Nouvelle formule déjeuner au St James : le 5.5

Nouvelle formule déjeuner au Saint James (clic) !
Excuse en or pour retourner passer une heure de pure extase. Bon pour mon ventre, bon pour mon moral !

Bon, je ne suis pas encore de ceux qui dépenseront 125 euros par personne pour le déjeuner. Mais avec cette formule à 45 euros tout compris (repas complet, coupe de sauterne pour l’apéro, eau minérale, un verre de (bon !) vin à chaque plat, café), le gastro se démocratise !
Il FALLAIT que je teste…
Notre dernier repas là-bas avait trop un goût de reviens-y.

Déjeuner au Saint James, septembre 2009
Formule déjeuner – le 5.5


Mises en bouches :
- petit sablé surmonté d’une moule de bouchot (notre bouchée préférée ! un vrai régal)
- petit cube de gelée de lait et ail confit
- petit maki croustillant (la feuille d’algue croustille quand on la pose sur la langue… Pas achetée en paquet de 100 à Eurasie, ça ! :-) )
- rondelles de courgette avec je ne sais plus quoi dessus,  genre petit tartare de samon ou quelque chose du genre :-)
Un ensemble frais, léger, qui donne vraiment envie de voir la suite arriver !

 
L’entrée : Raviole à la purée de panais, camarones et moules de bouchot, réduction de jus de coquillages.
Un vrai bonheur que cette entrée ! Le panais est ultra-fondant, crémeux. Les camarones, ces grosses crevettes (qui à mon sens mériteraient d’être simplement appelées des crevettes !), ainsi que les moules sont délicieuses, bien charnues. La sauce, réhaussée d’une fine ciboulette, est bien beurrée, parfaite.
Un régal, aussi bien pour moi que pour Doudou !
On a raclé le fond de l’assiette avec la pelle à sauce, et même un peu saucé… (le pain aux olives est trop bon, ce serait un crime de ne pas l’utiliser !!!) :-)


Mon plat : Dos de cabillaud et ses légumes snackés.
Un plat de poisson simple, sans prétention. Le cabillaud n’est pas le poisson le plus fin qu’on puisse trouver, mais sa cuisson est parfaite, il est encore juste assez rosé.
Je ne sais plus comment est la sauce, mais il va sans dire qu’elle est très bonne…
Les légumes sont un vrai délice, avec un assemblage assez original pour moi : des radis (que je n’ai pas l’habitude de manger chauds !), des tagliatelles de courges, des lamelles de courgettes encore à peine croquantes, et surtout, surprise des surprises : des morceaux de gingembre mariné cachés au coeur des légumes !
Une excellente idée, qui fait ressortir le poisson.
Miam.


Plat de Doudou : Canette façon grand-mère
Canette laquée avec une sauce au vin, servie avec des pommes de terre grenailles et des cèpes de bordeaux. Quelques lardons pour un petit goût fumé.
Assez classique, mais fondant, goûteux, réussi !!

 
Le dessert : la figue.
Tellement beau que je croque dedans en oubliant de prendre d’abord une photo ! C’est la deuxième fois que ça m’arrive au cours du même repas (les ravioles n’ont pas été prises en plan large, il y a une bonne raison !). Cela vous prouve à quel point les plats sont appétissants, j’en oublie les réflexes de base ! :-)
Délicieux, délicieux, délicieux !
Un sablé au speculoos, de merveilleuses petites figues, une crème au citron tartinée sur le sablé, un sorbet au porto et une réduction de porto, bien sucrée et sirupeuse.
L’ensemble ??? ARGH, j’en veux plus !!!
C’est si bon que je regrette d’être en public, j’aurais bien passé mon doigt sur la réduction de porto et les traces de glace qui refusent d’entrer dans ma cuillère… :-)


La farandole de mignardises, pour accompagner le café :
Encore une fois, choix presqu’impossible à faire sur l’immense plateau qu’on nous offre… Finalement, ce sera :
- une crème vanillée avec des petites billes de chocolat croustillantes
- un jus mangue/carottes/gingembre
- une compotée d’abricot vanillée
- deux morceaux de guimauve (mangue et coco)
- un caramel au beurre salé.

Re-Miam.

Toujours le même service au petits oignons. Toujours des produits de saison, de région. Toujours la petite touche d’originalité, qui n’en fait pas trop mais qui est pile poil là où on ne l’attend pas.
Toujours la même adresse.

LE SAINT-JAMES
3 place Camille Hostein – 33270 BOULIAC
Tel. : +33 (0)5 57 97 06 00

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Adresses gourmandes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>