Donburi aux légumes


Cette recette de donburi, on en est tous devenus fans à la maison !
Je l’ai découverte lors d’un atelier avec Junko Sakurai : Junko est une chef japonaise qui cuisine à votre domicile, sur toute la région de Bordeaux. Si vous êtes du coin, je ne peux que vous conseiller de faire appel à elle ! Elle arrive avec de superbes produits japonais, traditionnels. Elle utilise beaucoup d’ingrédients bios, toujours frais, et elle transformera votre cuisine en un petit bout de Japon pour toute une matinée, avec le sourire et la grâce légendaires du pays des sakura et du Soleil Levant.

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Autres, Japon, riz, Sans viande, Végétarien, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Tentative de tang bao : raviolis vapeur aux légumes

Bonne année de la chèvre à tous !!!

La chèvre, dis donc ! tout un programme… 2015 commençait déjà sous de singulières auspices, aucun besoin de nous rendre plus chèvres qu’on ne l’est déjà. Sans compter qu’on en connait un paquasse qui passent suffisamment de temps à bêler comme ça, pas vrai ?! (je ne donnerai pas de nom, inutile d’insister ^^)
Pour célébrer cette nouvelle année chinoise, je vous présente une recette qui n’est pas vraiment réussie, mais qui était tout de même bien bonne !

Pas réussie parce que je voulais faire des tang bao : vous connaissez ces petites ravioles pleines de soupe qui coule quand on les croque ? J’en ai vues la dernière fois sur la page Facebook de Curtis Miam-Miam Stone, et ça tournait en boucle dans ma tête… Alors à l’origine le secret de ces tang bao c’est que le bouillon est pris en gelée, puis disposé dans les raviolis et la gelée fond lorsque les raviolis cuisent.

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Chine, Légumes, Végétarien, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Brochettes de tofu sauce cacahuètes, légumes sautés

Je continue ma quête du plaisir « petits plats de l’enfance » sans l’ingrédient principal des petits plats de l’enfance.
Pour ceux qui ne suivent pas (ben je vous surprends en flag’, là, les gars !!! ^^) : fille aînée ne mangeant plus de viande, ces derniers temps je cherche à garder la tradition familiale vivante en cuisinant les plats de ma mémé sans l’ingrédient phare chez les Javanais : le poulet ! La dernière fois, je testais un poulet au caramel sans poulet…

J’entends d’ici ma grand-mère pousser des grands cris et lever les bras au ciel… « Quoi ça ? le poulet, c’est pas la viande ma petite fille ! Le poulet, c’est le Wong Jovo, ma fille ! C’est la vie ! Quoi ça, tu laisses ta fille plus manger le poulet ?? Ora poulet-né alors ??? Djiiii, mais elle est folle cette gosse…  » (et là ça part en javanais et elle doit même parler à mon petit Pépé au ciel et je préfère ne pas savoir le mal qu’elle lui dit sur moi ^^)

Enfin, sur cette recette-là ça devrait bien passer parce qu’elle adore le tofu frit (en indonésien on dit « tahou », en prononçant bien le « h »), même que je lui ai piqué son idée d’enrober le tofu d’oeuf à la sauce soja pour donner bon goût.
Hein ma mémé, je suis sûre qu’elles te font envie, mes brochettes ! :-)
Voici donc la version veg’ des sate ayam bumbu kacang (les brochettes de poulet sauce cacahuètes), avec du tofu frit comme ingrédient star ! Avouez qu’on s’y laisserait prendre :)

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Indonésie, Légumes, Tofu, Végétarien, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Filets de barbue aux poireaux, crème safranée

Le poil en cuisine ???
La poêle oui, mais le poil, sérieux…
Quand le comité de rédaction a défini le thème du prochain numéro de Faces B et que BIM, c’est tombé sur le poil (et autres diverses réjouissances velues), je me suis dit « ben tiens, mais bien sûr, des poils dans mes plats, ça va être top !!! »

En fait, y a plein de trucs qui font penser aux poils en cuisine… Alors la barbue s’est vite imposée comme une évidence… le poireau avec sa touffe : parfait avec le poisson ! Et une épice qui chatouille la gorge : eh bien mais le safran bien sûr !

Alors voilà, pour ce numéro tout beau tout neuf de Faces B (que je vous invite à découvrir sur le site du magazine ou directement ici pour la liseuse : clic ! ), une belle barbue aux poireaux, crème safranée (avec quelques rondelles de clémentines pour les vitamines :) )

Bonne lecture à tous, et bon app’ surtout !

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Douce France, Poisson, Sans viande, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Tofu sauté au caramel

Il était une fois une cuisinière qui fut bien désolée lorsque la bise fut venue et que son enfant aîné tant chéri lui annonça après 15 années de tendres et loyaux petits poulets sautés : « Mère, aujourd’hui, plus rien n’y fera. Point de viande, dans mon assiette tu ne mettras ! » La cuisinière éplorée tenta par tous les subterfuges de faire changer d’avis son ingrate progéniture. Rien n’y fit en effet : l’enfant plus aucune viande ne daigna plus jamais dévorer.

Bien contrainte, la cuisinière commença timidement par poser sur sa tablée des steaks de céréales et légumes variés. Un jour, un peu lassée de ne plus cuisiner que pour la moitié de la chair de sa chair et enhardie par une envie furieuse de couper des oignons et mitonner, elle reproduit en tout geste une recette familiale qui lui était chère en remplaçant sa volaille chérie par du fromage de soja compressé. Quelle ne fut sa surprise lorsque, non contente de dégager un délicieux fumet, la recette sur ses papilles un excellent souvenir laissa s’attarder !
(Bon, j’arrête parce que, hein, on n’a pas que ça à faire, mais dis donc, je suis assez bonne pour narrer des contes façon Perrault, vous trouvez pas ??! ^^)

Tout ça pour dire en fait que vous connaissez déjà plus ou moins cette recette, puisque c’est en gros la même que pour le poulet au caramel et combava. L’ingrédient qui change, c’est bien entendu le tofu, qui remplace le poulet !

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans riz, Sans viande, Végétarien, Vietnam, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Poulet rôti aux clémentines

En attendant la petite vidéo dont je vous parlais avant le weekend, une petite recette pleine de soleil histoire de se remonter le moral… Je ne cuisine pratiquement plus de viande, mais en décembre dernier j’ai reçu une cagette remplie de clémentines en provenance direct de Corse. C’est mon AMAP qui commande les fruits d’Aliméa, et qui me garantit de beaux fruits d’hiver vraiment délicieux en plus d’être éthiquement corrects.
Alors les clémentines, à la maison, nous les mangeons par quatre, malgré tout il peut être difficile de venir à bout d’une cagette de plus de 10kg !

Le poulet au citron que me faisait ma mère quand j’étais petite m’est revenu en tête : je l’ai transformé en poulet aux clémentines, et c’était un régal ! Alors depuis, j’ai graduellement arrêté de manger de la viande, mais je ne vois pas pourquoi je me priverais de partager cette recette pleine de soleil en plein hiver avec vous, n’est-ce pas !
Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Douce France, Poulet, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Spaetzles grillés à la crème de champignons et langoustines


Bonne année à tous chers petits lecteurs !

Comme toujours je vous la souhaite gourmande, pleine de rires, de partage, de la présence des êtres que vous aimez. Pleine de bons petits plats, simples et délicieux comme celui que je vous présente aujourd’hui !

Alors au départ, ce plat devait être carrément modeste, juste des spaetzles : j’ai eu l’idée de cuisiner ces sortes de petites pâtes alsaciennes en feuilletant mon magazine « Saveurs » de décembre. La recette de base, c’était juste des spaetzles avec une sauce et des champis, que je voulais agrémenter avec quelques lamelles de parmesan, max. Mais en passant chez le poissonnier le matin du 24 décembre, voilà-t-y pas que je tombe sur ces magnifiques langoustines !!! C’était Noël, on ne mangeait ni foie gras, ni chapon, ni dinde, ni… (bref vous avez compris), c’était l’occasion parfaite pour rendre un peu festif ce plat ultra-réconfortant.

Une recette qui reste assez économique avec des langoustines de taille « normale » (les miennes étaient genre… mais vraiment énooooormes !), mais qui fait son petit effet ! J’ai transformé les champis en les mixant pour créer une crème, ai glissé une poignée de girolles sautées sur le tout… et ça l’a fait grave. En tout cas j’ai beaucoup aimé la texture croustillante des spaetzles alliée à la crème de champignons. Leur côté rustique allié à la finesse des langoustines. Régalade et réconfort, que demander de plus !

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Crustacés / Fruits de mer, Douce France, Repas de fêtes, Sans viande, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.