Mignardises aux fruits, ou comment une boulette en pâtisserie se transforme en bouchées à croquer

Oui, vous allez vous dire: « Encore des gâteaux??? »
Oui, moi aussi je me dis ça, en plus vous me croirez ou pas, mais en vrai, j’aime même pas trop ça, les gâteaux… Là, ça fait trois posts de suite, je ne reconnais même plus mon blog. « Mais attends, je suis où, là?? Sur Cuisine Métisse??? »
Bon, je vous rassure tout de suite, le prochain coup c’est salé, épices à bloc et peut-être même un petit coup de Bollywoodite, pour me remettre de toutes ces sucreries…

Mais bon, j’avais un peu de pâte feuilletée de rab’, après le KKVKKKK truc, fallait quand même pas gâcher! Je continue donc de me prendre pour Marie-Antoinette, et je me gave de douceurs (en cette période de l’année, c’est pile-poil ce dont j’avais besoin, en plus… *£${#$*#%!!)

En Mignardise #1, je vous présente: « Les Petites boulettes de pâtissière débutante, qui fait n’importe quoi avec sa pâte feuilletée, mais heureusement, ça donne quand même un truc sympa ».
Recette: au départ, je voulais un mille-feuilles rond (ouais, je sais, ne dites rien…), j’avais donc découpé des cercles de pâte crue, et je les avait mis au four en me disant « Ca va être trop chou! ».
Effectivement, c’était trop chou! Et ça en avait la forme!! Tout gonflés, mes cercles, totalement inadaptés à l’en-mille-feuillage, vous vous en doutez!
A ce moment-là, j’ai eu droit à un ou deux regards dubitatifs de Doudou.
« Ah oui? T’es sûre, là?? »
« T’inquiète! Je te dis que je sais parfaitement ce que je fais!! Non mais… »
Il m’a fallu beaucoup de courage (et d’inconscience, peut-être aussi?) pour continuer…
C’était quand même fort joli, et donc j’ai utilisé mes boulettes en mignardises pour le café, coupées délicatement en deux (mais alors, vraiment très délicatement!), emplies d’une crème chantilly maison et de quelques tranchettes de fruits frais (fraises, brugnons et mangue). Pas fastoches à manger (trop gros pour tout mettre dans la bouche d’un coup, trop petits pour contenir toute la chantilly… Imaginez la scène…), mais délicieux (mon préféré: celui à la mangue).

En mignardises #2, les sacristains amandes-choco-pépites.
J’ai étalé une première couche de pâte, que j’ai saupoudrée de: sucre de canne bio, coco râpé, amandes concassées, pépites de chocolat Valrhona Caraibes. J’ai recouvert d’une secondes couche de pâte badigeonnée de blancs d’oeuf (dans l’idée, ça devait permettre aux deux couches de mieux adhérer, en vrai ça se décollait et ça n’a pas été évident d’entortiller ces bidules…). Ensuite j’ai badigeonné le dessus de jaunes d’oeuf, j’ai coupé des petites tranches, et je les ai entortillées en essayant de les allonger le plus possibles, sans les déchirer (patience, ça colle aux doigts…). Zou, sur la toile silicone, j’ai rajouté une ou deux pépites là où ça manquait, et au four à 180° jusqu’à ce que le tout soit bien doré (environ 10-15 minutes en surveillant).

 

 

 

 

 

 

 

Miam! Regardez un peu le joli café gourmand que j’ai servi à mon Doudou.
« Alors, hein que je te l’avais dit!! C’est exactement ce que j’avais prévu… »
« Oui, bien chûr … Chgroumpgh… « 

Cet adorable Doudou s’est tapé le repassage pendant toute « L’opération pâte feuilletée » (oui, c’est ainsi que sera connu désormais cet épisode fertile et épuisant de ma vie!), il méritait bien ça!!

 

 

J’ai aussi testé une petite recette salée, les Sacristains au deux fromages (Kiri et cheddar) et graines de carvi: très sympas, même si j’ai moins bien réussi l’entortillage et si je les ai un peu laissés crâmer (ah, ces cuisinières modernes, à toujours vouloir être au four et au moulin… euh au four et à l’ordi!!). J’ai procédé de la même manière que pour la version sucrée, c’est à dire deux couches deux pâtes feuilletées, avec au milieu le kiri étalé, du cheddar râpé, les graines de carvi, un tour de moulin poivre cinq baies. Ensuite on coupe des petites bandes et on entortille. Croustillants pour l’apéro, le Doudou a bien apprécié… Et les Louloutes aussi!

Et voilà!!
Ah!!!! Ben dis-donc! Que d’aventures on peut vivre grâce à une petite pâte feuilletée maison!
Je me sentirais presque d’en faire une autre là, tout de suite… J’ai bien dit presque!!

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Douce France, Grignotages. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>