Pommes de terre à l’aillet et oeuf poché

Petite recette bien de saison avec l’aillet que j’aime tant.
L’aillet, je l’ai découvert en vivant dans le Sud-Ouest : c’est tout simplement de l’ail récolté très jeune, quand le bulbe n’a pas encore eu le temps de grossir pour former les fameuses gousses qu’on glisse un peu partout dans notre cuisine. Il ressemble à un petit oignon vert, ou à un mini-poireau, mais qui aurait un goût d’ail. Mais bien entendu, son goût est tout frais, tout vert. J’en ai beaucoup dans mon panier de l’AMPA au printemps, et c’est une excellente chose !
Pour ce début de semaine, aillet, donc : des pommes de terre fondantes, une sauce onctueuse au fromage, un oeuf poché coulant, et le goût vert et frais de l’aillet = tout ce que j’aime ! Comfort food droit devant !

Pommes de terre sautées à l’aillet, oeuf poché et sauce au cheddar

- 1kg de pommes de terre – 3 tiges d’aillet – 4 gros oeufs extra-frais – 150g de cheddar râpé – 4 cuillères à soupe d’eau – paprika – sel, poivre, huile d’olive

Vous savez déjà ce que j’aime comme cheddar (j’ai honte, mais je le dis quand même) : ce que j’aime le plus ce sont les tranchettes emballées, de cheddar fondu. Ben ouais, je sais, mais ça me rappelle le Kraft australien de mon enfance, alors ça me fait du bien. Vous pouvez utiliser un bon cheddar anglais, extra-tough, râpé pour faciliter la fonte.

- Peler vos pommes de terre, les couper en cubes ou en rondelles.
- Les laver et les laisser tremper une heure dans l’eau froide : cela permet d’ôter l’amidon qu’elles contiennent, et elles se tiendront ainsi mieux à la cuisson, et offriront une belle croûte croustillante.
- Faire précuire les pommes de terre dans une casserole d’eau bouillante environ 20 min (ou 5mn après la montée en pression dans une cocotte-minute). Les pommes de terre doivent être tendres, mais encore légèrement fermes à coeur.
- Lorsque les pommes de terre sont pré-cuites, les égoutter et réserver.

- Laver l’aillet, ôter la première couche et le petit pied poilu.
- Emincer l’aillet (toute la tige, le vert et le blanc !).
- Réserver un peu de vert d’aillet pour la présentation.

- Dans une grande sauteuse, faire chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive.
- Y faire revenir les pommes de terre à feu vif, afin qu’elles soient bien dorées.
- Ajouter l’aillet ciselé, saler et poivrer, faire sauter, et poursuivre la cuisson pour que l’aillet soit tendre et les pommes de terre croustillantes en surface (baisser le feu pour ne rien brûler).

- Pendant que les pommes de terre dorent, faire bouillir de l’eau dans une poêle à fond suffisamment épais pour accueillir vos 4 oeufs.
- Verser un trait de vinaigre blanc dans l’eau (cela va aider le blanc d’oeuf à coaguler très vite et à former une couche protectrice).

- Faire fondre le cheddar râpé avec l’eau dans une casserole sur feu très doux, ou dans un bol au micro-ondes.
- Mettre vos assiettes dans un four chaud à 60°.

- Lorsque tous les éléments sont prêts, que vous êtes prêts à passer à table, passer à la cuisson des oeufs pochés.
- Casser délicatement chaque oeuf dans un petit bol, puis verser l’oeuf dans l’eau chaude.
- Faire cuire vos oeufs 3min 20.
- Préparer vos assiettes pendants ces 3 min (mais mettre le chrono pour ne pas oublier les oeufs !) : disposer les pommes de terre à l’aillet sur l’assiette.
- Ôter les oeufs de l’eau au bout des 3 min20 à l’aide d’un écumoire, bien égoutter.
- Disposer chaque oeuf sur ses pommes de terre.
- Verser une rasade généreuse de cheddar fondu.
- Saupoudrer un peu de paprika, terminer avec un peu de vert d’aillet pour la touche fraîcheur.

Et voilà !!!


OH.MY. GOODNESS.
Qu’est-ce que c’est bon, ça… Vous le voyez, le jaune coulant, là, qui enrobe les pommes de terre ???
:-)

Les astuces de cette recette :
- Tout le monde n’utilise pas de vinaigre blanc. Pour certains, la technique consiste à créer un petit « tourbillon » en tournant l’eau très vite avec la fourchette, et vite verser l’oeuf dans ce tourbillon. Ainsi l’oeuf tourne sur lui même et prend une forme nette. A mon avis, cette technique n’est utile que si vous faites cuire qu’un seul oeuf à la fois (on ne peut pas créer 4 tourbillons dans une sauteuse où on fait cuire tous ses oeufs en même temps, ou alors il faut 4 casseroles !)

- Le fait de verser son oeuf d’abord dans un petit récipient facilite le moment où il faut verser. L’oeuf vient en entier, d’un coup, sans être « accroché » par la coquille.

- Pour plus de 4 personnes, n’hésitez pas à utiliser la « méthode de l’oeuf à 60° » (ici, clic !) : on peut faire cuire plein plein d’oeufs, les écaler (si on a fait des oeufs mollets), les garder au chaud et servir l’air de rien, à la cool, sans stress !

Et enfin, une autre recette délicieuse avec des oeufs pochés :
une recette ultra réconfortante : le Beef’n cheese potatoes with poached eggs (clic !) (aujourd’hui je les ferai avec des prots de soja^^)

Bon app’ et bon lundi de Pentecôte à tous !

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Brunchs, Douce France, Pommes de terre, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Pommes de terre à l’aillet et oeuf poché

  1. Louise dit :

    Ca a l’air bon

  2. Imen dit :

    Mon futur déjeuner! Dommage point de cheddar, je ferai sans aujourd’hui! Merci pour ce plat très réconfortant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>