Poulet caribéen pour Saint Nicolas

Vous vous dites sûrement, « Mais que vient faire St Nicolas là-dedans?? » Effectivement, le vieux barbu ne se risquerait sûrement pas à croquer dans ce poulet, et c’est bien dommage pour lui car il est tout bonnement succulent, mais que voulez-vous, un vieillard à la barbe pleine de sauce barbecue n’inspirerait que peu de confiance aux ‘tites nenfants attendant leurs cadeaux…

Et bien il vient faire que Doudou n’est qu’un surnom, bien sûr (eh oui!!), dont j’affuble l’homme de ma vie, mais que son VRAI prénom est Nicolas, et qu’en plus il adore les barbecues, donc: TA TA!!: barbecue de pré-Noël, pour la Saint Nicolas!!

Oui, je sais, hors saison, hors sujet, presque pathétique au milieu des superbes foie gras, saumons, cèpes, pavés de boeuf et autres autruches de rigueur, mais c’est moi qui dis d’abord!!!…

C’est marrant parce que quand je vivais aux Antilles, je trouvais que Noël au soleil, c’était vraiment nul…
P’t'être parce que j’avais 15 ans (je trouvais tout nul, surtout tout ce qui avait plus de 18 ans…), p’t'être parce que j’y étais, au soleil…
En tout cas, le givre, la buée qui sort de la bouche, les petits matins froids dans l’obscurité, le chemin de l’école à pied à me les peler sous mes deux cols roulés, trois pulls,bonnets, écharpes et tout le toutim, tout ça, ça me manquait drôlement…
Et puis faut dire que la dinde aux marrons par 28°, c’est pas des plus faciles à digérer…

Et voilà, maintenant, j’y suis, dans le froid de l’hiver (oui, OK, fait pas si froid…), et je n’ai envie que d’une chose: filer au soleil!

Alors du coup, on fait ce qu’on peut pour inviter le soleil chez soi!!

Marinade jerk (tiré d’un petit bijou que j’adore: La route des Caraïbes, par Virginia Burke, photo en fin de post)
Mélanger dans un saladier:
- 6 oignons blancs
- 1 à 3 piments (selon votre résistance au feu!)
- 1 càc de thym frais effeuillé
- 1 càs de 4 épices
- 2 càc de cannelle
- 1 càc de muscade
- 1 càc de cassonade
- 60 ml de vinaigre de canne (j’ai mis du vinaigre de malt)
- 1 càs d’huile
- sel, poivre

Version jerk barbecue - (la recette du livre en tout cas)
Sauce jerk à laquelle on rajoute:
- 300ml  de ketchup
- 2 càs de miel
- 2 càc de mélasse ou de pâte de tramarin
- 2 càs de suce Worcestershire
- 1 càc de moutarde forte
- le jus d’un citron vert

Moi, j’ai remplacé tout ça par de la Brown Sauce HP Fruity , qu’on trouve assez facilement il me semble (grandes surfaces rayons produits du monde, Monop).

- Hop! Une bonne rasade dans la marinade jerk, et on laisse le poulet patouiller là-dedans pendant quelques heures (penser à bien entailler la viande pour que les saveurs pénètrent bien).

- Faire griller sur le barbec’, en badigeonnant régulièrement de Fruity Sauce, et servir avec du riz au coco et un succulentissime gratin de christophine au crabe (recette demain).
- Petite touche qui tue: un peu de achards de coco et une touche de chutney à la mangue… Oh my God, bonheur….

Et voilà!!

Aaaaahhh…
 » Elle est pas plus jolie, ma femme, quand elle arrête de râler à cause de la grisouille??
- Quoi, dis tout de suite que je fais tout le temps la tronche???!!!
- MAis non, je dis juste que…
- Ouais, ben dis rien… Ronge ton poulet…
- D’accord. »
On peut pas dire que ce soit un mec compliqué…

Bon, moi j’ai pas fait un vrai barbecue, j’ai juste sorti mon grill adaptable sur le gros feu de ma gazinière.
Franchement, on perd pas grand chose au goût, et z’avez vu les belles marques « comme au restaurant« ? (citation que les mois de 29 ans ne comprendront pas, sûrement, purée, j’me fais vieille…)

C’est sûr, c’est dégueu, on en met partout, mais au moins, pas de fumée de charbon, (donc écolo), pas de peau bien grillée à la flamme (donc pas de cancer), et pas de Doudou qui sent la saucisse boucanée (donc il peut boire sa binouze sans bouger le petit doigt).
Je me venge après: c’est lui qui nettoie la gazinière!! Bonne fête Doudou!!! ;-)

Au fait, z’avez signé le pact écolo de mon nouveau héros??? Allez-y vite… C’est là…
http://www.pacte-ecologique-2007.org/nicolas-hulot/pages/01_je_signe/01_01_jesigne.php?provenance=defipourlaterre-emailing-1

Le fameux bouquin, un trésor plein de photos superbes, de petites histoires sur l’origine des ingrédients, des plats, et bourré de recettes… hmmm. Il te plairait bien, celui-là, Dorian

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Antilles / Caraïbes, Poulet. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>