Colombo de poulet

Petit plat pour faire le plein d’épices avant notre départ pour Aurillac (en prévision de toute cette campagne montagneuse qui m’attendait).

 » C’est beau, hein, toutes ces vallées, tous ces volcans…
Ouais… trop beau… C’est sûr que ça change de l’Île des Pins, hein…

… Bon, et maintenant, on fait quoi??
On regarde la vallée et les volcans..
 Ah… Encore??
Oui.
…(soupir)…
… Mince, il pleut…
… (re-soupir)… « 

Trépidante Auvergne…

Et comme par hasard, aujourd’hui, jour de parution de cette recette pleine de chaleur, qui est-ce qui se pointe? Monsieur le soleil, tout fièrot! Comme quoi, la méthode Coué, parfois…

Colombo de poulet pour faire le plein d’épices et de soleil (mais pas obligé de partir à Aurillac après)

– Couper un poulet en morceaux.
– Le faire mariner quelques temps (une nuit si possible, genre si vous êtes organisée, pas comme moi), dans 2 càs d’huile, 2 gousses d’ail et 1 oignon hâchés, 1 càs de cumin.

– Laver puis couper 1 petite aubergine et 3 courgettes en gros cubes.
– Dans une cocotte, faire chauffer un trait d’huile, et y saisir les morceaux de poulet bien essuyés, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
– Ajouter 2 gousses d’ail hâchées et 1 oignon émincé, faire dorer.
– Saupoudrer de 100g de poudre de colombo.
– Saler, poivrer, bien remuer.
– Verser 1 litre de bouillon de volaille, 2 clous de girofle, 1 feuille de laurier et 1 branche de thym.
– Laisser cuire à couvert 15 minutes, puis ajouter les légmes en dés.
– Ajouter 1 piment antillais entier dans le bouillon (ne surtout pas l’ouvrir, et prendre garde à ce qu’il ne s’éclate pas, sinon c’est fichu!!!)
– Laisser mijoter une petite demi-heure.

– Délayer 1 càs de Maïzena dans un peu de bouillon, puis verser dans la cocotte.
– Laisser épaissir quelques minutes, puis arroser du jus d’un citron vert.

Et voilà!

Miaammm….
Relevé et parfumé à souhait, sans être piquant… Avec les légumes fondants…
Les amateurs iront pêcher un morceau de piment antillais (mis en sûreté dans une petite assiette à part!), pour sensations fortes assurées!!

« Bon, et maintenant qu’on est dans l’Allier pour cinq jours… où est-ce que je vais trouver du combava, moi??? »

PS: allez, filez vite regarder où se trouve exactement l’Allier… Voilà, au milieu de nulle part, exactement…:-)

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Antilles / Caraïbes, Poulet, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Colombo de poulet

  1. Blomma dit :

    Je confirme, c’est tout simplement délicieux!

  2. Cette recette donne l’eau à la bouche et les photos me font saliver… Bon le soleil n’est pas au rendez-vous (en même temps on est en hiver…) mais je vais tout de même tenter de la reproduire pour tenter de mettre un peu de baume au cœur en cette période morosité hivernale !

  3. francoise dit :

    Bonjour! 100g de poudre de colombo, ça parait beaucoup ! c’est vraiment ça ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *