Un curry – Un Bolly # 9: Palak Gosht (curry d’agneau aux épinards)

Ca faisait trop longtemps…
Il fallait bien que ça arrive!
Ca sent enfin les épices dans ma cuisine qui dépérissait!

Juste parce que j’ai vraiment besoin de réconfort…
Que je vous raconte: figurez-vous que cette année, j’ai un stagiaire!
Oui, oui, un petit stagiaire tout mignon, qui arrive de l’IUFM avec son petit sac à dos et son petit air d’avoir… quoi? douze ans?? et qui s’installe à mon bureau, tout cool…
Le problème n’est pas le stagiaire, tout à fait adorable… (qui ne restera d’ailleurs pas longtemps tout cool derrière le bureau, nyark nyark nyark!!).
Mais c’est juste que, en prenant le temps de me retourner et de regarder la situation, je me suis rendue compte qu’à l’école… j’étais devenue une vieille!!!
La preuve en est: j’ai réussi à avoir un cours simple!
Un vétéran, je vous dis, la Véro…

Ben faut s’y faire, je ne suis plus la petite nouvelle, fraîchement formée, toute ingénue et assoiffée de savoirs pédagogiques, ce qui est aussi très confortable à beaucoup de points de vue… mais…
Ca n’a pas râté, en regardant dans mon miroir en rentrant de l’école ce soir, j’ai vu… des rides nouvelles!!!

« Mais non, t’es jeune…
- Ben j’suis plus vieille que les vrais jeunes, quand même!
- Ben voilà, disons que t’es une vieille jeune, ça va encore..
. »

Voilà, voilà… Ca va encore, qu’il dit… J’ai juste envie de pleurer un peu…
Alors vite un Bolly, et ne me dérangez pas, mon masque anti-âge pose! :-)

Palak gosht – Curry d’agneau aux épinards
Extrait de mon livre chouchou de Camélia Panjabi

Ingrédients
700g d’agneau (j’ai pris de l’épaule), 200g d’épinards, 100ml de yaourt, un morceau de gingembre de 2cm, 2 grosses gousses d’ail, 2 gros oignons hachés, 2 tomates concassées, 1 càs de purée de tomates, 50ml d’huile

Epices:
2 petits piments verts (ou plus si affinités!)
1 cuillère à café de cumin en poudre
1 feuille de laurier
1 graine de cardamone (noire de préférence)
2 clous de girofle
1 cuillère à café de coriandre en poudre
1 pincée de muscade en poudre
1 noix de ghee

- Mixer ensemble l’ail, le gingembre et le piment.
- Fouetter cette purée avec le yaourt,  et la moitié de la cuillère de cumin.
- Faire mariner l’agneau en coupé en morceaux dans cette sauce 1 heure minimum.

- Faire blanchir les épinards quelques minutes dans de l’eau bouillante salée, les égoutter puis les hacher.
- Faire chauffer l’huile dans une sauteuse, ajouter le laurier, la cardamone et les clous de girofle: laisser rôtir les épices afin qu’elles dégagent bien leur parfum.
- Ajouter les oignons, laisser rissoler une dizaine de minutes, jusqu’à ce que les oignons soient joliment dorés.
- Ajouter la coriandre et le reste de cumin, mouiller d’un petit verre d’eau, et laisser frémir quelques minutes (afin que les épices soient bien diluées).
- Ajouter la viande et la marinade, laisser cuire sans cesser de mélanger pour que le yaourt ne grumelle pas.
- Ajouter les tomates et la purée de tomates, bien mélanger et laisser cuire quelques minutes.
- Mouiller d’un verre d’eau et d’un peu de sel, couvrir et laisser mijoter à feu doux une dizaine de minutes.
- Quand la viande est presque cuite, ajouter les épinards, et bien mélanger.
- Rectifier l’assaisonnement si besoin.
- Laisser s’évaporer un éventuel surplus d’eau en augmentant la flamme et en laissant à découvert.
- Au moment de servir, ajouter la muscade et la noix de beurre.

Et voilà!

Comme je ne peux pas forcer sur le piment à cause de mes louloutes (qui en plus adorent les épinards), je rajoute par dessus une belle tombée de purée de piment, et l’affaire est dans le sac!

Pour accompagner ce petit plat, un petit Bolly, bien sûr!

Pour aujourd’hui, on s’éloigne des incontournables Shah Rukh, Aishwarya (qui a toujours l’air aussi jeune, ELLE), Amir et autres Kajol, pour découvrir trois acteurs qui jusque là étaient pour moi totalement inconnus au bataillon! Attention, v’la le titre: « Humko Tumse Pyaar Hay »
Ca me paraissait gnan-gnan à souhait, et puis finalement, j’ai bien accroché!

Celui-là a tout ce qu’il faut: une jolie jeune fille aveugle (Amisha Patel), un beau jeune premier qui devient son amoureux (Arjun Rampal).
Il meurt, elle retrouve la vue, et tombe dans les bras d’un deuxième (Bobby Deol), qui tenez-vous bien! n’est autre que le meilleur ami du défunt beau gosse!! Mais elle ne le sait pas, puisqu’elle n’avait pas encore recouvré la vue lorsqu’il est mort!!
Ha!! Qu’est-ce que vous dites de ça!! lol

Bien sûr, c’est Bollywood, ça danse, ça chante, ça nous broie le coeur… et je ne vous raconte pas la fin, car à Bollywood, tout peut merveilleusement finir, ou alors vous laisser en larmes pendant des jours et des jours!

Malgré mon grand amour pour Shah Rukh et Amir Khan, j’ai beaucoup aimé voir jouer de nouvelles têtes, et cet Arjun Rampal (en haut à droite sur l’affiche) n’a rien à envier aux dieux du Bolly! (= miam miam, si vous vooyez ce que je veux dire mesdames!)

Et voilà pour aujourd’hui…
Très vite un nouveau Curry/Bolly, car je n’ai pas vraiment le choix, n’est-ce pas Alex? :-)

Un autre Palak Gosht chez Vivi, parue avant l’été, et qui m’avait fait bien envie!
(je viens de me rendre compte en créant le lien qu’elle aussi avait choisi la recette de Camélia Panjabi! Les gourmandes sont d’accord! :-) )

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Agneau, Inde. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>