Billet pour ailleurs #18 – The Rocks, Sydney, Australia

Allez, ne dites rien.
Pas besoin de préparer votre sac, laissez-vous juste emmener.
On part en Australie.
A Sydney.
Dans le quartier historique plus précisément : the Rocks !
Parce que je vous ai menti la dernière fois : c’est tellement sympa Sydney, en plein hiver (donc au mois d’août), que même sans magazines culinaires, j’y pourrais y retourner tous les ans !

The Rocks est le quartier historique de Sydney, à deux pas du Harbour Bridge, et juste en face de la Sydney Opera House. Evidemment, si vous allez à Sydney un jour, vous passerez par l’Opéra à Circular Quay et vous pousserez jusqu’à la pointe nord pour admirer le pont de jour, de nuit ou au coucher du soleil. N’oubliez pas de bifurquer un peu et d’aller vous balader dans the Rocks !

The Rocks vu du Harbour Bridge

Vous y trouverez des musées, beaucoup de petits restaurants. C’est de là que vous pourrez accéder aux arcades du pont, pour une grimpette et un panorama de fou (mais pour un prix exorbitant également ! A chaque fois que je suis allée à Sydney, j’ai eu envie de le faire, et à chaque fois, les prix m’ont fait changer d’avis !)

Le weekend, un ravissant marché vous propose divers objets d’arts, vêtements, souvenirs etc. On y trouve de tout, de la quincaille made in China comme de l’artisanat australien, à des prix très variés !

Mais en semaine, lorsqu’on s’approche de The Rocks vers 11h30, la première chose qui attire l’attention ce sont les odeurs. De bonnes odeurs de grillade, de rôti, d’épices. Des petites stands abrités sous des tentes vous proposent de faire le tour du monde en quelques pas : steaks et hamburgers bien australiens, okonomiyaki japonais, brochettes marocaines… Vous avez l’embarras du choix.

Ce jour-là, tout le monde dans la famille s’est laissé tenter par une spécialité différente (on n’avais pas peur de faire la queue), puis nous avons déambulé jusqu’au bord de mer, où nous nous sommes assis face à the Sydney Opera House pour déguster. Les mirettes en ont pris pour plusieurs années .

Chargrilled steacks on a bun. Un beau steak bien marqué, un peu de roquette. Avec un petit bun (qu’on peut faire maison, si on a la bonne recette !)

 

Veggie okonomiyaki (aux légumes : chou, carottes, poivrons, oignons, champignon). Un régal ! Et dans le super combo, il y avait aussi deux raviolis vapeurs aux crevettes ! Nous avons un principe dans cette famille : on ne refuse jamais le combo menu !!!

Et vient l’heure où je vous livre notre règle miracle : « The Queue Tip » (jeu de mot à moi que je trouve très drôle, pour les anglophones ^^). « Le secret de la file d’attente », si on traduit.
La règle est simple : plus il y a la queue devant un petit bouiboui, plus vous repérez de personnes locales qui attendent pour avoir à manger, et plus vous êtes quasiment sûrs et certains d’avoir trouvé LE bon endroit à ne pas rater ! Je n’apprends rien aux voyageurs, n’est-ce pas :-)

Et donc, la queue la plus longue que nous ayons trouvée : celle d’une vingtaine de mètres devant le stand des Turkish gözleme ! On se glisse sans hésiter, et on piétine un bon moment.

Plusieurs garnitures s’offrent ensuite à nous: épinards, champignons, fromage, viande marinée (boeuf ou poulet). Encore une fois, nous restons sur le végétarien, ce sera champignons, épinards et fromage. Et puis tant qu’à faire, nous goûtons le sweet gözleme : avec de la banane et du miel !

 

On se brûle les doigts en mangeant, mais OH MY : c’est tellement bon qu’on se bagarre pour avoir les plus gros morceaux ! Une fois de plus, la règle de la file d’attente ne nous déçoit pas !

Les gözleme chauds, la vue incroyable, les filles qui chantent en anglais… bref.

N’hésitez pas non plus à traverser The Rocks, à y prendre de quoi petit déjeuner, et d’aller vous installer près du pont. Très tôt le dimanche matin, vous ne serez pas dérangés…

Dégustez du raisin toast (parfumé à la cannelle) une petite part de Lamington, cette pâtisserie typique d’Australie et de Nouvelle Zélande : génoise fourrée à la confiture, recouverte de glaçage chocolat. Miam.

Alors bien sûr, je vous conseille également d’aller y faire un tour à la nuit tombée… (et pour le reste, ça se passe de commentaires… :-) )

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Adresses gourmandes, Cuisine Metisse, Mes voyages, Sydney, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Billet pour ailleurs #18 – The Rocks, Sydney, Australia

  1. Moshi dit :

    Je suis rentrée du Down-Under il y a 2 semaines et je confirme que c’est magnifique. Champions du stree food. Mais un peu trop carnivores à mon gout :)

  2. Véro dit :

    @Moshi, ah oui, ça c’est sûr qu’ils aiment leur morceau de viande grillée ! Le barbecue fait partie de la culture !
    Mais quand même pas mal d’options veg’ un peu partout aussi (comme le combo okonomiyaki/bouchée vapeur ou les gözleme aux légumes). Je pense que tu ne décommanderais pas pour autant aux végétariens d’y aller, si ? ;-)

  3. trop d’avion pour y arriver pour moi!…dommage, je semble rater un endroit sympathique!….c’est déjà agréable de voir tes photos, merci.

  4. Pat dit :

    Merci pour cet article qui nous rappelle que la cuisine est un voyage et que le voyage peut se faire à travers la cuisine.
    Superbes photos !

  5. Mlle Tortue dit :

    Je suis actuellement sur place et tu viens de me faire découvrir le lamington ! Je testerai donc :)

  6. gracianne dit :

    q-tips, mwarf :)
    J’aime bien quand tu nous emmenes down under, j’ai toujours eu tellement envie d’y aller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 + trois =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>