Galette des rois au chocolat et poisse hivernale

 

J’ai failli parler trop vite…
Si j’avais posté hier, je vous aurais dit qu’après deux mois d’attente sur le thème du « Bon, il vient ce cher inspecteur ou il me pose un deuxième/ troisième/ quatrième/ CINQUIEME lapin??« , qu’après une longue semaine « Thermo/suppo/sirop« , en l’honneur de ma petite, puis de ma grande, qui m’ont en prime fait louper un super rendez-vous , bref qu’après tout ça la page était enfin tournée, et que 2008 pouvait commencer… (en plus que j’ai ENFIN été inspectée!).
Je commençais à me détendre, à me relaxer, à baisser la garde!

Mais voilà, quand la poisse rôde, elle attend le moment de faiblesse, celui où la petite victime inconsciente commence à chanter « Kuch Kuch Hota Haiiii!!! » en hindi  (enfin, en baragouinage se faisant passer pour de l’hindi)

Et hier, en fermant les volets, je me suis faite surprendre comme une bleue par le Retour de la Poisse Gluante. « It’s back, and it’s thirsty for blood« …
Un volet en bois récalcitrant, un coup de vent, des doigts qui traînent…
Et voilà…

Longtemps, je n’ai pas osé regarder, de peur de voir mes deux doigts par terre… En fait ils sont toujours là, au bout de ma main, mais je dois le voir pour le croire parce que je ne les sens plus. Le majeur en particulier, raide comme la justice (j’adore l’humour de la vie), mauve comme …. un doigt mauve.

En même temps, faut pas se plaindre, quand on a droit à autant de Bonheur dans la vie, la Petite Poisse Commune est la moindre des choses qu’on puisse supporter… Mais bon, je veux bien garder mon doigt, quand même… A mon avis par contre, pour l’ongle, la Poisse a déjà décidé à ma place..

Allez, n’oublions pas les bonnes résolutions (qui ont déjà un sérieux plomb dans l’aile)…

Galette des rois au chocolat, qui n’arrive pas trop tard… pour l’année 2009!

2 pâtes feuilletées PUR BEURRE  – 200g d’amandes en poudre – 60g de beurre – 50g de sucre en poudre – 2 oeufs  – 1 sachet de sucre vanillé – 1 petit verre de rhum (ou armagnac, ou autre) – 2 poignées de chocolate chunks noirs ou de pépites de chocolat ou encore de chocolat concassé
+ 1 jaune d’oeuf pour la dorure

- Mélanger tous les ingrédients (sauf les pâtes feuilletées!) dans un saladier: commencer par la poudre d’amandes, le sucre, ajouter les oeufs, le beurre fondu (normalement juste ramolli mais j’oublie toujours de le sortir du frigo et donc je le fais fondre au bain-marie), le rhum et les chocolate chunks.
- Abaisser la première pâte feuilletée sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier sulfurisé.
- Etaler la frangipane au chocolat en laissant 2 cm sur les bords.
- Abaisser la deuxième pâte feuilletée par-dessus, et souder les deux pâtes en retournant les bords et en appuyant bien avec le doigt.
- Badigeonner le dessus de la galette de jaune d’oeuf, puis tracer les décors.
- Eventuellement, faire des zibouibouis de pâte feuilletée pour faire zoli.
- Enfourner à 180° pendant 35 minutes, en vérifiant que la pâte ne crâme pas trop (si besoin, recouvrir la galette d’une feuille de papier d’alu en cours de cuisson pour qu’elle soit juste bien dorée).

Et voilà!
Servir encore tiède…

Miam miam…

 

Alors pour la pâte feuilletée maison, j’ai failli vous renvoyer , où je fais ma pâte feuilletée moi-même, mais le lien vers la technique de Moony n’existe plus… alors plus qu’à refaire un post pâte feuilletée(quand j’aurai récupéré mes doigts il s’entend…)

Les chocolate chunks lui vont bien au teint, à cette petite galette parisienne… Vous vous rappelez des chocolate chunks? Ces petites merveilles que Bergeou nous a fait découvrir dans des petits clafoutis à la pistache? Eh bien voilà… Grâce à Audrey et au fameux G Detou, j’en suis devenue accro, et autant vous dire qu’il vaut mieux ne pas laisser la boîte traîner trop à portée de main (ou alors, une main sans doigts)…


Moi j’adore la frangipane, et cette galette est la seule qui à mon goût vaille le coup pour accueillir la nouvelle année.
En même temps, vu la puissance du début d’année, j’aurais peut-être dû l’accueillir en cuisinant autre chose?

Genre… un lapin? :-S

 

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Douce France, Tartes, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>