Un curry/un Bolly #4 – Petits curries végétariens pour Florent

Y’a Dorian, y a pas longtemps, qui m’a dit: « Véronique (oui, Dorian dit toujours Véronique, en entier,  jamais Véro, ça me fait bizarre, parce qu’il n’y a guère que ma mère pour m’appeler comme ça…;-))…oui, donc: Véronique, t’es trop sensible pour Bollywood ».
Et ça m’a rappellé qu’il y a quelques années, quand j’étais normale, je trouvais ça nul, les Bollys: surjoué, ringard, prévisible etc…
Et aujourd’hui?
Je pleure devant ma télé, je tremble à l’idée que ça se finisse mal (ça arrive quand même souvent, je trouve!), je remue frénétiquement mes épaules, doigts levés (comme les gosses à l’école, faut vraiment que j’aie perdu la raison!), bref: QUE M’EST-IL ARRIVE???!!!
Je me transforme en greluche… (… non, ne dites rien…j’crois qu’il vaut mieux… Non, non, rien, vraiment!!)

Le fait que j’adore la cuisine indienne n’a rien arrangé…

Au départ, quand je cuisinais indien, je proposais une soirée à thème:
« Allez, on visionne un Bolly? Ca sera sympa, on aura l’air moins bêtes que si on mange des fajitas avec des sombreros sur la tête! ».
Doudou se laissait faire, vaguement conscient de l’entourloupe, mais heureux de faire plaisir à ses Misstouflettes (Bollyaddicts comme leur mère)
Aujourd’hui, c’est l’engrenage: « Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire comme curry pour avoir une excuse pour regarder un Bolly???!!!! »
Doudou n’est pas dupe… Je crois que secrètement , il cherche sur Google s’il existe des réunions de AB (les Anonymous Bollyholic: « Bonsoir, je m’appelle Véro, et oui, je suis Bollyholic… »).

Petits curries Végétariens pour Florent (et aussi pour avoir une excuse de regarder Kabhi Khushi Kabhie Gham!!)

1- Riz jaune aux noix de cajou et citron.
Dans votre marmite à riz (ou casserole, hein, ça marche), préparer le riz: un volume de riz, deux volumes d’eau, quelques pistils de safran (ou 1 belle càc de curcuma, nettement moins cher! … mais moins subtil), une belle pincée de sel. Faire cuire. Dans une poële à part, faire griller à sec quelques noix de cajou (quantités selon les goûts) avec 1 pincée de poudre de macis (facultatif). Lorsque le riz est cuit, ajouter les noix de cajou, le jus d’un demi-citron vert. Bien remuer, et voilà!

2- Daal à la tomate (curry de lentilles)
Faire tremper les lentilles dans de l’eau froide pendant 1/2 heure. Dans une sauteuse, faire rissoler quelques oignons. Quand ils sont dorés, ajouter du gingembre râpé, de l’ail écrasé, une tomate en cubes, 1 càc de tomate concentrée, laurier, thym, poudre de coriandre, cumin, curcuma, cannelle (et sinon, à la place, un sachet ou une poudre touts prêts c’est bien, aussi, merci de me le rappeler, Dorian!). Faire revenir quelques instants, puis ajouter les lentilles, et 2 fois 1/2 leur volume d’eau. Laisser cuire à couvert, jusqu’à ce qu’elles aient absorbé toute l’eau. Ajouter un peu d’eau en fin de cuisson si elles sont trop sèches (si au contraires elles sont trop mouillées, laisser s’évaporer l’eau en mettant le feu très fort, sans couvercle). Et voilà!

3- Curry doux de courgettes.
Couper les courgettes en cubes. Faire rissoler quelques lanières d’oignons dans de l’huile, puis lorsqu’elles sont dorées, ajouter de l’ail écrasé, du gingembre râpé, du cumin et du curcuma. Ajouter les courgettes. Lorsqu’elles commencent à être cuites, ajouter un peu de crème liquide (entière, on est bien d’accords…) ou du yaourt nature pour les Wet Wet. Saler, et voilà!

4- Curry d’oeufs.
Tout simplement une omelette aux tomates et oignons rissolés, parfumées avec les épices fétiches: ail, gingembre, coriandre, cumin, curcuma… et plus si affinités! On coupe en fines lamelles (les miennes sont un peu moches, coup de flemmite car ma planche était sale, et j’ai fait ça à la diable…), et voilà!

5- Chutney de tomates improvisé (autrement dit, j’ai versé tout ce qui me venait sous la main!)
Couper quelques tomates en petits cubes. Dans une casserole, faire rissoler quelques oignons, de l’ail, du gingembre, de la coriandre en poudre. Ajouter les tomates fraîches et 1 càs de tomate concentrée. Ajouter une poignée de raisins secs, et 1 càs de miel. Laisser mijoter à feu doux jusqu’à ce que toute l’eau des tomates se soit évaporée. Ca compote, ça confite, c’est merveilleux… et voilà!

Un petit plateau repas comme je les affectionne! Et comme il y a pleins de petites choses à piocher, c’est juste un vrai bonheur, devant « La famille Indienne! » (plus facile à dire que Kabhie Kushie etc… »!).


Allez, encore un coup de Shah Rukh, mais cette fois-ci, je reprendrais bien un peu de Rhitik Roshan, le beau gosse dans le rôle du p’tit frère (à droite sur la photo, miaaaam…).
« Tu te calmes ou j’éteins la télé???!!!
- Groumph, mais non, mon Doudou d’amour, c’est les curries qui me font saliver… T’es bête… je n’ai d’yeux que pour toi! »

Bon, je vous épargne mon laïus habituel: on a du lourd niveau danses, saris, histoires d’amour qui durent 20 ans (au sens propre!!) etc… J’adOOOOre!! (mais, heu, pardon Dorian, j’veux pas dire, mais… j’suis une fille, quand même :-D )

Bon, c’est vrai, ce « petit plateau repas » (!!) demande quand même un minimum d’organisation, je le concède (d’où la planche sale et les gros bouts d’omelettes…). Je vous ai mis les curries dans l’ordre, du plus long au plus rapide. Pour le chutney, je l’ai en fait préparé une semaine avant, avec les restes des tomates du voisin, et je l’ai mis dans un bocal, plouf, dans l’eau bouillante dix minutes, et hop! Dans le placard!
J’imagine qu’on peut très bien s’y prendre à l’avance pour faire le daal et cuire le riz (mais, par contre, j’sais pas trop faire, moi, à l’avance…)

Pour les épices: vous commencez à connaître la litanie par coeur, ça tombe bien, la prochaine fois j’interroge et je mets des notes!! C’est la question qui tarabuste les gosses: « Ca sera noté maîtresse?? » (sous entendu: « Si ça l’est pas, pas la peine que j’me fatigue, hein… ») « Oui, c’est TOUJOURS noté!!! Nyark nyark nyark!!!!! »).

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Inde, Légumes, Végétarien, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>