English pancakes – Breakfast of the world, part 2

Bon, ça y est, le marathon 24 (twen’y fourr, allllllriiiight!!!!) est fini… 
Je suis triste comme tout parce que j’adorais Tony Almeida… et puis surtout triste de voir qu’une nuit de ce genre laisse des marques sur mon visage qui n’y étaient pas il y a cinq ans…

Je crois bien qu’une camionnette m’a suivie sur au moins 1km700 en rentrant de l’école, j’ai relevé le numéro de la plaque d’immat’, à tout hasard… Ca serait un coup des russes que ça ne m’étonnerait pas…
A l’école, journée sans incident, (enfin, à part pour le service de cantine…), mais j’ai entendu quelques bruits étranges dans la classe, comme des interférences avec mon portable… J’ai cherché partout, mais je n’ai rien trouvé… Vous planqueriez des micros où, vous, si vous étiez des espions chinois???
Les gosses m’ont regardée d’un air étrange, certains sont peut-être des mini-espions envoyés pour me faire perdre la boule???


Va p’t'être falloir que je me fasse un petit Bolly vite fait, moi, histoire de redevenir (à peu près) normale??…

Bon, j’avais déjà mis en ligne la recette de ces pancakes, mais c’était lors du petit dej’ avec les schtroumphs (clic), en fin d’année dernière, et il me semblait quand même que ces pancakes méritaient un vrai post, avec vraie photo et pas d’assiette en plastique!
Alors voilà, notre petit dej’ de samedi… qui complète notre English brunch de dimanche, je sais c’est pas logique… l’idéal, c’est d’avoir les deux en même temps!!!

Jamie Oliver’s American pancakes (pour une quinzaine de beaux pancakes). (Oui, je sais que Jamie est anglais, mais il appelle ces pancakes des pancakes « made in USA », alors, hein…)
6 gros oeufs, 230g de farine, 1 sachet de levure instantanée, 280ml de lait, 1 pincée de sel.

- Séparer le blanc des jaunes d’oeufs, et battre le blanc en neige bien ferme avec le sel.
- Mélanger les jaunes dans un saladier.
- Ajouter petit à petit la farine, la levure.
- Tout en mélangeant bien à chaque fois, ajouter petit à petit le lait (cela évite les grumeaux, mais s’il y en a, ce n’est pas grave…)
- Ajouter délicitement les blancs en neige.
- Faire cuire sur une plaque bien chaude et graissée, grande poêle ou petite spéciale, ou comme moi, la Party Crêpe de chez Tefal.
- Déguster en faisant des piles, nappées d’un petit pschitt de citron, de sirop d’érable bien sûr, ou de simple syrup (sirop de sucre).

Les supers gourmands ajoutent une petite giclée de beurre fondu, mais la gourmandise c’est pas du tout notre truc à nous, alors…

Pour Shrove Tuesday, nous avons fait des pancakes en classe, et j’ai tout bonnement oublié la levure à lamaison… ça a quand ême super bien marché! Les pancakes se dégonflent juste un peu plus vite en refroidissant.

La Party Crêpes, sinon, c’est LA machine indispensable quand on est maîtresse d’école et qu’on aime bien faire des trucs à  manger avec ses morpions…
Très sympa aussi pour ses enfants à soi (quand même!! ;-) ) et pour les petites soirées entre amis: chacun se prépare ses petites crêpes salées, blinis, ou autres mini-pizzas.
D’ailleurs, à force la mienne commence à adhérer un peu… Monsieur Téfal, si tu passes par là!!! ;-)

Bon, et sinon, c’est pas mal du tout aussi avec des myrtilles versées directement dans la pâte, ou n’importe quel fruit qui vous fait envie… Ou alors servi avec du bacon, en version salée…

Miam miam…

Obligatoire: la tasse de thé avec un peu de lait…
Aux couleurs de l’Angleterre, c’est bien…

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Brunchs, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>