Tarte courgettes, basilic et chèvre

C’est l’été, la canicule ! Pour finir ce mois d’août en beauté, avec la famille Métisse on s’est exportés en Bretagne dans les Côtes d’Armor, et même là on a super chaud ! Autant dire que les Bretons avec qui nous avons échangé notre maison à Bordeaux doivent avoir bien chaud…

C’est là que cette tarte est parfaite : c’est vrai qu’il faudra allumer le four pour la faire cuire, mais elle est délicieuse chaude ou bien froide après une nuit au réfrigérateur. Parfaite donc à emmener en pique-nique ou à manger au dîner sur une terrasse encore gorgée par la chaleur de la journée.

Tarte courgette, basilic et chèvre cendré

  • 1 oignon – 3 gousses d’ail – 4 belles courgettes – 20cl de crème de soja – 1 oeuf – 1 cuillère à café remplie de moutarde (voire moutarde à l’ancienne) – 1/2 bûche de fromage de chèvre (frais ou cendré) – 1 petit bouquet de basilic frais – 1 pâte brisée à l’huile d’olive (et aux graines de pavot, ou graines de lin, ou graines de sésame noir)
  • Pour la pâte brisée à l’huile d’olive : 250g de farine – 10cl d’huile d’olive – sel – un peu d’eau – 3 cuillères à soupe de graines (mes préférées sont les graines de pavot ou de lin)(PS : je viens de me rendre compte que je n’ai encore jamais posté ma recette de pâte brisée ! J’en fait pourtant tellement souvent… la recette en photo, un peu plus détaillée viendra très vite. Sinon une pâte brisée toute prête fait l’affaire !)

Préparer le fond de tarte.

  • Verser la farine, les graines, le sel et l’huile d’olive dans le bol d’un robot, mélanger pendant une minute avec un crochet à pain. Racler les parois du robot à la maryse pour bien mélanger toute la farine.
  • Ajouter un peu d’eau jusqu’à ce que la pâte forme une boule ferme, un peu élastique. Travailler un peu la pâte avec le poing, pour qu’elle soit bien homogène.
  • Former une boule, la filmer avec du cellophane et laisser reposer la pâte au réfrigérateur pendant une heure.
  • Sur un plan de travail fariné, abaisser la boule de pâte pour former un disque. La pâte brisée n’est pas toujours facile à étaler, elle se brise facilement (je me suis toujours dit en voyant ma mère faire ses quiches que ce devait être pour cela qu’elle s’appelait ainsi ! Je ne sais pas en fait ^^). Ma technique : j’étale au maximum au rouleau, je pose le disque dans mon moule à tarte et je finis en aplatissant et en étalant avec les paumes de ma main.
  • Piquer tout le fond avec une fourchette pour éviter qu’elle ne gonfle à la cuisson.
  • Précuire la pâte 10 min dans un four préchauffé à 200° (thermostat 7).
  • Sortir le fond de tarte du four et réserver.

Préparer la garniture.

  • Ciseler l’oignon, écraser les gousses d’ail.
  • Couper les courgettes en rondelles (veiller à avoir une coupe régulière, avec des rondelles de la même épaisseur pour avoir une cuisson régulière)
  • Faire revenir l’oignon et l’ail dans une poêle et de l’huile d’olive bien chaude, jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés.
  • Ajouter les courgettes et faire revenir environ 10 min, jusqu’à ce que les courgettes soient assez tendres, mais encore croquantes (la cuisson se poursuivra au four).

C’est là le vrai truc gourmand de cette tarte : les courgettes sont revenues avec les oignons et l’ail, cela leur donne un goût exquis…

  • Dans un saladier, mélanger l’oeuf avec la crème de soja, une cuillère à café de moutarde et le basilic ciselé finement.
  • Verser les courgettes sur le fond de tarte précuit.
  • Couper le demi-chèvre en rondelles fines, disposer sur la tarte.
  • Verser le mélange soja/oeuf. Il n’y a volontairement pas assez d’appareil pour couvrir toutes les courgettes : la tarte est bien assez fondante comme cela, sans être noyée par la crème, j’aime bien comme ça.
  • Finir en râpant un peu de fromage sur la tarte.
  • Faire cuire une quinzaine de minutes au four à 180° (thermostat 6).
  • Lorsque la tarte est cuite, finir en parsemant de jolies petites feuilles de basilic.

Et voilà !

Passer à table et se régaler !

Que c’est bon… un grand classique, mais mitonnée avec les petits oignons, le bon chèvre et le basilic pour la touche fraîche, c’est un régal !

A décliner avec de la menthe pour encore plus de fraîcheur…

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Douce France, Sans viande, Tartes / Tourtes / Tartines, Végétarien, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Tarte courgettes, basilic et chèvre

  1. Gracianne dit :

    « Exportes en Bretagne » :)
    J’importerais bien cette tarte en Vexin tiens, il fait chaud ici aussi.
    Bonnes vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>