Saumon aux fruits de la passion

Ma fille a un journal intime…
Ca y est…
C’est moi qui lui ai acheté, en plus, c’est ballot, en la poussant à écrire, car moi j’ai commencé à écrire vers 10 ans, et aujourd’hui quand je relis mon premier journal je me fends bien la poire!!! Ma fille, son journal n’est pas caché, il est posé là, juste fermé à clé, comme tout bon journal qui se respecte. Et la clef est rangée dans la petite boîte en fer sur l’étagère, là, sous mes yeux en quelques sortes, tranquille, sereine, confiante.

Petite question…
Est-ce que quelqu’un peut me dire depuis quand est-ce que MON enfant, celui que j’ai PORTE, que j’ai NOURRI, de ma chair, de mon sang, de mes globules, de mon amour, de mes angoisses… enfin, vous m’avez comprise… depuis QUAND est-ce qu’elle a des secrets pour MOI??? SA MERE!!! A 8 ans, déjà… elle se détourne de moi… D’où lui vient ce besoin subit d’exister autement qu’à travers moi??? Incroyable…
La dernière fois, en me parlant d’une histoire avec sa copine, elle m’a dit: « Mais tu peux pas comprendre« . AAAAhhhrrrrggggg!!!! Mille coups de poignards dans mon coeur de mère!!!

Voilà, oui, j’avoue. Je suis une mauvaise mère… Je le sais bien, que je suis là pour l’aider à grandir… Mais moi, que ma fille grandisse, ça me flanque la frousse!!!!
Peut-être qu’elle dira un jour du mal de moi?? Peut-être qu’elle prévoira de « se casser de cette fichue baraque?? » (citation du journal intime de mes 15 ans, Maman, pardon…). Peut-être qu’elle sera amoureuse d’un voyou qui lui fera fumer des cigarettes de drogue???? Ou, PIRE, d’un grand échalas aux yeux bleus qui lui fera un bébé et qui l’épousera en me la prenant pour TOUJOURS???!!!

Et sa confiance, là, le fait qu’elle laisse les clefs comme ça, sans même se douter UN SEUL INSTANT que sa FÊLONNE de mère puisse ne serait-ce qu’avoir envie de lire ses petits secrets de fillette…
Je ne ferai jamais rien qui altère cette confiance, qui lui fasse cacher son journal et lui donne l’impression que je ne la respecte pas… (enfin, pas de mon plein gré…)
Mais NOM D’UN P’TIT SCHTROUMPH!!!, elles vont être longues ces années à passer devant ce journal intime sans y toucher!!!
La prochaine fois, je lui achèterai plutôt un cochon d’Inde, ou mieux, UN RAT… Au moins celui-là je n’aurais pas envie d’y toucher…
Ca m’apprendra, aussi…

Saumon aux fruits de la passion, à l’image de ce que m’inspire ma fille (hou, mais qu’elle est fusionnelle cette mère-là!!!! c’est pas sain, c’est pas sain!!!)

- Faire cuire des dos de saumons à la Patrick (plus de détails sur cette cuisson ici, je mets encore une photo, je suis encore toute jubilante quand je jette le papier sulfurisé et que je retrouve ma poêle quasiment propre, sans utiliser aucune graisse, et en plus, aucune odeur de poisson qui s’incruste pendant des jours entiers!!!).


- Couper trois fruits de la passion en deux (garder un demi-fruit pour la présentation), vider leur pulpe dans une passette au-dessus d’un bol.
- Bien remuer cette pulpe avec une petite cuillère de manière à récupérer tout le jus (ne restent dans la passette que les pépins croquants).
- Dans une petite casserole, verser une bonne rasade de vin blanc, et bien laisser réduire.
- Quand le vin a réduit de moitié, ajouter 15cl de crème fleurette entière, ainsi que le jus des fruits de la passion.
- Bien remuer, saler, poivrer.
- Au dernier moment, ajouter une belle tranche de beurre bien froid coupé en petits morceaux, et émulsionner au touilleur à lait (ou au mixeur plongeant, très efficace aussi!).
- Dresser: un ramequin de riz au coco (je publie la recette bientôt), un dos de saumon, de la sauce, un peu de pulpe fraîche et un bout d’herbe pour faire joli.

Et voilà!

Une délicieuse petite sauce à la fois douce et acidulée, un régal…
On a TOUS aimé, alors c’est pour dire…
Cette recette n’est qu’une petite variation saisonnière du saumon à l’émulsion vanillée, mais alors… Ohh! C’était bien bon!!
« C’était super bon maman!!
- C’est vrai ma chatte jolie???
-Oui!
- Tu resteras toujours avec maman pour que je te fasse des bons petits plats?
- Ouiiii!!!!!!
- Tu m’aimeras toujours, et tu ne diras jamais que je suis une vilaine sorcière??
- Hihihi!! Pourquoi tu dis ça Maman??? je t’aime trop!!! »
Gros bisou plein de sauce à la passion.
Je l’attrape, je ferme les yeux et je la serre foooort…  …   …
 » Heu, tu peux me lâcher maintenant, maman s’il te plaît?  tu me fais un peu mal… »
Je lâche la grande… J’attrape la petite, celle-ci, elle est pas prête d’avoir un journal intime vu qu’elle ne sait écrire que  son prénom, MAMAN et PAPA (en lettres bâtons).
« Mais-euh, laçe moi, ze suis plus un bébé!!! »
AAAAhhhrrrgggg!!!! Mon coeur!!! ;-)

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Calédonie, Poisson, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>