Billet pour ailleurs #17 – Au p’tit café, Nouméa, Nouvelle Calédonie

Cuisine Métisse fait sa rentrée !

Eh bien, quel début d’année sur les chapeaux de roues… Départ en fanfare, mesdames et messieurs mes petits Lecteurs Chouchous ! A se demander pourquoi j’ai passé ce fichu examen, pourquoi j’ai bûché comme un trappeur canadien toute l’année dernière, tout ça pour me retrouver dans cette école d’application, en RRS de surcroît (c’est à dire une école où on forme des futurs enseignants, dans une zone un peu difficile, où on crée des Réseaux et où on espère qu’ils vont Réussir leur Scolarité).
Tout commençait un peu à prendre forme avec mes petits CP (qui, soyons clairs, ne savent RIEN faire, à part, apparemment, mettre des coulées de colle partout sur leurs cahiers), je commençais à peine à retrouver quelques heures de sommeil agité, quand un jour, il y a deux semaines, deux jeunes femmes sont entrées dans ma classe :

« Baaanjour, c’est nous les stagiaires !!! »

Hin, hin, hin… Comme elles sont mignonnes…


Mes deux petites stagiaires, arrivées pour trois semaines dans ma classe.
Pleines de bonne volonté, décidées à faire ce job, travaillant dur sur leurs preps jusqu’à pas d’heure.
Sauf que j’ai une classe double, que ce sont des CP-CE1 (autonomie = -25) et que mes élèves sont de vrais diablotins cachés derrière des bouilles à croquer. Depuis la semaine dernière, je sens que ces demoiselles déchantent quelque peu…

Tiens, vendredi dernier par exemple : une de mes élèves, sûrement pour faire payer à quelqu’un le fait que leur vraie maîtresse (moi) les avait laissés seuls avec les stagiaires, a fait pipi sur elle et est restée dans son pipi sans rien dire, sourire aux lèvres, jusqu’à ce qu’une copine aille expliquer le souci à la jeune maîtresse en question.
Imaginez la tête déconfite de Mademoiselle Stagiaire #1 quand je suis rentrée dans la classe, exactement 5 secondes après qu’elle ait compris que ça sentait le pipi le grabuge.

Ehhh oui, mes mignonnes, c’est ça aussi, être maîtresse !
En tout cas me voilà maîtresse de mes élèves, maîtresse de mes stagiaires, et plus du tout maîtresse des évènements !

Enfin, vous l’avez compris chers petits lecteurs, les vacances me paraissent biieeeeen loin, et mon petit Caillou (que j’ai retrouvé cet été avec émotions), plus loin encore que les 22000 km qui me séparent de lui.

Pourtant, en ce dimanche ensoleillé, j’ai bien envie d’oublier deux minutes les gamins, les preps, les stagiaires, les pipis, et de vous emmener avec moi faire un tour sur mon île tant aimée, ma Calédonie  Chérie.

Vous me suivez ?

L’Île des Pins, encore et toujours. Notre havre de paix, l’endroit rêvé pour oublier une année à vivre à 200 à l’heure,  une année passée à se croiser, à ne pas profiter les uns des autres… Je ferme les yeux, et j’y suis encore…
Le Banian, un restaurant sur la baie de Kanuméra…

Le rocher de Kanuméra. Roche sacrée dans la tradition des tribus de Kunié…
Je peux rester assise devant ce rocher pendant des heures, les pieds dans l’eau turquoise..

Et si vous devez ne tester qu’un seul restaurant à l’autre bout du monde : je vous conseille « Au P’tit Café » ! Au coeur de Nouméa (en haut de la Baie de l’Orphelinat), il n’a pas la vue sublime du Banian ni même la vue sur l’Anse Vata ou la Baie des Citrons que les Zor touristes français aiment, mais il a les assiettes qui vont bien, et c’est ce qui compte !

Un restaurant « couleur locale » : une cuisine française alliée à des produits du coin, frais, une carte qui change toutes les semaines, de belles assiettes colorées et pleines de saveur. Le tout à des prix TRES raisonnables pour Nouméa (où vous pouvez multiplier tous les prix par au moins 1,5 par rapport à la métropole !)

Mon plat : tuerie sidérale… Pastel et brochette de mignon de porc, salade de roquette et de pissenlit, crème de bleu et noisettes, poires, jambon de Bayonne. Ok, ce n’est pas gastro, il y en a partout dans l’assiette : c’est généreux, brillant, goûteux. Tout ce que j’aime !

Le plat de maman et de mémé : tajine de saumonée, crevettes et moules marinées au citron confit, semoule et ratatouille, sauce vierge. La loche saumonée est un poisson de chez nous, à la chair fine et recherchée, délicieuse.

Tenez, en voilà une prise en photo chez le poissonnier, sous les vivaneaux chiens rouges:


Le plat des hommes : goujonnette de veau, crème d’artichaut, salade croquante au parmesan, patates douces, duxelles de cèpes et champignons de Dumbéa, pistou d’herbes. Encore une assiette avec plein de saveurs qui se marient bien, le gros « PLUS » du restau…

Et les desserts :

Cheesecake à la passion, salade de fruits. THE grand classique de la maison, seul élément qui soit toujours à la carte ! Les fruits sont locaux, mélange de mangue, papaye, kiwi, corossol… YUM.

Tuile amande, crème légère et fruits frais. Fin, efficace, délicieux.

Mon dessert (mais j’avais beaucoup hésité avec la verrine banoffee) : brownies aux framboises, coulis de fruits rouges, glace pistache et riz soufflé. Aïe aïe aïe… Trop bon… Brownie encore chaud, bien moelleux, glace pistache et association parfaite. A refaire, car c’est si simple et si bon !


Verrine façon banoffee, glace à la banane, amandes. Encore une fois : efficace. Ca croque, ça fond, c’est doux, c’est trop bon. C’est ce qu’on a demandé, et on est satisfait.

Des plats à 2500 fcfp (21 euros), des desserts à 900 fcfp (7 euros)… N’hésitez plus ! Tant qu’à être à l’autre bout du monde, autant bien manger :-)

Au P’tit Café (site internet ici, clic !)
8 avenue Carcopino
98800 Nouméa – Nouvelle Calédonie
Tel : 28 21 89
(à précéder du +687 si vous réservez de France, hahaha ^^)
(attention, ils ne sont ouverts que du mardi midi au vendredi soir !)

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Adresses gourmandes, Calédonie, Cuisine Metisse, Cuisine par pays, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Billet pour ailleurs #17 – Au p’tit café, Nouméa, Nouvelle Calédonie

  1. Nico dit :

    Dommage que ce soit si loin, sinon je sais où on aurait mangé ce soir!

  2. irma dit :

    Haha! J’y ai mangé une fois, c’était LA bonne adresse de mes parents quand ils quittaient Lifou pour aller faire des grosses courses dans de vrais supermarchés.

    J’avais beaucoup aimé à l’époque, et ça a l’air toujours aussi délicieux.

  3. létitia dit :

    Hahaha ça me rappelle un souvenir de CE1, quand un de mes petits camarades avait fait pipi sur lui pendant que le maître s’était absenté 5 minutes, car il était trop timide pour se lever et aller aux wc comme un grand! J’imagine même pas à quel point ils doivent être « bébés » en CP…
    Et sinon merci pour l’adresse, je rentre à la maison le mois prochain :-)

  4. Véro dit :

    @Laetitiaaaaaaa !!!! Emmène-moi dans ta valise steupléééééé !!!! Je ne sais pas pourquoi, cette année, je n’arrive pas à rentrer :-(

  5. Andréa dit :

    hola !!
    heureuse de te relire, que d’aventures encore avec tes petits gredins, et quel voyage tu nous faire faire… wahou ça donne envie ce resto au milieu du paradis !
    besos desde Madrid !!
    Andréa

  6. Bergeou dit :

    Tes photos sont superbes, ton caillou est si beau.

  7. gracianne dit :

    Pas etonnant que tu n’aies pas envie de rentrer, la transition doit etre un sacre choc. Tiens bon, je suis certaine que ta classe ET tes stagiaires t’en seront reconnaissants.
    Bisous

  8. Mathilde dit :

    Wouah, ces paysages sont magnifiques ! Si je gagne au loto, je mets cette destination en tête de ma liste. En plus, les poissons évoluant dans la mer doivent être pas mal à observer. Le rêve…Le resto a également l’air d’être fameux !
    Bravo pour ton blog et j’aime tes petites anecdotes savoureuses. Bonne rentrée bien entamée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 2 = seize

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>