Tajine de légumes d’hiver et fruits secs – potiron, rutabaga et carottes

Y a des jours, quand même, où je me retrouve devant mon panier de l’AMAP et où je ne suis pas franchement inspirée.
Surtout au début de l’hiver bien rigoureux, devant les choux-fleurs, choux de bruxelles et autres choux pommés, quand on a déjà franchement notre dose de légumes crucifères (qui dégagent pas mal de gaz, si vous voyez de quoi je veux parler ^^).
Parfois j’ai la parade universelle : « Hey, dites donc, mais et si je faisais une bonne soupe ??! » Ce à quoi mes chers et tendres maris et enfants répondent par un enthousiaste « Mouaiiiis » assorti d’un sourire à l’envers.

Mais parfois, les légumes s’associent parfaitement, appellent trois quatre bricoles en réserve dans le placard, et dans ma tête un air d’opéra résonne « Magniiiiifiiicooooo !!! Ça va être délicioooosooo !!! »

Dans ces cas-là, je ne demande rien à personne, je me mets au boulot en fredonnant telle la Castafiore des Spatules, et quand ça commence à sentir bon faut les voir tous se radiner en demandant « Miam, miam, c’est pas une soupe, que je sens, là ??! »

Et bien ça a été le cas pour ce petit tajine dont vous me direz des nouvelles. Il m’aurait manqué quelques pois chiches (je n’en avais que des secs, alors ça ne s’improvise pas dans ces cas-là, il faut s’y prendre la veille pour les faire tremper) et un peu de coriandre fraîche, mais franchement rien qu’avec les fruits secs et quelques épices, c’était un pur régal. J’ai servi avec un mélange de boulgour et de quinoa pour changer de la semoule et… mama mia. Que c’est bon les légumes !


Tajine de légumes d’hiver et fruits secs (potiron, rutabaga et carottes)

Pour 4 à 6 personnes

1 quart de potiron – 2 carottes – 1 gros rutabaga (ou 2 moyens) qu’on peut remplacer par du navet – 12 pruneaux d’Agen – 12 abricots secs – 2 cuillères à soupe de cannelle en poudre + 1 bâton de cannelle – 2 cuillères à soupe de gingembre en poudre – 1 cuillère à soupe de curcuma – 1 cuillère à soupe de paprika – 1 cuillère à soupe de ras-el-hanout – sel, poivre – 2 cuillère à café de sucre en poudre – 1 gros oignon (ou 2 petits !) – 2 gousses d’ail – 30cl d’eau tiède
+ 2 poignées de pois chiches (je n’en avais plus) – coriandre fraîche (plus non plus)

Idée sympa si on veut un peu d’exotisme en plus : ajouter une patate douce, qui sera délicieuse dans ce tajine (notre agriculteur à l’AMAP en fait, parfois, donc je pense qu’on peut en trouver qui viennent de pas trop loin).

- La veille : faire tremper les pois chiches dans de l’eau froide.
- Le jour même : faire cuire les pois chiches dans 3 fois leur volume d’eau, pendant 40 minutes à la cocotte-minute ou pendant 1h30 à la casserole à feu doux.

- Préparer tous les légumes : émincer les oignons, écraser les gousses d’ail. Peler et couper les légumes en morceaux de taille régulière (cubes assez gros, et la carotte en tranches biseautées assez épaisses).
- Laver et équeuter la coriandre fraîche, rincer les pois chiches (si ce sont des pois chiches en boîtes).

- Dans un plat à tajine, verser deux cuillères à soupe d’huile d’olive.
- Faire rissoler les oignons et l’ail sur feu vif.
- Ajouter les carottes et le rutabaga (et la patate douce si vous avez choisi d’en mettre) : ce sont les légumes les plus durs, ils ont besoin d’un peu plus de temps pour cuire.
- Verser les épices (curcuma, cannelle, gingembre, ras-el-hanout, le bâton de cannelle). Saler, poivrer légèrement et bien mélanger.
- Mouiller avec l’eau (les légumes doivent bien tremper dedans).

- Couvrir et poursuivre la cuisson 7 bonnes minutes, à feu doux.
- Pendant ce temps, préchauffer votre four à 120° (th. 4)
- Ajouter le potiron, les fruits secs, la moitié de la coriandre fraîche.
- Rajouter un peu d’eau pour bien couvrir les légumes.
- Glisser le plat à tajine dans le four, et laisser cuire doucement une quarantaine de minutes.
- Les légumes doivent être fondants à coeur lorsqu’on les pique du bout d’un couteau.

- Un quart d’heure avant de passer à table, faire cuire 300g de mélange boulgour/quinoa dans une casserole d’eau bouillante.
- Egoutter (on peut laisser un tout petit peu d’eau pour garder du moelleux : ça ne doit pas être détrempé, juste un peu humide !).
- Faire griller des graines de sésame et quelques graines de lin à sec, dans une poêle anti-adhésive.

- Dresser : boulgour, légumes, parsemer le reste de coriandre et les graines de sésame et lin. Ne pas hésiter à ajouter du jus !
- Servir avec de la harissa pour les amateurs.

Et voilà, se régaler !

Hmmmm… C’est chaud, fondant, réconfortant. Des épices, de la chaleur, la pointe de sucré-salé que j’aime tant…
Un petit bonheur plein de soleil en plein hiver !

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Algérie / Maroc, Légumes, Végétarien, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Tajine de légumes d’hiver et fruits secs – potiron, rutabaga et carottes

  1. BIBINOU dit :

    Fine Lalla ?? = Où est Maman? (en arabe) …. et souvent s’en suis Dans la Cuisine!!!!
    Au Maroc, plat national!!!

  2. bastian dit :

    c’est vrai que ça commence à être fatiguant ces légumes d’hiver.

    je rêve de tomates fraiches et d’haricots verts frais……….en attendant, je retourne à mon céleri.

  3. mayacook dit :

    ça fait trop longtemps que je n’ai pas improvisé es saveurs…et comme le soleil ne se décide pas, ça sera une belle façon de l’inviter à la maison!

  4. Véro dit :

    @Bibinou, héhéhé, eh ben chez nous aussi, maman est souvent dans la cuisine ! On n’est pas marocain mais on adopte le plat national sans problème. Trop bon !
    @Bastian, nous aussi on commence à rêver de tomates, d’aubergines, de poivrons… allez courage, le céleri rave en rémoulade c’est excellent ^^
    @Maya, oui on se console comme on peut… J’avoue que ces derniers temps je me fais un peu trop plaisir avec la nourriture, mais c’est la faute de la pluie !!! :-D

  5. Trouspinette dit :

    Merci, merci, merci….
    un vrai régal.
    Mes petites modifs :
    plus de pruneaux, mais figues, dates, abricots
    La courge une trompetta de mon panier Amap
    Plus d’ail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>