Grande braderie de fin d’hiver #2 – Tartiflette!!

Encore un plat savoyard avec du fromage qui pue… Découverte à l’adolescence, en visite chez ma tante exilée dans son chalet de Savoie (tantine, si tu lis ces mots, bisous!!), j’ai tout simplement a-do-ré!!!

Cette version est donc largement inspirée de celle de ma tante, mais je sais qu’il existe autant de tartiflettes que de chaudrons dans les cheminées des montagnes… (comment ça, c’est un cliché??). Certains y mettent des oignons, d’autres jamais d’ail, certains le font dans une grande poêle en fonte, avec peu de crème voire pas du tout, avec des lardons, certains font précuire les pomme de terre, d’autres les mettent crues au four… bref… Le seul impératif il me semble, c’est quand même le Reblochon!!!

Tartiflette version Tantine Caledoche mais quand même bien Savoyarde

Pour les ingrédients, nous avons:
- des pommes de terre charlotte précuites à la vapeur (10mn à la cocotte minute, juste histoire de les attendrir un peu)
- un reblochon fermier
- de la crème fleurette entière (format 1l!! ;-) )
- de la poitrine fumée en tranches fines
- de l’ail écrasé (frotter le plat avec une gousse d’abord)
- du persil ciselé
- sel, poivre
- une noisette de plat pour le plat

- Eplucher et couper les pommes de terre en rondelles assez fines.
- Couper la moitié du Reblochon en tranches fines (.
- Beurrer le plat et le frotter avec une gousse d’ail
- Déposer une couche de pomme de terre, saler poivrer.
- Répartir de l’ail écrasé et du persil ciselé.
- Couvrir de tranches de Reblochon, de tranches de lard, et arroser de crème fleurette.
- Recommencer l’opération: pommes de terre, sel, poivre, ail, persil, fromage, lard, crème…
- Re-recommencer. (;-)
- Pour finir, couper la deuxième moitié du Reblochon en deux dans le sens de la longueur, et poser les deux moitiés par-dessus le gratin, croûte vers le haut (on peut aussi ne pas mettre de fromage dans le gratin, et simplement poser le fromage entier par-dessus, coupé en deux: il fond à la cuisson et pénètre tout le gratin).
- Faire cuire à 200° jusqu’à ce que la crème fasse un beau petit bouillon (30 minutes), puis faire gratiner sous le grill 5 minutes.

Et voilà!

C’est moche, ça rend mal à la photo, mais malheur… ce que c’est bon…
Je vous assure, une bonne tartiflette ça me remue presqu’autant que des nems croustillants, c’est dire…

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Douce France, Porc. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>