Le chinois d’Anne… et tests de pâtes de praliné

Il y a quelques temps, j’ai craqué sur le chinois d’Anne
Rappelez-vous, c’était juste à la fin des vacances de Toussaint, j’en ai ramené à mes collègues pour la pause-café (mais si!! Rappelez-vous!! C’était le jour du service de cantine!!).

Pour ce chinois, mon dilemme a été le suivant: Anne y met du pralin en poudre… Mais de cela, point dans mes placards.
Par contre, j’avais un petit pot de praliné noisettes partagé avec Audrey, qui avait été faire un tour chez Detou (pas de morceaux, un peu grassouilloux, avec de l’huile dessus…et très sucré).
D’autre part, j’avais un pot de praliné amandes acheté à la Grande Epicerie pendant la rencontre bloggueurs à Paris, mon seul achat dans ce lieu superbe mais onéreux… (avec des petits morceaux, nettement moins huileux et aussi beaucoup moins sucré).

Amandes, noisettes???
Grassouilloux, , pas grassouilloux??
Très sucré?? Moins sucré???

Mon coeur balançait…

Donc, j’en ai fait … UN DE CHAQUE!! (je suis sûre que vous auriez fait pareil, pas la peine de me faire les gros yeux!!)

La première photo est donc au praliné amandes. Verdict: un pur régal! Pour les yeux, d’abord, ces jolies volutes sont franchement ravissantes, non? Pour le palais ensuite, le praliné amandes était vraiment délicieux et très fin. La mie, hmmm, aérienne!

La deuxième photo est la version praliné noisettes. Verdict: un pur régal! Aussi!
Le côté très sucré n’était absolument pas gênant au milieu de toute cette mie fondante, quand au grassou, il rendait il me semble la mie encore plus moelleuse!

Double réussite, donc, et un grand merci à Anne, que j’ai scrupuleusement copiée, sans rien changer!!
Je me suis promis une version chocolat pépites si je réussis à gagner mon pari du « J’achète rien et je vide tout! ». Si  c’est pas de la motivation, ça!!!

Pour la recette, je vous laisse aller voir chez Anne, c’est merveilleusement expliqué et détaillé, avec plein de photos, à la Anne!
Seule différence, au lieu de saupoudrer le pralin, j’ai étalé la pâte avec les doigts (oh, ben mince, j’en avais plein les doigts après ça, il a fallu que je les lèche!! ;-) ). Seul petit regret: j’ai voulu économiser mes pâtes de praliné, j’en ai mis un demi-pot à confiture dans chaque… j’aurais du tout mettre!!! :-P

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Douce France, Grignotages. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>