Fêtes de fin d’année – canapés, bouchées et autres blinis

Ah, le réveillon du Nouvel An…
La fête, la rigolade, le gin fizz et le malibu ananas…
Les petites robes noires à paillettes, le brushing, les petites chaussures à talons qu’on va regretter au bout de 5 minutes sur le dancefloor…
Le strass, les lumières des stromboscopes, les hurlements de joie quand sonne minuit…

Mouaif… réveil…

« Et maman, on pourra regarder la magie ce soir??? »
…Hein??…
Quoi???
« La ma-gie!! La ma-gie!!! La ma-gie!!! »
Oh, non, pitié, pas la magie…
« Allez, steuuuupléééé, c’est réveillon, on peut se coucher gavé tard, on veut la magie!! La ma-gie!! La ma-gie!!! La ma-gie!!! »
Amis de Patrick Sébastien, bienvenue à la maison!

C’est pas que ça me plaise pas, de faire le réveillon à la maison, comme des vieux en famille tranquilou…
C’est juste que… non, pas la magie!!

A minuit, on sort les sarbacanes, et là ça devient sérieux. Les chats commencent par se planquer sous la table en pensant beaucoup de mal de nous (ça se voit), puis, très vite délogés par des chasseurs fous, poussent leur miaulement déchirant pour sortir et échapper à cette maison d’excités…
« Y sont pas un peu cons ces humains???
- T’as raison… Viens, on s’barre…  »
Louloute n°2 s’énerve, les cotillons restent bloqués dans sa sarbacane, elle triche et nous les balance à pleine main. Et hop, une poignée en pleine poire, Papa!

Minuit vingt, on est épuisés et à bout de souffle, on s’écroule sur le canapé.  Les filles ont le fou rire et gloussent à n’en plus finir. Leurs petits yeux brillants me disent qu’elles trouvent que c’est le réveillon le plus génial du monde.
On est là, tous les quatre.
On se bisoute, on se câline en se disant des  « Bonne année » à n’en plus finir.

Franchement,  qui voudrait échanger ces bisous sur canapé contre… disons… un Nouvel an à Time Square?? « Happy New Year!! » Très peu pour moi…
Ou bien à Sydney, pour voir le Harbour Bridge s’illuminer sous les feux d’artifices hein???
… ou tiens, encore pire, à Nouméa, 30° à l’ombre des cocotiers pour le premier jour de l’année???
Rah!! Ben alors, là… pardon, hein… mais alors… PAS MOI!!! C’est sûr… :-)

Toujours est-il qu’à 02h25, tout le monde est au lit, portable éteint pour ne pas être ennuyée par les copains jeunes qui commencent tout juste à faire la fête (‘sont complètement bargeots de se coucher aussi tard, hein…comment vont faire pour se lever pour le pt’it dej des gosses?? hein??? Ah, c’est vrai, zont pas d’gosses…).

Tapenade sans anchois (sauvons les anchois!)
Mixer au robot:
- 100g d’olives noires dénoyautées
- 1/2 boîte de thon au naturel (albacore)
- 2 càs de câpres
- 2 gousses d’ail écrasées
- sel/poivre

Blinis à l’aneth (pour une trentaine de petits blinis)
- Verser 100g de farine dans un saladier et 10g de levure de boulanger diluée 1càs de lait tiède (sinon, 1/2 sachet de levure chimique, le petit goût de levure en moins).
- Ajouter un oeuf entier, mélanger.
- Monter 2 blancs d’oeuf en neige avec une pincée de sel.
- Incorporer les blancs bien fermes à la pâte. La pâte doit être mousseuse, assez épaisse mais aérienne.
- Saler et ajouter quelques brins d’aneth ciselés.
- Laisser reposer la pâte une petite heure.
- Faire cuire en faisant des petits ronds dans une poêle frottée avec un peu d’huile.

Crème de saumon fumé.
Mixer ensemble: une tranche de saumon fumé, de la ciboulette ciselée, 2 belles càs de crème fraîche épaisse (pas light, c’est meilleur), le jus d’un demi-citron. Bien poivrer, saler légèrement.

Crème de tapenade au piquillos.
Avec les restes de tapenade au thon, j’ai mélangé une càs de caviar de piquillo, 1 càc de crème fraîche. (Pour l’instant, le caviar de piquillos sort tout juste d’un bocal acheté en grande surface, mais je bosse sur une recette…)

Les petits canapés.
* Canapé foie gras mi-cuit, toast pain d’épices et confit d’échalottes (oh miam, je crois que je n’ai pas eu ma dose de foie gras… la photo me donne envie… malheur…)

* Canapé tapenade au thon et lichette de caviar de piquillos (les deux s’allient à merveille, ce qui m’a ensuite donné l’idée de la crème de tapenade).

* Canapé foie gras frais poêlé, toast pain d ‘épices et tranche de tomate cerise poêlée (sur une idée très sympathique de Belle-Maman, tout à fait délicieuse et pourtant je n’aime pas trop le foie frais poêlé)

Bouchées bananes pancetta.
- Couper deux bananes en petits tronçons.
- Couper des tranches de pancetta en deux (il faut deux fois moins de tranches que de tronçons de fruits)
- Enrouler chaque tronçon de banane d’une demi-tranche de pancetta, et faire cuire 5 minutes sous le grill du four.
C’est prêt!
La pancetta a l’avantage d’être (un peu) moins grasse que les tranches de poitrine fumée. Sur la photo, j’ai testé avec les rondelles de chorizo (mais celui-là, je le préfère avec de l’ananas!).

Bouchées tomates-cerises et crème au citron (idée piquée chez Mitsuko)
- Mixer 3 càs de crème fraîche épaisse, 1/2 boîte de thon au naturel (albacore), le jus d’un demi-citron, sel/poivre. (dans la recette de Mitsu, c’est du fromage frais et ça doit pas être mal du tout, mais je n’en avais pas)
- Couper un petit couvercle aux tomates cerises et les évider en douceur (si vous voulez que vos tomates tiennent bon, penser à couper un tout petit talon à la base pour qu’elles tiennent debout… moi je n’y ai pensé qu’APRES les avoir remplies, je vous dis pas le jeu d’adresse…)
- Remplir les tomates évidées avec la farce au thon (avec une poche à douilles, c’est fastoche)
- Mettre au frais.

Et voilà!

En attendant
que nos filles soient grandes, qu’elles refusent catégoriquement de passer le réveillon avec leurs vieux croulants de parents, et qu’elles cessent de réclamer des bisous sur le canapé familial, je déguste mes bouchées en même temps que le goût du bonheur…
Et tant pis si pour ça, il faut regarder la magie! :-)

A TOUS ET TOUTES, je vous souhaite une excellente année (pour certains, ce n’est que la troisième fois au moins!!;-)).

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Douce France, Mises en bouches. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>