacune à la main… Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Brunchs, Grignotages, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Breakfast of the World – England part 3 : les Eggs and Bacon Muffins pour le Sarcoma-a-thon

 

Babeth nous demande de participer à son Sarcoma-a-thon, une chaîne de brunch symbolique contre la maladie du sarcome. C’est comme les manifestations pour la paix, ça ne change pas grand chose, mais ça prouve qu’on pense un peu aux autres…

Quoi qu’il en soit, je ne pouvais pas ne pas lui donner ce coup de pouce, car vous le savez, BRUNCHING IS MY FAVORITE ACTIVITY EVER !!! (well, one of my favorite activities ! :-D )
Chez nous, le brunch est donc une institution familiale… On traîne au lit, chacun dans le sien ou tous dans le même, on se marre, on s’étire, on prend notre temps, on grignote pendant des heures devant un film de Walt Disney ou en bavardant… bref, on se retrouve, un hâvre de paix entre deux semaines de course effrénée, c’est le bonheur ! Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Brunchs, Cuisine par pays, Etats-Unis / Mexique, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Boeuf en feuilleté, aux cèpes et foie gras

 

Encore une recette de fête, vite vite avant le 31, ça peut encore servir à quelqu’un pour cette année…
Voici un petit filet de boeuf en croûte de pâte feuilletée, aux cèpes et au foie gras, cuisiné pour le réveillon de Noël.

La recette n’est autre qu’une version « améliorée » du Beef Wellington d’Hélène sur lequel j’avais flashé lorsqu’elle l’a concoté pour la Table Monde (je dis « améliorée » à cause des ingrédients utilisés, j’entends, car rien à redire à la version d’Hélène!!)… J’ai longtemps hésité avec une version « tout Sud Ouest », avec un tournedos de canard à la place du boeuf, et finalement j’ai cédé pour faire plaisir à mon homme et à son amour du bovin… Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Cuisine par pays, Douce France, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.