Poulet au coco à la mode de chez moi…

Attention, saveurs d’enfance…
Le poulet au coco qui fait faire « Hmmmm »…
Celui que mes cousins et moi on se disputait à quatre heures, quand il y avait des restes… Eux se battaient pour la dernière cuisse, moi je préférais le blanc… On trouvait toujours que mémé ne faisait pas assez de sauce, et on se la chipait de cuillère à cuillère, la tête dans la cocotte…
« 
Mais toi tu prends toujours toute la sauce!!
-
Et toi t’as pris plus de riz! Alors donne ta sauce!!
-
Mais-euh!!! rends-la moi j’vais le dire à mémé-euh!! »

Et mémé, qui à cette heure-là faisait sa prière, qui rappliquait une claquette à la main en disant:
« Tchi!! mais ils sont terrrrribles ces gosses là!! Eh!! Y en assez pourrr tout le monde! Ca suffit les colèrres! »
Elle commençait à parler en javanais, et là on savait qu’il fallait arrêter de faire les guignols…
Et on se séparait, en louchant vers les assiettes des deux autres pour voir qui, finalement, avait le plus de sauce… On se regardait une dernière fois d’un regard meurtrier, puis on plongeait dans nos assiettes, avec les doigts quand nos mères n’étaient pas là.

Inspiré de ceux de ma mémé, revisité à la française (= avec beaucoup de sauce!! comme ça y a pas de bagarre…)
Rien que pour vous, et aussi pour une certaine « Marie vanille » qui m’avait demandé la recette en commentaire.
« Comment, mais je n’ai jamais mis en ligne ma recette du poulet coco???? »
Ben non, alors voilà!

Poulet coco que j’ai tellement fait que ma cocotte sait presque le faire toute seule!!
Pour 4 à 6 personnes

Dans l’idéal, le meilleur pour faire cette recette est de faire son lait soi-même… Mais bon, une boîte, c’est parfait ! :-)

Un beau poulet coupés en morceaux – 400ml  de lait de coco – une belle cuillère à soupe de curry (ou plus si affinités) – 1 cuillère à soupe de graines de coriandre écrasées au pilon – 1 bâton de citronnelle écrasé – 2 feuilles de combava – 1 gros oignon émincé – sel, poivre

- Dans une cocotte, faire dorer les morceaux de poulet dans un filet d’huile.
- Quand les morceaux sont dorés, ajouter l’oigon émincé. Mélanger et laisser les oignons dorer à leur tour.
- Saupoudrer de sel, poivre, ajouter les graines de coriandre écrasées, le curry (la quantité de curry dépend du goût de chacun… ma grand-mère en met moins que moi).
- Glisser le bâton de citronnelle et les deux feuilles de combava déchirées, puis verser le lait de coco.
- Ajouter un peu d’eau (environ l’équivalent du contenu de la boîte, comme ça on récupère la crème de coco qui est restée un peu dans la boîte), jusqu’à ce que le poulet trempe bien dans sa sauce.
- Couvrir et laisser mijoter jusqu’à cuisson complète des morceaux (minimum une demi-heure, pour laisser le temps au saveurs de se développer).
- Si vous souhaitez une sauce plus onctueuse, délayer un peu de fécule de maïs dans un verre de sauce, puis verser dans la cocotte.
- Si besoin, rectifier l’assaisonnement (le lait de coco nécessite pas mal de sel).

Et voilà!
Miaaam, une recette tellement simple, et tellement savoureuse…
Encore meilleure le lendemain, comme tous les plats en sauce… Plat idéal donc pour régaler ses invités sans trop se fatiguer !

Louloute n°2, du haut de ses quatre ans, est déjà entraînée à reconnaître les odeurs qui s’échappent de la cocotte…
« 
On manze du poulet au coco? Miaaam…. »
J’entretiens la tradition, je leur sers avec du riz chaud, plein de sauce, et la bouteille de Maggi pas loin…

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Calédonie, Poulet. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>