Filets de maigre aux saveurs italiennes : coppa, pecorino et tomates confites

Ma qué ? Qu’écé qui m’arrive ??

En ce moment j’ai envie d’Italie… On dirait que c’est l’arrivée des beaux jours qui me fait ça, tous les ans. Ces herbes bien vertes, ces tomates bien rouges, les couleurs de l’Italie qui me donnent envie de la mettre dans mon assiette !

Petite recette goupillée après une virée au marché avec une copine . Ooh, les belles tomates confites… Aaaah, les beaux poissons… HAnnnnn, le magnifique pecorino italien au poivre …. Houu les choux verts pas chers… Huuu, le gâteau basque !!! 

J’ai découvert le pecorino grâce à mon copain Florent, qui fera décidément éternellement son malin pour les quatre mots d’italien qu’il a appris il y a deux ou trois ans … (ma qué, Flo, tu n’as pas un peu fini de faire ton kéké ??? :-) ) C’est un fromage à pâte pressée, fait avec du lait de brebis, et celui-ci était parfumé de beaux grains de poivre noirs. Un régal rien que comme ça, à grignoter, il faut se raisonner pour en garder pour la cuisine…

J’ai rarement cuisiné le poisson avec du fromage, et là franchement je me dis que ça peut-être dommage…
D’ailleurs j’en connais un autre qui a l’air de penser comme moi !

Rentrée à la maison, chargée de comissions et le coeur tout réchauffé par les couleurs du marché et par le petit café bu avec Cess, ça a donné ça :

Filets de maigre à la coppa et pecorino au poivre
Pour 4 personnes

- 2 beaux maigres (vidés par la poissonnière) – 4 tranches de coppa bien fines – 100g de pecorino au poivre (ou autre fromage de brebis, du basque par exemple ) – 1/2 chou vert – 4 tomates confites – huile d’olive

Préparer le chou:
- Détacher et nettoyer les feuilles.
- Préparer une grosse casserole d’eau bouillante, et un grand saladier d’eau froide.
- Pocher les feuilles de chou : les plonger 30 secondes dans l’eau bouillante, puis les égoutter et les tremper dans l’eau très froide. Le bain chaud précuit le chou juste assez pour qu’il reste à peine croquant, le bain froid permet de fixer la chlorophylle et de garder un légume bien vert, bien beau, même après la cuisson (ça marche pour tous les légumes verts !)
- Egoutter à nouveau les feuilles puis les couper en lanières et réserver.


- Lever les filets des poissons (technique ici, clic !), les rincer.

- Les faire griller 2 minutes dans une poêle anti-adhésive et un peu d’huile d’olive. Les filets ne doivent pas être suffisamment cuits, ils termineront leur cuisson au four.

- Préchauffer le four position grill.
- Dans un plat allant au four, verser un peu d’huile d’olive.
- Disposer les filets de maigre, puis une tomate confite coupée en deux, puis la coppa coupée en deux, et enfin de fines tranches de pecorino.

- Enfourner pour 5 minutes, le temps que le fromage soit fondu et bien doré.


- Pendant ce temps, dans une grosse casserole, faire chauffer une belle noix de beurre.
- Y réchauffer les lanières de chou, et poivrer et saler à peine (vraiment à peine, car la coppa et le pecorino sont déjà assez salés !)

- Préparer les assiettes: un lit de chou, un filet de maigre au fromage bien doré, finir par quelques gouttes d’huile d’olive et éventuellement un tour de moulin à poivre pour ceux qui aiment les plats bien relevés.

Et voilà !

Franchement, c’est pas super beau ??
Equilibré, gourmand tout de même, savoureux…
Le cochon et le poisson continuent de faire bon ménage, comme pour ma lotte au safran (recette ici, clic !)… et même avec le fromage, le bon goût du poisson est là et apporte un peu de « tempérance » à toutes ces saveurs du sud. En tout cas je n’ai pas trouvé que le poisson était écrasé par tout le reste…

Les maillots de bain aiment (même si on est contre la dictature de la minceur, hein, faut bien avouer que parfois on est satisfaits de soi quand on mange des légumes sans béchamel et sans crème !!!). Et, mirakeul of the Italy, la bande de maigrichons avec lesquels je vis au quotidien aime aussi !
Moi je dis : Viva Italia !(j’espère que Bordeaux ne joue pas contre un club italien dans les jours à venir, sinon je vais me faire lyncher par mes collègues… :-) )

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Italie, Poisson, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>