Mise en bouche – crème de chou-fleur au curry… ou émulsion??

Les mésaventures du Siphon ont encore de beaux jours devant elles je pense…
Tout a commencé par un chou-fleur, qui, quoi qu’en dise Patrick, est fort comestible et même terriblement apprécié par chez nous!
Dans ma tête à l’origine, cette recette devait être à base d’asperges… En attendant la saison, je me suis donc rabattue sur un petit chou-fleur…

Crème de chou-fleur au curry.
- Faire précuire un demi-chou fleur dans une cocotte-minute, 5 minutes à compter du début du sifflement.
- Dans une casserole, faire chauffer 20cl de crème liquide entière, et y ajouter le chou-fleur précuit.
- Saler, poivrer et assaisonner d’1càc de curry en poudre.
- Lorsque le chou-fleur est bien cuit (il s’écrase facilement du bout de la cuillère en bois), éteindre le feu et mixer avec un mixeur plongeant.
- Verser dans des petites verrines (si besoin utiliser une poche à douille), décorer d’un brin de coriandre fraîche.

Et voilà!

Nous avons adoré ces petites crèmes, bien sûr il faut aimer le chou-fleur! Le curry donne une pointe d’exotisme et de douceur, ces petites mises-en-bouche sont vraiment très agréables!

J’aurais pu m’arrêter là bien sûr, mais j’ai voulu tester la même crème mais émulsionnée au siphon…

L’occasion rêvée d’utiliser mon nouvel entonnoir acheté rien que pour…

C’est tellement épais que ça ne coule pas dans le siphon… Ca aurait dû me mettre la puce à l’oreille, n’est-ce pas? Point, j’ai vidé la préparation à la cuillère, têtue comme trois mules, et j’ai persisté… Tu as raison, Patrick, le siphon, c’est pas dans ma nature!!! :-)

Je visse ma cartouche sur le siphon, tête en bas comme on m’a appris… Je mélange tranquillement… Je prépare mes petites verrines, je pschitt…
Ca sort!!!
Ca sort???
Ah ben, non, en fait ça sort plus…

Voilà, verdict: appareil décidément trop épais!!
Résultat: me voilà au dessus de l’évier, à faire sortir tout le gaz petit à petit…
Je récupère la précieuse mousse à la cuillère, je la transvase dans un douille en plastique, et je douille sur mes verrines…

Résultat: la mousse valait le coup, elle a une texture vraiment aérienne délicieuse, et par rapport à une mousse siphonnée correctement (donc faite à partir d’un appareil plus liquide!), elle se tient beaucoup mieux et retombe nettement moins vite…

Enseignement: si vous êtes prêts à de nombreuses manipulations pénibles et salissantes (ensiphonner pour ensuite désiphonner, gazer, pour ensuite dégazer), vous utiliserez un appareil assez épais, et obtiendrez une émulsion très légère, mais qui tient la route!

Sinon (très conseillé! lol): ajoutez de la crème liquide!!!! (ou du lait)
Pour voir une mousse de légumes siphonnée correctement, allez chez Audrey dans les jours qui viennent, quel que chose me dit que quelque chose de sympa se trâme!

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Douce France, Mises en bouches. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>