Cheesecake choco-poire-caramel

Dans toutes les histoires d’amour, un danger rôde toujours… Celui d’un jour se lasser, d’un jour être en overdose de l’autre.

C’est ce qui est arrivé cette année entre moi et lui…
Lui, le cheesecake…
Moi qui l’aimais d’un amour passionné, moi qui n’avais de cesse de toujours le redécouvrir, paré de saveurs toujours renouvelées, voilà qu’un jour moi l’amoureuse transie je n’étais qu’à un pas de la haine…

La seule solution avant d’en arriver à se détester: l’infidèlité… Je l’ai trompé à tours de spatules avec tout ce qui me passait par la tête: macarons, pâtes feuilletées, scones, fondants de toutes sortes, coulants indécents…

Mais comme dans toute histoire d’amour, c’était sans compter sur l’étincelle… Celle qui m’attendait patiemment au détour d’un rayon d’hypermarché espagnol, et qui allait rallumer la flamme entre nous…

Le Philadelphia…
Complice langoureux de notre fusionnel amour…

Comment résister? J’ai replongé…

Et tant qu’à faire, j’ai décidé de lui rendre honneur, avec cette version au caramel, à la poire et aux Oréos.
Il fallait bien que je me fasse pardonner… :-)

Cheesecake choco-poire-caramel ou les émouvantes retrouvailles

La base.
150g de biscuits Oréo, 15g de beurre.

- Préchauffer le four à 180°.
- Ecraser  les biscuits afin de les mettre en miettes.
- Faire fondre lebeurre, les verser sur les miettes de chocolat, et bien mélanger.
- Poser quatre cercles à pâtisserie (les miens font 10cm de diamètre) sur une feuille de silicone, et tapisser le fond des cercles de miettes en appuyant bien au fond sur les bords.
- Enfourner pendant 10 minutes.

La ganache au caramel (la même que celle du fondant de Lili).

100g de sucre, 2 cuillères à soupe d’eau, 50g de beurre doux, 7 cuillères à soupe de crème liquide entière.

- Faire fondre le sucre et l’eau dans une casserole, ne pas remuer.
- Laisser cuire sur feu doux.
- Hors du feu, incorporer le beurre, en tournant vivement pour mélanger.
- Ajouter la crème liquide, tourner toujours vivement.
- Laisser refroidir, et c’est prêt !

La crème.

600g de Philly (soit deux boîtes au format familial, ou n’importe quel autre fromage frais type St Morêt), 2 cuillères à soupe rases de farine, 2 oeufs et un jaune d’oeuf, 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse, 150g de ganache au caramel.

- Battre le Philadelphia au fouet jusqu’à ce que le fromage soit souple.
- Ajouter ensuite la ganache, la farine, les oeufs un par un, et la crème fraîche.

Montage.
- Préchauffer le four à 200°.
- Disposer une demi-poire coupée en petits cubes dans chacun des cercles à pâtisserie.
- Remplir de crème au caramel jusqu’aux bords (la crème va bomber un peu en cuisant, mais elle ne débordera pas).
- Mettre à cuire 10 minutes dans le four à 200°, puis baisser la température à 100° et poursuivre la cuisson pendant 40mn.
- Eteindre le four et laisser le cheesecake reposer dedans quelques temps.
- Laisser refroidir complètement avant de démouler: l’idéal est de laisser les petits cheesecakes une nuit au frigo, ils n’en seront que meilleurs!

Finitions.
- Passer délicatement une fine lame de couteau tout autour des moules.
- Oter les cercles à pâtisserie.
- Décorer de quelques tranches de poires, et finir en versant un peu de sirop de caramel par dessus (on peut utiliser un sirop tout prêt, ou préparer soi-même un caramel très liquide avec 100g de sucre et un verre d’eau).

Et voilà!

Est-ce que ces retrouvailles ont été à la hauteur de nos espérances?
Je crois, oui…

:-)

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Brunchs, Gâteaux, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>