Filets de barbue aux poireaux, crème safranée

Le poil en cuisine ???
La poêle oui, mais le poil, sérieux…
Quand le comité de rédaction a défini le thème du prochain numéro de Faces B et que BIM, c’est tombé sur le poil (et autres diverses réjouissances velues), je me suis dit « ben tiens, mais bien sûr, des poils dans mes plats, ça va être top !!! »

En fait, y a plein de trucs qui font penser aux poils en cuisine… Alors la barbue s’est vite imposée comme une évidence… le poireau avec sa touffe : parfait avec le poisson ! Et une épice qui chatouille la gorge : eh bien mais le safran bien sûr !

Alors voilà, pour ce numéro tout beau tout neuf de Faces B (que je vous invite à découvrir sur le site du magazine ou directement ici pour la liseuse : clic ! ), une belle barbue aux poireaux, crème safranée (avec quelques rondelles de clémentines pour les vitamines :))

Bonne lecture à tous, et bon app’ surtout !

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Douce France, Poisson, Sans viande, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Tofu sauté au caramel

Il était une fois une cuisinière qui fut bien désolée lorsque la bise fut venue et que son enfant aîné tant chéri lui annonça après 15 années de tendres et loyaux petits poulets sautés : « Mère, aujourd’hui, plus rien n’y fera. Point de viande, dans mon assiette tu ne mettras ! » La cuisinière éplorée tenta par tous les subterfuges de faire changer d’avis son ingrate progéniture. Rien n’y fit en effet : l’enfant plus aucune viande ne daigna plus jamais dévorer.

Bien contrainte, la cuisinière commença timidement par poser sur sa tablée des steaks de céréales et légumes variés. Un jour, un peu lassée de ne plus cuisiner que pour la moitié de la chair de sa chair et enhardie par une envie furieuse de couper des oignons et mitonner, elle reproduit en tout geste une recette familiale qui lui était chère en remplaçant sa volaille chérie par du fromage de soja compressé. Quelle ne fut sa surprise lorsque, non contente de dégager un délicieux fumet, la recette sur ses papilles un excellent souvenir laissa s’attarder !
(Bon, j’arrête parce que, hein, on n’a pas que ça à faire, mais dis donc, je suis assez bonne pour narrer des contes façon Perrault, vous trouvez pas ??! ^^)

Tout ça pour dire en fait que vous connaissez déjà plus ou moins cette recette, puisque c’est en gros la même que pour le poulet au caramel et combava. L’ingrédient qui change, c’est bien entendu le tofu, qui remplace le poulet !

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans riz, Sans viande, Végétarien, Vietnam, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Spaetzles grillés à la crème de champignons et langoustines


Bonne année à tous chers petits lecteurs !

Comme toujours je vous la souhaite gourmande, pleine de rires, de partage, de la présence des êtres que vous aimez. Pleine de bons petits plats, simples et délicieux comme celui que je vous présente aujourd’hui !

Alors au départ, ce plat devait être carrément modeste, juste des spaetzles : j’ai eu l’idée de cuisiner ces sortes de petites pâtes alsaciennes en feuilletant mon magazine « Saveurs » de décembre. La recette de base, c’était juste des spaetzles avec une sauce et des champis, que je voulais agrémenter avec quelques lamelles de parmesan, max. Mais en passant chez le poissonnier le matin du 24 décembre, voilà-t-y pas que je tombe sur ces magnifiques langoustines !!! C’était Noël, on ne mangeait ni foie gras, ni chapon, ni dinde, ni… (bref vous avez compris), c’était l’occasion parfaite pour rendre un peu festif ce plat ultra-réconfortant.

Une recette qui reste assez économique avec des langoustines de taille « normale » (les miennes étaient genre… mais vraiment énooooormes !), mais qui fait son petit effet ! J’ai transformé les champis en les mixant pour créer une crème, ai glissé une poignée de girolles sautées sur le tout… et ça l’a fait grave. En tout cas j’ai beaucoup aimé la texture croustillante des spaetzles alliée à la crème de champignons. Leur côté rustique allié à la finesse des langoustines. Régalade et réconfort, que demander de plus !

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Crustacés / Fruits de mer, Douce France, Repas de fêtes, Sans viande, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Thiep bou dien pour tout le monde !!!!

Ouh, mais c’est que c’est un peu poussièreux par ici…

Pas de musique, pas d’odeurs alléchantes ?? Allons, allons, un peu de couleur et de saveurs pour remettre tout ça en ordre !

Faisons chanter les casseroles, résonner les mortiers, crisser les couteaux affutés ! Ecoutons glouglouter la sauce dans la cocotte, grogner les ventres affamés, tinter les cuillères qui s’entrechoquent !
Nom d’un boubou en batik, le numéro 6 d’Esprit Métis (en stencil) sort ce week-end ! Il nous emmène vers le Sénégal et son hospitalité légendaire.. ça va nous faire du bien, au milieu de toute cette pluie et de tout ce brouillard … et MY GOSH !!! il va déchirer, et ce sera la moindre des choses car ça a été un boulot de tous les diables, je vous le dis !

Pour les Bordelais, rendez-vous à la Victoire toute la journée de samedi… ou alors sur le site, où vous trouverez les noms des partenaires où l’obtenir, sur Bordeaux ou Toulouse.  Pour les autres, et je pense aux Parisiens qui m’ont envoyé pas mal de mails pour la sortie du 5 sur le Japon… ben on peut s’arranger ! 🙂

Pour fêter cela, et remercier comme il se doit l’équipe fantastique qui bosse sur ce projet, j’ai sorti le gros plat collectif, et c’est parti pour un Thiep Bou Dien* et bien plus encore !

(*pour ceux qui suivent, oui, je ne suis partie en vacances au Sénégal que pour ce numéro, en gros je me suis sacrifiée pour ce projet qui me tient à coeur, pour pouvoir fournir une recette authentique… 😉)

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Poisson, riz, Sans viande, Sénégal, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Makis inversés de crevettes et bentos de Noël

J’ai encore des recettes des fêtes à poster…
Mais j’ai pas envie
Et comme c’est bientôt le retour à l’école, et que l’idée me rend maussade, je décrète que j’ai bien le droit de me faire plaisir…

Alors pour aujourd’hui, parlons un peu de cadeaux de Noël!

Maïlys le savait, cette année le père Noël est passé au Japon avant de venir se restaurer de bons petits biscuits dans notre maison…
Sacré Père Noël, il nous connait bien!

Tout le monde a été gâté… (enfin, quand je dis tout le monde, je veux dire toutes les FILLES, bien entendu…)

Et puisque j’ai reçu beaucoup de mails concernant les bento, et l’endroit où on les achète, et où on peut trouver les mini containers, et est-ce qu’ils passent au micro-ondes, et les mini-sachets de miso, et les boîtes Totoro…(tout ceci assorti à divers degrés de force cris, points d’exclamation, couinements etc!! 🙂 )… et bien  j’ouvre une catégorie spéciale Bento! Un billet spécial mode d’emploi bento en attendant que je me décide sur la présentation de ma collection de bento lunches!

Certaines y consacrent merveilleusement des blogs entiers, mais enfin…

Commençons par ouvrir ce qui se trouve au pied du sapin…

Pour les filles: celui de la grande, Hello Kitty il va de soit, et celui de la petite, aussi tendre qu’un petit bonbon au lait et que ses petits mollets que j’ai toujours envie de croquer…

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Japon, Poisson, Sans viande, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.