Billet pour ailleurs #19 – Barcelona : la Sagrada, Park Güell y el restaurante Cinco Jotas

Décidément pas de recette cette semaine, c’était les vacances scolaires en Aquitaine, alors j’ai plutôt envie de vous emmener en balade (gourmande, bien entendu !).
Vous me connaissez, c’est le destin auquel je suis éternellement condamnée : à peine revenue d’un séjour à m’en mettre plein les yeux, à peine posées mes valises que j’ai déjà envie de les remplir de nouveau et de barrer la route. Ce dimanche, nous mettons donc le cap vers Barcelone et vers sa cuisine pleine de couleurs.

Barcelone n’est pas ma préférée des villes espagnoles que nous avons visitées (Séville est loiiiiiiin devant, avec Madrid et Salamanque derrière). Malgré tout, nous y avons passé un moment très agréable, en famille, avec de chouettes moments culinaires, une ambiance bien entendu détendue, joviale et parfaite pour les vacances. De toute façon rien que pour s’extasier devant la Sagrada Familia, le voyage  vaut bien la peine d’être entrepris.

Vraiment un monument à voir absolument, une des constructions les plus dingues qui m’ait été donné de voir… Non attendez, LA construction la plus incroyable que j’ai jamais vue ! Une cathédrale de sable semblée coulée des doigts d’un enfant sur la plage… Un temple un peu macabre avec ses personnages cagoulés  effrayants… Un abri pour les oiseaux de pierres, venus sans doute picorer les fruits colorés et gigantesques qui ornent les toits.

Un truc incroyable, je vous dis…

Une entrée au lever du soleil…

Et l’autre entrée au coucher du soleil (notre appart-hôtel était juste à côté, alors nous l’avons croisée tous les jours au moins quatre fois ^^) :

Le problème de beaucoup de monuments à Barcelone, ce sont les files d’attente aux caisses ! Je ne saurais donc que trop vous conseiller d’acheter vos billets d’entrée à l’avance sur internet, histoire d’attendre un peu moins longtemps.

Alors le truc rigolo si on parle cuisine, c’est que je peux vous donner deux adresses de restaus qui m’ont paru absolument sensationnels… parce que j’y ai vu passer des plats superbes, pendant qu’on me disait qu’il n’y avait plus de places ! Eh oui, certaines bonnes tables ont aussi ce problème de la file d’attente. Et donc parmi les restos que je testerai sans faute la prochaine fois qu’on ira à Barcelone :

- Pla (5, calle Bellafila): un restau plutôt gastro, où j’ai dégusté une excellente bière à la pression en attendant qu’on me confirme que je ne pouvais pas obtenir une table pour 4

- la Cervezeria Catalana (236 calle Mallorca) : magnifique bar à tapas, avec des assiettes à tomber, où nous aurions dû attendre 2 bonnes heures avant d’avoir une table. Dommage vraiment, parce que j’ai vu des assiettes… mais mon vieux, un truc de fou. Un amoncellement de petites frites très fines, du jamón qui dépasse, un oeuf au plat, et le serveur qui te coupe et te malaxe tout ça juste avant de te donner l’assiette (résultat –> oeuf coulant et jamón mélangé aux frites, bref, un désastre). Soupir…

Du coup, aujourd’hui je vous parle d’un resto tout près de la Cervezeria, sur lequel nous nous sommes rabattus, et finalement, nous avons franchement bien fait !

Il s’agit du restaurant Cinco Jotas, que sûrement d’autres personnes que nous ont du tester après avoir vu la file d’attente à la Cervezeria ! Une terrasse sympa à l’ombre des rangées d’arbres, une belle carte de tapas… Je ne sais pas ce que vaut l’intérieur du resto ni les plats de la carte, mais nous on s’est régalés, le tout bien arrosé d’une sangria énoooorme ! Allez hop, à table…

THE croquetas de jamón, trop trop bonnes. Pas du tout grasses, bien croustillantes, avec un bon goût de jamon ibérico. MIAM. Si vous n’avez pas le temps d’aller en Espagne, vous pouvez toujours essayer ma recette de croquetas ! :-)

Les buñuelos de bacalao y pimientos de Padron : les beignets de morue aux piments du Padron. Ces petits poivrons verts viennent de la commune de Galice du même nom (Padron), et sont délicieusement parfumés. La bonne surprise : les beignets ne sont pas de grosses boules de pâte assaisonnées d’un peu de poisson. Regardez plutôt :

De magnifiques morceaux de poisson, tendres et fondants, cuits juste à point par la friture rapide du beignet. Un régal !

Les petites seiches grillées, à l’encre et aux petits légumes (poivrons et tomates). Excellentes ! L’Espagne aura décidément eu le mérite de rabibocher mon Doudou avec les bestioles à tentacules. Moi je me régale comme d’hab.

L’assiette super combo : jamón de bellota, huevos y patates fritas. Le jamón ibérico est la spécialité de la maison (Cinco Jotas étant le nom d’un des plus beaux jamón de bellota qui soit, allez voir ce billet si vous ne vous en rappeliez pas).

Assiette merveilleuse : c’est fondant, salé, croustillant, coulant… Tout bon, quoi ! Et pourtant, je n’y aurais pas pensé, à allier des frites à mon bellota ! En fait, c’est comme si je vous donnais une recette, non ? :-) Regardez-moi cet oeuf coulant, à saucer avec des frites..

Bon, vous aurez compris… De belles assiettes colorées, disposées sur la table pour que tout le monde picore dedans : c’est tout ce qu’on aime, chez moi. Les tapas c’est ce qu’on préfère en Espagne… sûrement pour ça qu’on préfère Séville, San Sébastian et Madrid : Barcelona est une ville où on s’attable plus pour manger, il m’a semblé.

Cinco jotas
91, Rambla Catalunya
Barcelona
+34 934 878 942

Et sinon, à part l’incontournable Sagrada ? Vous pouvez aller faire un tour au Parc Güell, au nord de la ville. Mais sachez que le parc est devenu payant, et que c’est ma foi un peu cher pour une visite qui était gratuite 3 jours avant notre venue (8 euros par personne et nous sommes 4), qu’il y a une file d’attente pour acheter son billet, puis une deuxième attente pour entrer (en achetant le ticket, on nous donne une heure à partir de laquelle on va pouvoir entrer)… Enfin, voilà, c’est joli et mythique, avec une vue imprenable sur Barcelone mais à vous de voir si vous avez envie de piétiner comme un dindon pendant 2 heures (d’autant qu’on peut admirer les demeures du bas du parc de la rue, gratuitement !).

Bon, il faudra quand même que je vous parle de la casa Batlló, somptueuse demeure conçue par Gaudí (car que serait Barcelona sans Gaudí ?). Et aussi de Lisbonne, où j’ai passé quelques jours très sympa à manger de la morue et à mélanger allègrement castillan, anglais, français et du baragouinage qui se voulait portugais ^^

En attendant, une autre petite balade en Espagne :
- Séville la magnifique, la plus belle dans notre coeur <3

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Adresses gourmandes, Espagne, España, Mes voyages, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Billet pour ailleurs #19 – Barcelona : la Sagrada, Park Güell y el restaurante Cinco Jotas

  1. Stéphanie dit :

    On part en famille mardi pour quelques jours là-bas ! Tu en reviens ? J’osais espérer voir moins de touristes comme moi pour ne pas trop faire la queue à cette période de l’année^^

  2. Véro dit :

    @Stéphanie, non, on y était en octobre. A cette période le touriste pullulait ! (bon, nous déjà, on était 4 ^^). Tu nous diras si c’est aussi le cas en mars. Je conseille quand même la réservation en ligne !

  3. Nous y sommes allés il y a 2 ans et avons eu les mêmes déconvenues de files d’attente devant les restaus qui nous tentaient…je garde l’adresse pour une éventuelle nouvelle visite…en espérant qu’il n’y aura pas la queue ce jour là!…..quant au parc, effectivement j’ai apprécié la visite gratuite à l’époque, mais ne suis pas certaine d’y retourner dans ces conditions là….
    Merci pour les photos en tous cas….

  4. audrey dit :

    Oh zut pour la Cervezeria Catalana. On avait adoré, on y est allée plusieurs fois pendant nos vacances, mais c’est vrai toujours un peu tôt (genre 19 h 30 max 20 h ) avec p’tit bonhomme et on a eu max 20 minutes d’attente meme si le double était annoncé. En tout cas pour les restos j’avais adoré Barcelone

  5. Véro dit :

    @Babeth, oui, ou alors il faut faire comme Audrey et manger très tôt, quand les Espagnols n’ont pas encore faim ;-)
    @ Audrey, oh la chance, quand je repense aux plats que j’ai vu passer… Ca reste mon indice infaillible : un endroit où on fait la queue est un endroit où on se régale. Mais tu as raison, manger tôt reste la possibilité pour vite avoir une place. A Lisbonne avant-hier on a réussi à avoir une table dans un resto où tout était réservé, parce qu’on est arrivés à 19h et que la résa était pour 20h30. Hourra ! Ce jour-là on avait fait un gros petit dej et pas de déjeuner, alors… :-)

  6. Amélie dit :

    Oh la la tes photos donnent vraiment faim, tu as dû te régaler ! Comme je n’ai pas de séjours de prévu à Barcelone pour le boulot dans les prochains mois, je crois que je vais tester ta recette de croquetas ce weekend ! Merci :)

  7. Alex dit :

    huuuuuuuuuummm !!!! Appétissant tout ça, je pars bientôt à Barcelone j’ai loué un appart près de la Sagrada ( via ce site http://www.barcelonapoint.com/ si ca peu intéresser certaines personnes). Je suis contente d’avoir trouvé ton blog, je cherchais quelques bonnes adresses pour nous restaurer

    Hasta luego !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


4 × deux =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>