Après les churros, les mascottes!

Là, je suis bien énervée… Le billet original devait vous parler de ma grande morosité dûe à la grisaille environnante, et au fait que je retourne à l’école dans 2 jours, et que bien sûr rien n’est prêt, etc etc…
Cette recette est un peu longue à taper, je souffle d’aise en arrivant à la fin du billet, je clique sur « poster et publier »… et là on me répond « Serveur introuvable ».
Bien sûr, je rouvre mon post et TOUT A DISPARU!!!
Et là, j’ai envie de péter un câble, de rouer ce b… de m… de s….. d’ordinateur à la %%§§###!!! de coups de pieds jusqu’à ce que mon post réapparaisse sur mon écran… Mais je sais que cela ne servira à rien…
Cet ordinateur porte le mal en son disque dur… Il me regarde en coin d’un air narquois en ayant l’air de dire… « Hé hé hé, si tu fais ça, je recommence!! ».
L’oeil vert de son voyant webcam clignote, comme autant de clins d’oeil fourbes!! JE LE HAIS!!

Je recommence mon billet… d’un calme olympien… ça ne m’atteint pas…
Si jamais vous n’avez plus jamais de mes nouvelles, sachez que je ne vous abandonne pas, simplement, mon ordinateur est habité par un esprit sournois qui m’a prise en grippe… (OUI, j’ai dit sournois!! On est en démocratie, quand même! j’ai le droit de dire ce que je pense de toi, engin de malheur!!)

Voilà voilà, donc, une recette merveilleuse, dans la veine des chichis-sur-la-serviette-de-plage, pour oublier le gris, pour se croire à la plage (on a la bouche bien grasse, on peut faire semblant que c’est de l’huile solaire…), pour retrouver le moral en croquant dans ces petites choses moelleuses et pour prendre les quelques kilos qui nous rendent tellement plus voluptueuses et irrésistibles (d’t'façon, on ne remettra pas nos maillots de bain avant 360 jours au moins, autant en profiter!!). PS pour les gens du Nord (ceux qui ont dans le coeur la chaleur qu’il n’y a pas dehors…), les mascottes, dans le sud-ouest, c’est tout simplement les beignets délicieux dont on se gave aux retours de plage… Ceux dont le chocolat s’échappe de manière inéluctable, pour tâcher votre T.Shirt et vous dévoiler au monde telle que vous êtes: un(e) gourmand(e) invétéré(e)!

J’ai trouvé cette recette dans Pâtisseries maison, de Florence Edelmann, paru chez Marabout, qui est au passage un petit livre plein de très belles photos, très complet, et vendu à petit-prix… Très bon investissement que je vous recommande!

Renversantes mini-mascottes de la preuve par 2 (2 jours de préparation, 2 minutes d’engloutissement, 2 mois d’élimination des hanches de ces dames, voire 2 ans selon les tempéraments, et 2 rédactions de billet à cause d’un ordinateur hargneux!!)

* 75 g de beurre, 12g de levure de boulanger, 23cl de lait (j’ai mis 1/4 de litre, non mais sans blague, 23 cl ça n’existe sur aucun verre doseur!!), 450g de farine, 75g de sucre en poudre, 1 sachet de sucre vanillé, 1 càc de sel, 1 oeuf, huile de friture.

- Délayer la levure dans le lait légèrement tièdi.
- Dans une terrine, tamiser la farine, ajouter les sucres et le sel. Mélanger.
- Creuser un puits, verser l’oeuf. Verser progressivement le lait additionné de levure. Mélanger.
- Lorsque la pâte commence à se détacher de la terrine, incorporer le beurre ramolli, coupé en petits morceaux, et pétrir jusqu’à ce qu’elle devienne bien homogène.
- Faire entrer de l’air en soulevant plusieurs fois. Recouvrir d’un linge, et laisser reposer pendant 1h30 dans un endroit tiède.

- Rompre la pâte, puis la laisser lever 2h au réfrigérateur.
- Rompre la pâte à nouveau, puis laisser lever toute une nuit au réfrigérateur, dans du papier cello.

- Le lendemain, pétrir la pâte quelques instants pour expulser l’air, puis abaisser la pâte sur environ 1/2 cm, sur un plan de travail fariné.
- Découper des petits disques de la taille souhaitée, puis les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
- Laisser les disques recouverts d’un linge propre reposer 30 minutes, dans un endroit tiède.
- Faire chauffer l’huile de friture à 180 ° (moi j’ai utilisé une manière précise et utilisée par les pros: j’ai attendu de vois des petites bulles! ;-) )
- Faire frire les beignets en les retournant, pour qu’ils soient bien dorés partout.
- Egoutter sur du papier absorbant (changer le papier plusieurs fois si besoin, et y a besoin!!).
- Saupoudrer de sucre glace ou en poudre, et enfin, laisser les fauves se jeter dessus (non sans en avoir pris quelques poignées pour vous auparavant!!)

Et voilà!!
Verdict: moelleuzissime!! Régressif à souhait, encore tout chauds et croustillants, et si on pousse la gourmandise un pleu plus loin, on tartine de nutella ou de crème de marron… UNE TUERIE!!!

Le livre propose une version grands beignets fourrés (des disques de pâtes d’environ 7 cm de diamètre, au centre desquels on dépose le nutella ou la confiture etc… Ensuite on recouvre d’un autre disque, dont on humecte les bords afin de les coller).
Moi, les mascottes, je les aime natures ou à la rigueur nappées de sauce chocolat (de la vraie!) et de chantilly (mais alors, à l’ultime rigueur, hein!! ;o).
Miam miam… Fermez les yeux, concentrez vous…
Le type qui hurle »Chichiiiis!! Mascooottes!! Boissons fraîîîches!!! ». Oui, celui-là, vous le connaissez? Ben là, dans votre salon, il n’y est pas! Mais vous pouvez quand même vous régaler!
Et si vous vous mettez du chocolat partout, c’est pas grave, aucune blonde sculpturale et bronzée qui vous regarde du bout de son string en croquant une demi-branche de céleri sans sauce, et qui vous donne l’impression d’être une incorrigible (très grosse) gourmande…
Ca a du bon, le mauvais temps, moi j’vous l’dis!!

PS: bon anniversaire, ma San!! T’oublies pas la recette du carrot cake, hein??

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Douce France, Grignotages. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>