Bahmi goreng – nouilles sautées à l’Indonésienne et atelier Conforexpo!

Une recette de mon enfance, que j’ai préparée pour Conforexpo, vendredi dernier. Que dire à propos de cet atelier qui n’ait déjà été dit?

Des rencontres avec des bloggueuses… et un bloggueur! Maïlys (heureusement qu’elle était là pour faire fonctionner la plaque vitro-céramique, car moi, trop habituée à mon Wok et à mon Méga-Brasier Enflammé, j’ai failli servir du poulet cru à mes convives!!) , Aurély (qui rayonne malgré son gros manque de soleil), Nathalie venue de Nantes pour jouer les reporters (limite paparazzi parfois! :-) ), Babali (qui est très fort en brocolis! :-) )…

Des moments rigolos, quand trois secouristes arrivent en renfort, gants aux mains, perf’ prêtes, et moi qui montre avec confusion mon index enveloppé dans un pansement Urgo (oups, désolée m’sieurs dames, on dirait que je ne vais pas perdre mon bras aujourd’hui)…

Des moments « Urgence Extrême » quand Cess et moi-même nous transformons en « Butternut Girls » car « Il faut sauver le velouté de Bergeou!!«   (qui a dit les Courges girls plutôt ???!!)…

Des moments où on se dit: « C’est bon d’avoir des copines« , quand on tape la causette deux minutes sur les variétés de pâtes chinoises, qu’on se retourne et que tout est rangé, astiqué et brillant… MERCI LES FILLES!!

Et aussi un grand merci à Pascale Diacono et toute son équipe, c’était un moment génial, j’espère qu’il y en aura d’autres !

Les articles avec photo des copines un peu sérieuses: Auntie JoAnne - Chantal - Audrey - Maïlys - Aurély - Nathalie pis les autres vont arriver…

Place à la recette maintenant !!


Bahmi Goreng de ma mémé – nouilles de blé sautées à l’indonésienne

Pour 4 personnes

300g de pâtes chinoises au blé – 2 carottes - 1 branche de céleri – 200g de haricots verts frais – 1/2 chou chinois (ou 1/4 de chou vert) – 1 escalope de poulet -  1 grosse poignée de petites crevettes séchées – 1 oignon – 1 gousse d’ail – sauces soja (salée et sucrée) – Huile d’arachide, huile de sésame – 1 cuillère à soupe de graines de coriandre – 1 tige de citronnelle

Les petites crevettes séchées s’achètent en épicerie asiatique. Parfois, elles se trouvent au rayon surgelées… pas obligatoires dans la recette, mais elles donnent vraiment le petit goût typique et authentique !

1) Préparation des légumes: les laver. Equeuter les haricots verts, les couper en deux. Eplucher et couper les carottes en julienne. Emincer le chou en fines lanières, ainsi que l’oignon.

2) Couper le poulet en petits morceaux. Ecraser les graines de coriandre dans un mortier. Couper la citronnelle en deux, et la « taper » (= l’écraser avec le manche d’un couteau ou un pilon).

3) Préparer les nouilles: les mettre dans un saladier. Faire bouillir de l’eau, et mettre les nouilles à tremper quelques minutes, en recouvrant le saladier d’une assiette. Lorsqu’elles sont devenues tendres, les égoutter, et réserver.

4) Dans une sauteuse sur feu très vif, faire chauffer 1 cuillère à soupe d’huile d’arachide et 1 cuillère à soupe d’huile de sésame. Y faire dorer les oignons, et la gousse d’ail écrasée. Faire sauter le poulet, juste assez pour qu’il soit doré. Ajouter les crevettes, puis les légumes, en commençant par les carottes, les haricots verts, la citronnelle, puis le céleri et enfin le chou. Assaisonner de sauce soja salée et des graines de coriandre écrasées.

5) Verser les nouilles dans la sauteuse, bien mélanger. Assaisonner de sauce de soja sucrée, ajouter un peu d’huile de sésame si nécessaire.

6) Déguster, avec de la purée de piment ou mieux, avec de la sauce cacahètes comme celle du poulet qui vient juste après! !

Miaaaam….. Les repas familiaux dans une petite fourchette…

J’avais déjà publié au tout début du blog une recette de bahmi, mais végétarien (clic!), et surtout la recette était très… approximative! Cette version-là est la VRAIE version de ma mémé, avec les petites crevettes séchées (que je n’avais pas mis lors de l’atelier, car elles donnent un goût un peu corsé qui peut déplaire…). Ce bahmi est une recette traditionnelle Indonésienne, mais elle est devenue un symbole culinaire en Nouvelle Calédonie…  Pas de pique-nique à la plage sans une barquette de Bahmi!

Il était grand temps que je la publie à nouveau, correctement, avec tout le respect qu’elle mérite!!

Pour l’atelier, un grand regret: la cuisson des pâtes n’était vraiment pas top, je suis décidément toute perdue quand jen n’ai plus mon wok… Et pour les pâtes, mes « Special Nouilles Parfaites  » étaient en rupture de stock… C’était moins bon qu’à la maison!

J’ai accompagné ce bahmi de Satays de poulet à la sauce cacahuètes (recette ici, clic!)… Les deux vont parfaitement ensemble, ils sont un peu comme Starsky et Hutch… ou Dean Martin et Franck Sinatra…
Elles ont eu l’air de bien plaire ces petites brochettes, il n’en est pas restée une seule pour que je les goûte !


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Indonésie, Pasta, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>