Poulet au caramel et combava

Ahhhh ahahah, la période qu’on aime tant est ENFIN là !!!
ENFIN, l’hiver sonne à notre porte ! La nuit tombe à 17h30, on arrive au boulot c’est la NUIT, on part du boulot c’est la NUIT !  Les réveils et horloges de la maison ont tous pris un coup dans l’aile, la lumière du jour fait grise mine, on peut prendre des photos de bouffe entre 11h et 12h30, avant ou après c’est la MISERE.
Enfin vraiment : c’est ma période préférée de toute l’année !
Franchement, on n’est pas bien, là, dans l’obscurité, mes petits lecteurs chouchous ?

Mais, mais… que vois-je au travers de ma baie vitrée, au moment même où je vous parle par écran interposé ? Oh oh… mais…  OUI !!! OUAAAIS !!!
LA PLUIE !!!

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Calédonie, Cuisine par pays, Plats, Poulet, Vietnam, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Yam polamai – salade thaïe au poulet, crevettes et fruits frais

Avec Bergeou, on est allées manger au Noorn Akorn un mercredi midi.
Le Noorn Akorn, c’est le genre d’adresses où il vous faut trois heures pour choisir tellement tout a l’air bon. Une fois les plats sur la table, on se retient de faire trop de bruit tellement tout est à mourir. Et quand c’est fini, on espère avoir très vite faim de nouveau pour pouvoir revenir au plus vite. D’ailleurs, comme il fallait que je teste d’autres plats, j’y suis retournée très vite avec Doudou, qui s’est régalé (et s’est arraché la bouche en voulant goûter les crevettes que j’avais demandées assez épicées ^^).

Ce mercredi-là, Bergeou et moi on était les dernières clientes alors à tout hasard, on a dit « Merci, vraiment, tout était somptueux, on adorerait apprendre à cuisiner comme ça ! »
La patronne a répondu : « Je vous donne une date, vous venez, on cuisine ».
On n’en est pas revenues de ce gros coup de chance offert par la vie. :-) Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Adresses gourmandes, Bordeaux, Crustacés / Fruits de mer, Cuisine Metisse, Cuisine par pays, Entrées, Plats, Poulet, Salades, Thailande, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Tacos comme à NYC, 2nd part – porc mariné à l’ananas braisé et poulet au tamarin et maïs doux

Suite des recettes de tacos très très fortement inspirés de ceux de Tacombi, Fonda Nolita.
J’ai mis le temps, alors que j’étais toute contente de maintenir un rythme de publication assez régulier… Mais que voulez-vous, le boulot me rattrape… Moi qui pensais qu’en prenant de l’expérience je gagnerais du temps sur mes préparations (le mythe des vieilles feuilles jaunies qui resservent tous les ans, vous voyez le genre ?). Je dois particulièrement mal me débrouiller, parce que plus j’avance dans ce métier, et plus je bosse. De façon plus efficace qu’au début, il me semble, alors pourquoi est-ce que ça me prend autant de temps ?
Mystère…

En plus cette semaine j’ai un stagiaire dans ma classe.

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Cuisine par pays, Etats-Unis / Mexique, Plats, Porc, Poulet, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Dinde des mille et une nuits – beurre de coriandre et farce aux fruits secs

 

Bon, ben c’était prévisible, vous allez avoir droit à des recettes de fêtes.
Les fêtes, moi, ça me déprime.
Sûrement parce que ma famille est loin, et que je n’ai pas fêté Noël avec eux depuis… ohlala, je préfère ne pas compter…

Heureusement, il y a les enfants.

Doudou, lui, les fêtes, ça ne lui fait ni chaud ni froid. Il aurait tendance à expédier tout ça d’un coup de couteau à beurre : « Ohlala, un coup de foie gras, une bûche chez le boulanger, et c’est bon. » Si je l’écoutais, on ouvrirait même les cadeaux à minuit, comme ils faisaient chez ses parents.
Je lutte de toutes mes forces pour garder la magie que je ressentais quand j’étais môme et la faire ressentir à mes filles : une belle table, un menu un peu élaboré, où j’essaie au maximum de tout faire moi-même, de la musique pour danser entre les plats. Mes filles donnent un coup de main en cuisine (de mieux en mieux il faut dire !), on se fait belles et on se met des paillettes avant de prendre l’apéro, on joue à « Time’s Up », on danse le zouk.  A minuit moins le quart, les enfants doivent être au lit, on ne sait jamais pour le coup du marchand de sable…
Voilà, Noël, quoi.  Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Algérie / Maroc, Cuisine par pays, Douce France, Plats, Poulet, Repas de fêtes, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Poulet flambé au rhum vanille

EM10_PhotoVanille

Cette recette, je l’ai réalisée pour Esprit Metis.
Vous vous rappelez de l’association dont je fais partie depuis 3 ans maitenant ? J’y passe de moins en moins de temps : boulot, famille, maison… inutile de vous raconter l’histoire. Mais pour avoir présidé l’asso pendant 1 an, j’ai toujours un peu de nostalgie, d’émotion et de fierté quand un numéro sort.

Le 10ème magazine est sorti, et je ne suis peut-être pas objective mais je les trouve de plus en plus beaux…

Pour cette 10ème édition, nous sommes partis vers Madagascar. Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Cuisine par pays, La Réunion - Océan Indien, Plats, Poulet, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Bouchée d’Asie n°2 – Boulettes de poulet vapeur, sauce yakitori

Ohlala, déjà plus d’une semaine depuis que j’ai posté la première recette réalisée à Conforexpo cette année.
Désolée d’avoir tant traîné…
Apparemment ces boulettes sont la recette qui a le plus plu lors de l’atelier !
Elles sont une reprise des
chicken meatballs de Rasa Malaysia, que j’avais faites il y a plus de deux ans, et j’ai modifié les proportions de la sauce pour obtenir un résultat plus doux, encore meilleur à mon sens !

Boulettes de poulet vapeur sauce yakitori

Pour les boulettes
3 escalopes de poulet mixées – 1 oignon coupé finement en petits dés (ou 2 échalottes) – 1 cm de gingembre râpé – 1 poignée de coriandre fraîche ciselée – 1 tranche de pain de mie écrasée finement (sans les bords) – 1 blanc d’oeuf – 1 pointe de sel (un tout petit peu, la sauce est salée !) – poivre

- Mélanger intimement tous les ingrédients
- Cuisson au panier vapeur : préparer une casserole d’eau bouillante, et y déposer un panier vapeur.
- Rouler des petites boulettes (humecter ses doigts si vous voulez que les boulettes soient soient plus lisses).
- Disposer les boulettes dans le panier vapeur, puis refermez le couvercle.
- C’est cuit en 5 minutes !

NB: si vous n’aimez pas la coriandre, remplacez-la tout simplement par du persil ou de la ciboulette.

Pour la sauce yakitori.
4 càs de sauce soja – 4 càs de mirin (ou vinaigre de riz additionné de sucre) – 4 càs de miel – 4 càs de bouillon de légumes – 2 càs de saké de cuisine – 1 à 2 càc de fécule de maïs (ou de pomme de terre)

- Mélanger tous les ingrédients liquides dans une petite casserole, faire chauffer à feu doux.
- Prélever un peu de sauce dans un ramequin, y délayer la fécule.
- Ajouter ce mélange à la sauce, remuer et laisser épaissir quelques minutes.

Et voilà !

Pour servir : on peut jeter les boulettes dans la sauce, les enduire puis les disposer dans le plat de service. J’ai opté pour les servir natures, à plonger soi-même dans un petit ramequin de sauce yakitori.

Les astuces:


- Si vous préparez ces boulettes pour l’apéro, vous pouvez tout préparer à l’avance ! Il suffira de réchauffer les deux préparations 2 minutes au micro-ondes, sans altérer le côté moelleux des boulettes.
- Si vous avez le temps : passez ensuite les boulettes au grill, elles prendront alors un petit côté croustillant à l’extérieur, et un bon goût de grillé. Dans ce cas, badigeonnez préalablement vos boulettes de sauce yakitori, grillez-les puis rebadigeonnez de sauce = YUM !

PS: et un grand merci à Agnès qui a pris les photos pour moi ! :-)

Cette entrée a été publiée dans À grignoter, Asiatiques, Cuisine par pays, Entrées, Japon, Mises en bouches, Plats, Poulet, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Poulet « façon Mongole » – Poulet sauté au Xao Tsing et petits légumes

« Maîtresse, y a pas de peinture mauve…
- Ah non, en effet… Mais ce n’est pas grave, tu peux le faire toi-même, le mauve c’est du rouge et du bleu (j’ai des CM cette année, quand même. Je peux me permettre d’aller plus vite).
- Du rouge et du bleu ?
- Mais oui ! Ça fait du mauve !
- Ah…
« 

Je circule dans la classe. Tranquille.  C’est bien les CM, ça ne met presque pas de peinture partout.
Par contre…

« Mais, Manon, qu’est-ce que tu as fait, là ? Pourquoi as-tu fais ton fond avec deux couleurs différentes ?
- J’ai peint avec du rouge et du bleu… c’est toi qui m’as dit que ça faisait du mauve !
-  Mais enfin… ça fait du mauve… si TU MÉLANGES la peinture avant de peindre ! »

Soupir… Quand même… J’ai des CM cette année !

 

Je ne sais pas si c’est à force de bosser avec des gosses, mais moi aussi parfois je m’embrouille un peu.
Voici une recette top délicieuse, souvenirs d’une recette vue à la télé, mais je ne sais plus si elle était faite par Kylie Kwong ou par les deux gars qui essaient vainement de remplacer Curtis Yummy Stone et son acolyte surfeur (groaaaarrrr, Curtis, still love you !!!). Je sais que Kylie Kwong et ces deux mecs ne se ressemblent pas du tout (héhéhé), mais c’est comme ça, j’ai oublié.
En tout cas je me rappelle que quelqu’un observait un chef chinois goupiller un petit plat d’origine mongole, et je m’en suis inspirée pour ce poulet. J’ai fait avec les légumes que j’avais, et voilà ce que ça a donné.
Un vrai régal, plein de légumes encore un peu croquants, comme j’aime !
A vos baguettes !!!

 

Poulet façon Mongole
Pour 4 personnes

300g de poulet (en escalopes ou des cuisses désossées et débarassées de leur peau) – 3 beaux champignons de Paris – 1/2 poivron rouge en julienne – 1 petite carotte en julienne – 1 oignon ciselé – 1 dé de gingembre frais d’environ 2cm sur 2cm, pelé et rapé – 1 poignée de coriandre fraîche – 2 poignées d’oignons verts ciselés (ou ciboule, ou ciboulette fraîche)
huile d’arachide, huile de sésame – sauce d’huître – sauce de soja claire, sauce de soja foncée (infos ici, clic !) - Shao Xing (vin de cuisine chinois, à base d’alcool de riz) – 2 cuillères à soupe de fécule de maïs – 20cl de bouillon de boeuf

- Couper le poulet en fines lamelles.
- Mettre ces lamelles à mariner dans un petit verre de Shao Xing et 2 cuillère à soupe de fécule de maïs.
- Couper les champignons de Paris en fines lamelles.
- Préparer tous les légumes et herbes: ils doivent être nettoyés, émincés, juliennés (:-)).
- Lorsque tous les ingrédients sont prêts, disposés dans des petits bols, passer à la cuisson.

- Sur un feu très fort, mettre à chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’arachide dans un wok (ou sauteuse).
- Verser l’oignon émincé, le gingembre frais râpé.
- Ajouter le poulet mariné, sans le jus de la marinade.
- Laisser bien saisir, puis remuer.
- Ajouter la julienne de carotte, puis les poivrons, puis les champignons, la coriandre fraîche et enfin l’oignon vert ciselé.
- Bien remuer.
- Ajouter un beau trait de sauce de soja claire, un peu moins de sauce de soja foncée. Verser également 1 cuillère à soupe de sauce d’huître et une cuillère à café d’huile de sésame.
- Ajouter le bouillon de boeuf, bien remuer et laisser la sauce épaissir pendant 5 minutes, tout en remuant de temps en temps.
- Servir avec du bon riz chaud.

Et voilà !

Miam… Le poulet est tout moelleux grâce à la fécule de maïs qui crée un manteau protecteur, qui permet de bien garder le jus.
Les saveurs du vin chinois et de la sauce d’huître donne un goût superbe à l’ensemble… Vous trouverez facilement ces ingrédients dans les épiceries chinoises.

Cette entrée a été publiée dans Chine, Cuisine par pays, Plats, Poulet, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.