Tatin de champignons – tarte caramélisée aux champignons dorés

 

J’ai trouvé l’idée de cette recette dans le magazine Delicious acheté à Sydney cet été (ne cherchez pas dans votre Delicious londonien, ce sont deux éditions différentes, adaptées aux moeurs et aux produits du pays). L’Australie, en été, c’est moins agréable que la côte basque. Il y fait froid (20°, rendez-vous compte), il y a du vent (surtout dans les longues rues de Sydney, à l’ombre des immeubles), il pleut même parfois. On se dit « Quel dommage de ne pouvoir venir en plein mois de janvier, quand il fait chaud et qu’on peut se dorer la pilule à Bondi Beach ! » (ceci dit, je me suis quand même un peu doré la pilule à Bondi Beach, je vous raconterai ^^).

Mais l’avantage d’aller en Australie pendant la période froide, c’est que les magazines proposent des recettes avec des produits d’hiver, et que vous pourrez donc refaire une fois rentrés chez vous, dans le froid et la grisouille du mois d’octobre ! Ahhh, vous voyez que c’est génial d’être obligée de partir en vacances au mois de juillet, en même temps que tous les tites nenfants de France qui font des bouchons sur la route ! Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Plats, Tartes / Tourtes / Tartines, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Vive les p’tits apéros – Tome 12 : tapas !!! Toast de morue fumée aux oignons caramélisés et sauce ali-oli, comme à Madrid

Cette année, nous avons échangé notre maison avec celle d’un couple madrilène. Cette année encore, une drôle d’expérience, riche et excitante, je vous en reparlerai sûrement…
Quand on nous a proposé l’Espagne, vous savez à quoi j’ai TOUT DE SUITE pensé ?
Corrida, non, Picasso, non plus… Coupe d’Europe de foot, sûrement pas, Prado, même pas, siesta, non (quoi que)… Mais non, bien sûr :

TAPAS.

Oui, bon, c’était facile, je le dis dans le titre ^^
D’autant que, que ce soit à Salamanca, Sevilla (deux villes SUPERBES où nous avons passé quelques jours fantastiques) ou Madrid, les tapas sont plus qu’une « spécialité » culinaire. Ici c’est un vrai art de vivre, une vraie façon de laisser la flânerie prendre le pas sur le quotidien stressé et minuté. Ils en ont fait un verbe : « tapear », ou encore « ir de tapeo ». Alors aujourd’hui, je vous amène, !! vamos a tapear !!

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Apéro, Cuisine par pays, Espagne, Tartes / Tourtes / Tartines, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Tartines gourmandes à la riste d’aubergines

Je n’aimais pas du tout l’aubergine quand j’étais petite. Ma mère la faisait souvent frire et je trouvais que ça sentait sérieusement mauvais.

« Berk, ça pue… j’aime pas… pis c’est tout mou et collant !  »
Le mot que je cherchais, c’était « spongieux » :) . J’avalais en me bouchant le nez, ou en mettant un gros bout de pain dans ma bouche, ou en avalant de l’eau en même temps. Ca mettait mon beau-père dans une colère pas possible, tous ces chichis ! Dès lors, pourquoi aurais-je fait l’effort d’arrêter ? ;-)

En vieillissant, et peut-être parce que je n’avais plus personne à contrarier (faudrait demander à un psy…) je me suis mise à  l’apprécier de plus en plus, l’aubergine, même si au départ je n’en mettais pas assez au goût de certains Bretons. Aujourd’hui on peut dire que j’adore ça !

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans À grignoter, Brunchs, Entrées, Plats, Tartes / Tourtes / Tartines, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

A recipe for my Doudou n°1 – Tarte poireaux, thon et ricotta

Doudou s’est mis à la cuisine !!!
Sans blague !

Perte de moral dû au manque de luminosité, manque de temps, je délaisse un peu mes fourneaux. En plus cuisiner, à quoi bon ? La lumière est tellement moche que les photos sont immondes…
Les soirées pâtes devaient commencer à lui peser… Il a remonté ses manches, et s’est mis derrière les fourneaux !
Je vous laisse deviner où il a cherché sa recette ?
Ouaip, en plein dans le mille, dans le blog de votre serviteuse bien entendu…

Il a choisi THE recette, celle du famous poulet au coco (clic !). Et bien laissez-moi vous dire qu’il le réussit presque mieux que moi, ce chameau !! Bon, faut dire qu’il utilise quand même la « cocotte qui sait presque faire le poulet au coco toute seule« , mais quand même ! A quoi je lui sers, moi, après ??

Enfin bon, une grande satisfaction tout de même, mon blog remplit sa fonction pédagogique… et comme je suis quand même prof avant tout… je suis HEU-REU-SE !!

J’ai donc décidé d’inaugurer une nouvelle mention qui figurera sur mes recettes, celle des recettes estampillées « testées par Doudou », autrement dit « Doudou’s Recipes« . Et pour lui fournir de la matière, il y aura aussi les « A recipe for my Doudou« , garanties tip-top trop faciles, rapides ET délicieuses ! Plus aucune excuse pour mettre les pieds sous la table les soirs de semaine où tout le monde est crevé en beuglant « Homme avoir faiiiim, qu’est-ce qu’on mange  femme ???« 

Que voulez-vous, c’est ça l’amour… Hein Doudou, que t’es content ???
:o D

A recipe for my Doudou: Tarte à la ricotta, poireau et thon

une pâte feuilletée pur beurre ronde – 2 blancs de poireaux émincé en rondelles fines – une boîte de 150g de thon (acheté en biocoop, thon pêché à la ligne !) – 1 pot de ricotta de 250g – 10 cl de crème liquide – 3 oeufs + 1 blanc d’oeuf – 1 cuillère à soupe de curry – 1 cuillère à soupe de moutarde – 2 belles poignées de fromage râpé

- Foncer un moule à manquer avec la pâte feuilletée. Piquer le fond à la fourchette. Badigeonner le fond de tarte du blanc d’oeuf supplémentaire, cela évitera à la pâte de s’imbiber d’eau pendant la cuisson.
- Dans une poêle, faire fondre une belle tranche de beurre. Y faire revenir les poireaux en rondelles jusqu’à ce qu’ils deviennent légèrement dorés.
- Dans un saladier, mélanger la ricotta, la crème liquide, les 3 oeufs.
- Ajouter les miettes de thon bien égouttées et émiettées, les rouelles de poireaux.
- Assaisonner avec le curry, la moutarde, sel et poivre (pas trop de sel à cause du thon !).
- Bien mélanger.
- Verser cet appareil sur le fond de tarte, parsemer le fromage râpé par dessus.
- Mettre à cuire à 180° pendant 30 minutes. Surveiller la cuisson : si le dessus dore trop, couvrir la tarte d’une feuille d’aluminium.

Et voilà !

C’est pas difficile de se régaler…
Je vous conseille fortement de laisser votre ordi allumé, pile sur cette recette. Y aura bien quelqu’un qui passera par-là et qui se lancera pour relayer un peu la cuisinière de rêve que vous êtes !

PS: ceux qui connaissent Doudou savent qu’il ne se permettrait jamais de beugler de façon aussi macho… Et ceux qui me connaissent savent que s’il osait, il se prendrait le plat dans les narines… :-)

Cette entrée a été publiée dans Cuisine par pays, Douce France, Plats, Tartes / Tourtes / Tartines, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Ma petite cuisine d’étudiante (!!) la suite – Fajitas y Guacaaaammmooooolééé!!!!

Je continue dans ma série « étudiante’…
Toujours peu de temps pour passer au fourneau, surtout que la grande s’y met à la maison, et me rappelle qu’il faut que je me dépêche de profiter d’elle… Elle n’en finit pas de grandir, bon sang quelqu’un peut m’expliquer quel est le problème avec ses revers de pantalon??
Et s’il n’y avait que les centimètres…

C’est aussi l’anniversaire d’Arthur, petit blond aux yeux bleus, tout mignon et tout poli, qui mine de rien invite ma Louloute chez lui jusqu’à 21 heures!! (‘cache bien son jeu, le petit Arthur, ah mais!! )
C’est l’image de mon bébé qui planche sur son « programme pour les élections », parce qu’elle s’est mise en tête de devenir déléguée!! (« Je serai une bonne déléguée car je suis sérieuse, et je demanderai qu’on ait un terrain de billes, et aussi plus souvent des frites à la cantine. »)
C’est le désir soudain de ne plus partager sa chambre avec sa petite soeur, qui il faut l’avouer profite de la dévotion de sa grande soeur pour ne pas s’en faire et ne jamais rien ranger.

Enfin, tout ça, quoi, pour dire qu’elle grandit, bon sang ce qu’elle grandit… Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans À tartiner, Etats-Unis / Mexique, Tartes / Tourtes / Tartines. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Ma petite cuisine d’étudiante (!!) – farandole de croque-messieurs-dames

Vous allez dire que j’exagère franchement de poster une fois par semaine et de vous proposer deux tranches de pain grillées…
En ce moment à la maison, c’est « Retour de plage attitude« , vite fait bien fait, croque-monsieur, fajitas, rouleau de printemps…
Pas de grande cuisine, mais disons que ce sera une série « Cuisine estudiantine qui ne casse ni la tête, ni les porte-monnaie » (qui a dit: et ni les briques non plus???)

Croques, donc, pour aujourd’hui… pis croque-madame, aussi, histoire qu’il y en ait pour tous les goûts… (je me rappelle du jour où, quand j’étais petite fille, ma mère m’a appris qu’un croque-monsieur se transformait en croque-madame quand on lui ajoutait tomate et oeuf au plat… J’étais épatée!:-))

Croque poulet avocado.
- Couper de très fines tranches dans l’épaisseur d’une escalope de poulet.
- Assaisonner vos aiguillettes de sel, poivre, paprika (ou autres épices à volonté).
- Faire griller ces aiguillettes dans une poêle sans matière grasse, réserver.
- Préparer le reste: fines tranches de chedar, fines rondelles de tomates, fines tranches d’avocat.
- Préparer les croques: pain, fromage, tomate, poulet grillé, avocat, poivre.
- Terminer par une rasade de Tabasco.
- Faire cuire dans une poêle avec une lichette de beurre.
- Coupez en deux en triangles et croquez…

Et voilà!

Croque-madame
- Préparer un croque à la tomate: pain, jambon, tranche de cheddar, tomate, poivre.
- faire cuire à la poêle avec une lichette de beurre.
- Pendant ce temps, faire cuire un oeuf au plat par croque (attention au timing, mes oeufs étaient un chouilla trop cuits).
- Servir avec une salade verte.

Et voilà!

Trop rapide, trop simple, mais aussi trop bon!!

Et puis avant de retourner à la plage (vite, vite, avant que l’automne n’arrive pour de bon!!!), un petit clin d’oeil à Alex, qui est dans les bras de l’amûûur en ce moment, mais histoire pour la réconforter un peu quand elle descendra de son petit nuage…

Petite photo du cheddar de maman! :-)

Peut-être que les amoureux du fromage font une tête bizarre…
Mais les amoureux de mon Caillou natal comprendront, et pardonneront…  :-)

Cette entrée a été publiée dans Douce France, Tartes / Tourtes / Tartines. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Tart’atouille et Tar’tatête à la récré!!! C’est quand il faut retourner à l’école que l’été arrive enfin!!!

Je vais vous dire un secret… Ca reste entre nous…
Vous savez pourquoi je rêve d’être maîtresse depuis que je suis petite fille?
Non, pas pour le plaisir d’ouvrir de jeunes esprits au monde de la connaissance…
Pas non plus pour la mélodie des rires d’enfants (ni même pour celle de leurs cris stridents!)
Ce n’était pas non plus pour garder à jamais l’âme spontanée et sincère de la jeunesse…

Non…
Moi je voulais être maîtresse… pour les commandes de fournitures scolaires!!

A chaque rentrée, pour moi, c’est le bonheur…
Ouvrir les cartons pleins de cahiers, gommes, crayons de couleurs…
Sentir l’odeur douce du papier, celle un peu âcre des grosses boîtes de craies (oui, j’ai le bonheur d’avoir un tableau à craie, contre lequel je m’adosse régulièrement, tâchant mes jolis pulls au plus grand bonheurs de ces fripouilles)…
Remplir les petits flacons de colle blanche Cléopâtre, me régaler de son odeur d’amandes
Complèter le tout nouveau registre d’appel, de ma plus jolie plume à encre violette, et prendre une belle écriture liée pour écrire presque religieusement le nom de chacun de mes nouveaux élèves, en me demandant ce qui se cache derrière des prénoms souvent encore inconnus…

Continuer la lecture

Cette entrée a été publiée dans Douce France, Légumes, Tartes / Tourtes / Tartines, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.