Verrines aux airelles, sirop d’érable et noix de pécan

La cour d’école les jours de pluie, c’est terrible pour les maîtresses. La pluie est une chose que j’ai appris à redouter les jours où je suis de service de récré. Quand je vois le ciel plein de nuages chargés d’eau le lundi matin, je sais ce qui m’attend..

Courir après les costauds qui sont sortis en T.Shirt et qui courent partout en riant d’être trempés comme des soupes. Râler parce que contrairement à ce qu’on leur prédit, ils ne tombent jamais malades… Rôder tel un gendarme pour coincer ceux qui font des dérapages sur le béton détrempé…

Calmer les garçons, privés de ballon pour cause de flaques, qui innovent en bêtises à faire… Gronder puis essorer celui qui ouvre grand la bouche pile sous la gouttière et qui secoue la tête l’air de dire « je l’ai pas fait exprès » quand on lui met la main au collet.

Soigner les fillettes qui ont glissé dans une flaque, et qui ont râpé leurs petits genoux maigrelets. Expliquer à celles qui font de la corde à sauter envers et contre tout qu’elles éclaboussent tout le monde, et qu’elles doivent cesser, malgré leurs moues boudeuses craquantes.

Supporter le bruit sous les préaux, les cris plus stridents que jamais qui résonnent, surtout que toute cette pluie et tout ce confinement, ça les excite comme des puces qui auraient fumé du haschich*.   

Alors pour aujour’hui, très adaptées à l’humeur du jour, des verrines toutes simples et vite faites, utilisant des produits tout prêts du commerce. Rien ne vous empêche de faire du zèle en préparant vous même vos meringues ou vos biscuits à la cannelle, mais moi, j’aime bien des fois être un peu cool…

Verrines airelles, sirop d’érable et noix de pécan, pour un petit goût de Canada (pour un brunch nordique)

Préparer la chantilly
- Au siphon: bien refroidir votre siphon en le mettant au frigo quelques minutes avant préparation. Verser 20cl de crème liquide entière bien froide dans le siphon. Ajouter 2 cuillères à soupe de sirop d’érable, puis fermer le siphon, et gazer (une cartouche pour un petit siphon de 500 ml, 2 cartouches pour un grand siphon d’un litre). Bien agiter, puis conserver le siphon au frigo. La crème est plus ferme et tient mieux si la chantilly est préparé quelques heures à l’avance.

- Sans siphon: verser votre crème liquide très froide et le sirop d’érable dans un saladier bien froid. Battre avec un fouet (électrique ou manuel si vous êtes musclés) jusqu’à ce que la crème soit bien montée et bien ferme.

Préparer les verrines. Disposer:
- une couche de meringue écrasée
- une couche de biscuits à la cannelle (des Bastogne pour moi, ou bien Speculoos)
- une couche d’airelles (les miennes étaient en bocal)
- une belle couche de crème chantilly au sirop d’érable (utilisez une poche à douille si vous n’avez pas utilisé de siphon)
- une nouvelle couche d’airelles
- des miettes de noix de pécan
- des miettes de meringue
- terminer par une lichette de sirop d’érable

Et voilà !

A préparer au dernier moment, pour éviter que la crème chantilly ne retombe.
Rien que du facile, avec du tout prêt, mais parfois, c’est bien aussi… Et quand même bien bon !!

* (c’est pas bien de fumer du haschich, ne le faites pas hein)  (sauf si vous êtes majeurs là vous pouvez).

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Canada / Etats-Unis. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>