Velouté potimarron, chataigne, chantilly au lard façon carbonara

 

Il y a des jours je vous jure où la mauvaise foi des mecs me rend diiiiiiiingue !!!
Ca fait des années qu’on vit ensemble, des années qu’il a eu l’occasion de découvrir mes petites manies, si elles étaient trop pénibles pour lui il m’aurait déjà quittée, non ?
Alors pourquoi, bon sang de bois mais POURQUOI, est-ce qu’il continue de tout faire pour m’énerver ???

Exemple type 1:
Je n’aime que le dessus du pain. Si je suis toute seule à manger, bien sûr, je mange tout, mais il se trouve que je préfère le dessus, et lui s’en fout. Alors POURQUOI est-ce que SYSTEMATIQUEMENT, quand on partage nos tartines, il mange le dessus et me laisse la croûte du dessous ???

Exemple type 2:
Impossible de lui faire comprendre qu’une chaussette mise à l’envers dans la machine n’a aucune chance d’être bien lavée. Non seulement je dois les ramasser partout dans la maison, les mettre dans le panier de linge, puis les mettre à laver, mais en plus je dois mettre ma petite main enduite de crème à la cerise de chez l’Occitane à l’intérieur, attraper le bout tout humide, marronnasse et puant, et retourner la chose sans défaillir. Il est capable de me répondre : » Mais laisse-la donc retournée, ça m’est égal si elle est encore sale« .
Arf. C’est bon cette fois je défaille.


C’est si compliqué de retirer sa chaussette en faisant en sorte qu’elle reste à l’endroit ? Ca demande beaucoup d’années d’étude ???
Et encore, on n’est pas en été, saison bénie des dieux où j’ai l’immense bonheur conjugual de retrouver 220g de brins d’herbe dans chaque chaussette après que monsieur ait passé la tondeuse.
Il dit :
- Ah oui, c’est vrai, désolé ma douce.
« C’est vrai », je vais t’en fiche, oui, et ça fait 1 342 fois que je te le dis !!!! En fait il faut entendre :
- M’en fiche de ce que tu dis, de t’façon j’t'écoute pas. J’suis un mec viril, j’fais ce que j’veux.
T’as qu’à passer la tondeuse toi-même.

Je sais très bien ce que tu penses, espèce de… mec !!!!!!
Je la passe, la tondeuse.
Des fois.

Bon, on se calme… C’est des broutilles… Au dessus de tout ça… La blanche colombe… On respire.
New York, Jour J -20.
Voilà, sereine, contente.
Un délicieux velouté avec de beaux produits d’hiver.
Zen, Véro. Zeeeeeeen…
:-)

 

Velouté de potimarron et châtaigne à la chantilly carbonara
1 potimarron épluché, coupé en gros dés (ou un demi-potiron, ou courge…)- 400g de chataignes cuites (en bocal si vous ne voulez pas passer 4 jours à peler des châtaignes fraîches, si vous avez des chataignes fraîches faites les précuire)- 120g de lard coupé en dés – 40cl de crème liquide entière – sel, poivre – brins de coriandre fraîche ou persil

- Dans une cocotte minute, verser le potiron en dés, recouvrir d’un litre et demi d’eau.
- Fermer la cocotte, puis faire monter la pression et laisser cuire 10 minutes après le début du sifflement.

- Préparer la chantilly au lard: faire revenir le lard dans une casserole (en faisant cela dans une casserole et non dans une poêle, vous éviterez de transvaser et de salir de la vaisselle pour rien au moment de mixer).
- Lorsqu’il est doré, ajouter la crème liquide, remuer et éteindre le feu.
- Mixer finement avec un mixer plongeant.

- Préparer un siphon, un entonnoir et un chinois à mailles fines.
- Remplir le siphon avec la crème, en prenant soin de filter au passage le mélange grâce au chinois.
- Vérifier que le joint est bien installé, puis visser.
- Retourner le siphon, et gazer avec deux cartouches, tête en bas.
- Laisser la chantilly reposer tranquillement.


 

- Ôter la cocotte du feu. La vider de la vapeur.
- Ajouter 3/4 des chataignes égouttées dans la cocotte, et mixer le tout finement au mixeur plongeant.
- Poivrer, saler (il y a déjà du sel dans la chantilly, mais le potimarron nécessite pas mal de sel…).
- Au moment de servir, verser la soupe dans les assiettes, émietter le reste des chataignes dedans (petits morceaux très sympathiques sous la dent), surmonter d’une juste dose de chantilly et d’un brin de coriandre fraîche.

Et voilà !

Hmmm…
Un régal…
Si vous souhaitez une chantilly plus ferme et plus jolie, mettez votre siphon au réfrigérateur une petite heure. La chantilly sera froide, mais le contraste peut-être sympa. Moi j’aime la soupe très très chaude, j’ai préféré une chantilly chaude, qui tient moins bien, mais pour avoir testé avec les restes, elle est aussi délicieuse froide !
Façon cappucino.

Bon, vous allez dire que je continue ma campagne de séduction de l’homme, avec ma soupe au lard. La vérité c’est que moi aussi je trouve ça drôlement meilleur comme ça.
D’ailleurs, je ne fais plus rien pour lui faire plaisir ou pour le séduire, ça m’ferait mal !

 

:-)
Oui, je sais, la mauvaise foi ça peut aussi être féminin. Mais si vous lui répétez, je nierai tout en bloc !!!

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Cuisine par pays, Douce France, Soupes, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>