Trifle pour seconde vie de mon pain d ‘épices – la recette (sans oeufs!)

Bon, tout ça est parti d’une belle plantade…

Toute fière de moi, je brandis un pain d’épices tout chaud, sortant du four… et il sent… hmmmm, super bon.
Incapable de me retenir, je nous coupe très vite une petite tranche, encore fumante, que je goûte du bout des lèvres (et je me brûle, ah la gourmandise… ): ma quel rrrégal!!!

Au bout de dix minutes, je me pose des questions: et pourquoi il devient tout sec comme ça mon pain d’épices???
Et là, je percute: « Purée, les oeufs!!! »

Toutes les recettes de pain d’épices ne comportent pas d’oeufs… Mais celle-là oui… et j’avais oublié de les ajouter… Alors voilà!

Bon, il était quand même délicieux, mon pain d’épices, mais il n’a pas fait comme doivent faire les pains d’épices, c’est à dire devenir plus moelleux avec le temps, et du coup, j’en ai transformé quelques tranches en miettes pour mes trifles (et il m’en reste pour faire des crumbles, de quoi se plaint on??)

Alors je sais que notre génial Dorian a fait le même post hier (non, mais vous ne comprenez pas: LE MÊME!! avec le trifle, et puis le cake, et encore le trifle!! )… y a un truc, là , quand même, qu’est-ce z’en dites??
Mais bon, je vais pas laisser mon pain d’épices sans oeufs comme ça, mal aimé dans un coin!! Le pauvret, il n’a rien demandé à personne…

Bon, recettes…

Pain d’épices à la fève Tonka
(la recette de base est dans Pâtisseries Maison, de Florence Edelmann, le précieux petit bouquin qui paye pas de mine – j’ai juste changé les épices… et omis les oeufs!!!;-))

* 300g de miel – 100g de beurre – 250g de farine et 1 sachet de levure chimique (j’ai remplacé les deux par de la farine à levure incorpporée) – 50g d’amandes en poudre – 10g de bicarbonate de soude – 1 pincée de sel – 2 oeufs (importants, mais finalement ça marche sans! – 1 càc de chacune des épices: cannelle, gingembre, noix de muscade – 1 clou de girofle réduit en poudre – 1/4 de fève Tonka râpé.

- Préchauffer le moule à 170°.
- Dans une casserole, porter à frémissement le miel et le beurre. Ôter de la casserole à la première ébulition et bien mélanger.
- Mélanger la farine, la levure, le bicarbonate, les amandes, les épices et le sel.
- Verser doucement le mélange chaud de miel et beurre, mélanger.
- Incorporer les deux oeufs, un par un (sans commentaires).
- Verser dans un moule à cake beurré (le mien était en silicone, donc pas beurré).
- Faire cuire au four pendant 10 minutesà 170°, puis couvrir d’une feuille d’alu et poursuivre la cuisson à 150° pendant 30 minutes.

Et voilà!

Je recommande chaudement l’usage de la Tonka dans les pains d’épices, j’ai trouvé qu’elle lui donnait un goût très doux tout à fait chavirant. Je recommande aussi chaudement le non-oubli des oeufs, parce que j’ai franchement trouvé mon pain d’épices râté délicieux, alors pas râté, je vous dis pas!! ;-)

Trifles au pain d épices et fruits automne/été 2007

* quelques tranches de pain d’épices (pas forcément loupé, hein…) – quelques càs de fromage blanc – quelques càs de crème anglaise – crème fleurette liquide entière montée en chantilly avec 2 càs de sucre glace – dés de fruits au choix (j’ai choisi poires pour les verres à vin, et mangues pour les flûtes à champagne)
(désolée pour les quantités, j’ai fait au nez)

- Au fond d’un verre, émiettez une tranche de pain d’épices.
- Tasser légèrement avec un petit pilon en bois (le mien rentrait pile poil au fond de la flûte).
- Ajouter quelques dés de fruits et un peu de crème anglaise.
- Ajouter un tourbillon de chantilly.
- Recommencer l’opération: miettes de pain d’épices, fruits, crème anglaise (tiens, je viens de me rendre compte que je l’ai oubliée pour la deuxième couche! c’est vraiment du grand n’importe quoi, ce post…), chantilly et voilou!
- Décorer avec quelques feuilles de menthe, une framboise et/ou quelques miettes de pain d’épices.
- Déguster bien frais (remettre les coupes au frigo quelques temps si besoin).

Et voilà!

Plutôt joli comme résultat, et délicieux, par contre on a tous préféré l’association avec la poire. La mangue se laissait un peu dominer par les épices et paraissait toute fade la malheureuse!

J’ai choisi le fromage blanc à 20% de matières grasses, mais on peut alléger avec du 0% pour les courageuses, ou « alourdir » avec du 40% ou même avec du mascarpone (miam, délices des délices, mélangé à la chantilly, mais bon… vous voyez ce que je veux dire…)

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Entremets, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>