Un curry / un bolly #5 – Curry d’agneau aux 10 épices

Bon, avec toute cette agitation automnale, les Bollywoods sont devenus denrée rare à la maison… L’humeur est au grisou, et même pas trois heures trente de dispos pour me remonter le moral à grands coups de chants Hindis!!
Non mais, où va le monde, ma bonne dame, si on peut même plus rester vautrés sur son canapé pendant toute une matinée, à chantonner et agiter vaguement ses orteils au son de la musique…??

Heureusement, lors de mon dernier Curry/bolly, quelqu’un m’avait laissé un commentaire en disant « Je vais me déhancher sur le Mariage des Moussons »…
- Nom d’une sctroumphette, mais il durerait pas à peine deux heures, celui là???
Vérification faite, il dure: …. OUIIIIIIII!!! 1h 59!!!!
Je mets mon petit Bolly dans le lecteur DVD, avec même pas mauvaise conscience, vu qu’il est hyper court…

- Je te signale quand même que le fer à repasser commence à rouiller… (vous l’avez reconnue, cette voix perfide, c’est celle de Doudou)… et que t’as pas fini tes bilans individuels pour les évaluations des CE2 (… moui, moui, j’entends bien…), … et qu’il y a un nouveau massif montagneux qui est en train de prendre vie au beau milieu de notre salon, à l’endroit de ton bureau, ou du moins ce qui reste de ton bureau sous les amoncellements de livres, dossiers et photocopies à trier…. (… mais où veut-il en venir???…)… Tu crois vraiment que tu as le temps de regarder un Bollywood????? Même un court?
Ah…. C’était donc ça? Fastoche:
- Bon, ben je fais un petit plat, et on mange devant, comme ça on gagne du temps, dakodac?
-… (suspicion du Doudou)… Tu fais à manger Indien?
- Quelle question!! (ne pas prendre un ton supérieur, j’amadoue la bête…)… Enfin, si ça te fait envie, hein…
-… (grosse suspicion…) OK, ça le fait…
YEEEEEEEESSSSS!(ça devient trop facile, c’est même plus drôle…)

Curry d’agneau mariné aux dix épices, qui va parfumer votre maison pendant trois jours (et ça le fait…)

Pour cette recette, j’ai choisi de la selle d’agneau (ne faisons pas les choses à moitié), qui est déjà un morceau tendre… Mais alors mariné dans le yaourt…. J’vous dis pas… Si j’vous dis: c’est mortel!!!

-Découper l’agneau en morceaux, et les mettre à mariner dans 2 yaourts natures assaisonés de coriandre fraîche et de deux piments rouges séchés, coupés en petits morceaux (piment facultatif, et, vous commencez à me connaître, moi je fais « piment à part » à cause de mes Louloutes… Sans piment, c’est bon aussi…). Laisser la viande mariner pendant quelques heures, une heure minimum.

- Faire revenir dans une poêle, dans 1 càs d’huile d’arachide: un bâton de cannelle, 3 graines de cardamone verte, 1 càc de graines de moutarde, 1 càc de graines de fenugrec, 1 càc de graines de cumin, 3 clous de girofle).
- Ajouter deux oignons mixés en tout petits morceaux, et les laisser revenir quelques instants.
- Ajouter la viande et sa marinade, bien mélanger.
- Saupoudrer d’ 1 càs de cumin en poudre, 1 càc de coriandre en poudre.
- Ajouter deux tomates réduites en purée, du sel.
- laisser mijoter.
- Cette étape est facultative, mais donne un goût génial: dans une cuillère à soupe ou une louche, au dessus de la flamme, faire revenir 1/2 càc de macis en poudre dans un peu d’huile d’arachide, pendant 10 à 15 secondes, puis verser cette huile arômatisée dans le curry.
- Arroser d’un beau trait de crème fleurette, et laisser sur feu doux jusqu’à ce que l’agneau soit cuit. Servir avec du basmati, un cheese naan et une sauce à la menthe… et fondre de bonheur!!
Et voilà!!!
Si vous préparez vos épices à l’avance, vous serez assez rapide pour que l’agneau soit encore à peine rosé à la fin de toutes ces opérations… Et là, c’est vraiment le très grand pied!!!
Cette recette est très satisfaisante pour les mordus d’épices: je l’ai faite un peu à la « va comme je te pousse« , en mélangeant tout ce que je pouvais trouver de vaguement indien dans mes tiroirs à épices et… ça marche!
L’idée de la crème pour lier tout ça me vient de la recette du Butter Chicken, et me permet de confirmer que Indian cooking et crème font fort bon ménage!

Je mettrai dans un prochain post la recette de mes Cheese Naans (je me suis enfin lancée!) et de ma sauce à la menthe… ce qui nous donnera une bonne excuse pour un curry/ bolly #6! ;-)

En attendant, Mariage des moussons, donc!

Ceux qui ne supportent pas les coups de tonnerre assortis de visages composés à mort trouveront leur bonheur ici…

Car celui-là a un goût de vrai… une odeur de gens de tous les jours, ni beaux gosses, ni chanteurs à voix de velours…
On se retrouve en famille à Delhi, autour d’un mariage arrangé certes, mais loin des stéréotypes de la femme indienne chaste et soumise, ou du mari un brin macho (on est loin de Kabhie Kushi…)
On découvre une Inde à la fois belle de ses traditions, et forte de mentalités changeant au gré du nouveau siècle.
… un père de famille, déchiré entre ses émotions et ses obligations sociales…
… une jeune mariée pas du tout vierge effarouchée malgré son visage d’ange…
… un organisateur de mariages vieux garçon qui se transforme en coeur d’artichaut…

Une galerie de personnages tous attachants et plus vrais que vos voisins (ou presque…)
Et c’est beau, et c’est drôle, et ça fait du bien…
Pas de longues chansons, mais c’est même pas grave, c’est pour dire!

.. et il dure que 1h59!!! ;-)

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Agneau, Inde. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>