Tagliatelles al Arrabiata et aux crevettes pour un dîner romantique avec Ella et Louis

En ce premier jour d’été, fête de la musique (et anniversaire de mon Michel !! ;-) ) Gracianne et Estèbe nous demandent de faire groover nos marmites

S’il n’y avait  qu’UNE chanson, sans aucune hésitation…

La plus grande dame de tous les temps, accompagnée du plus grand sourire que le jazz ait jamais offert… (Ella Fitzgerald et Louis Armstrong, donc, et non pas le nom fantasque donné au début de la vidéo… :-D )

Longtemps, j’ai écouté cette chanson en m’imaginant la terrasse en bois sombre de mes rêves, encore gorgée du soleil de fin d’après midi… 
Mon amoureux et moi tendrement étendus côte à côte sur une balancelle, un  punch à la main…
Le soleil se couche à l’horizon, et donne des couleurs chatoyantes au paysage luxuriant et tropical qui nous entoure… Les ombres effilées des lambrequins blancs dessinent des arabesques sur notre peau. Le chant des insectes, si doux et caractéristique de la chaude tombée de la nuit, nous berce pendant qu’Ella et Louis chantent leurs tendres jeux amoureux… Un petit plat romantique nous attend sur la table basse, et nous mangeons yeux dans les yeux…

Aujourd’hui, j’ai la terrasse, j’ai l’amoureux. Il ne manquait que le petit plat. Pour le paysage luxuriant et tropical, il faudra user d’imagination. Mais il ne tient qu’à nous de le faire vivre, et la nuit nous appartient…

Tagliatelles al arrabiata et aux crevettes, pour un dîner à deux

250g de tagliatelles fraîches – 1 bel oignon – 3 gousses d’ail écrasées – 1 petite brique de coulis de tomates (20cl) – 2 tomates bien mûres – thym, laurier – 2 piments rouges – sel, poivre, huile d’olive

- Décortiquer  une dizaine de belles crevettes crues (eh oui, décortiquées cette fois, car romantique ! donc les doigts qui sentent la crevette ne passent pas… Je laisse juste le bout de la queue, pour la déco mais surtout pour faire des effets de dégustation très sensuels :-) ).
- Les fendre légèrement tout le long du dos: à la cuisson elles se recourberont vers l’extérieur et c’est très joli. 
- Dans une sauteuse, faire chauffer un beau trait d’huile d’olive.
- Y faire revenir les oignons et l’ail.
- Ajouter les tomates coupées en dés, puis le coulis de tomates.
- Ajouter les crevettes décortiquées et fendues, ainsi que le laurier, le thym, sel et poivre.
- Couvrir et laisser mijoter 5 minutes.
- Ouvrir les piments en deux dans la longueur, et les égrainer (attention aux yeux si on se les gratte !! Utiliser des gants ou être prudent !). Puis couper les piments en petits tronçons.
- Les ajouter à la sauce, et poursuivre le mijotage encore 10 minutes.

- Pendant ces 10 dernières minutes, faire cuire les tagliatelles (3 à 5 minutes pas plus, al dente!).
- Pour servir, verser la sauce sans les crevettes sur les tagliatelles, mélanger, puis disposer les crevettes.
- Décorer d’un bout d’herbe (ou pas), et servir avec une coupelle de parmesan fraîchement rapé sur le côté.

Et voilà !

Une assiette pour deux, comme quand on était jeunes…
Pourquoi les pasta ? Mais comme dans le dîner de « La Belle et le Clochard« , bien entendu, le dîner le plus romantique du cinéma… Arrabiata pour le piment et ses effets très bénéfiques sur l’humeur des amoureux… Et les crevettes car elles sont si sensuelles à déguster, quand on se regarde dans les yeux… Presque indécentes ! :-)

Cette chanson, pour mon homme bien sûr… 14 ans et le rêve est toujours aussi joli…

Stars shining bright above you
Night breezes seem to whisper « I love you »
Birds singin’ in the sycamore trees
Dream a little dream of me

Les étoiles brillent dans le ciel
Les brises nocturnes semblent murmurer des « Je t’aime »
Les oiseaux chantent dans le sycomore
Rêve de moi

Say nighty-night and kiss me
Just hold me tight and tell me you’ll miss me
While I’m alone and blue as can be
Dream a little dream of me

Dis-moi bonne nuit et embrasse moi
Contente toi de me serrer fort et de me dire que je vais te manquer
Quand je serai seule et que j’aurai le blues
Rêve de moi

Stars fading but I linger on dear
(oh, how you linger on)
Still craving your kiss
(How you crave my kiss)
I’m longin’ to linger till dawn dear
Just saying this
(Give me a little kiss)

Les étoiles s’effacent mais je m’attarde ma chère
(Oh comme tu t’arrardes)
J’ai encore envie de tes baisers
(Comme tu as envie de mes baisers)
Je voudrais rester jusqu’à l’aube ma chère
Juste à te dire ceci…
(Donne moi un petit baiser)

Sweet dreams till sunbeams find you
Sweet dreams that leave all worries behind you
But in your dreams whatever they be
Dream a little dream of me

De doux rêves, jusqu’à ce que les premiers rayons du soleil te trouvent
De doux rêves qui laissent tous les soucis derrière toi
Mais dans tes rêves, quels qu’ils soient
Rêve de moi


Sweet dreams till sunbeams find you, keep dreaming,
Leave all worries behind you
But in your dreams whatever they be
You gotta make me a promise
Promise to me you’ll dream
Dream a little dream of me

De doux rêves, jusqu’à ce que les premiers rayons du soleil te trouvent, continue de rêver
Laisse tous les soucis derrière toi
Mais dans tes rêves, quels qu’ils soient
Tu dois me faire une promesse
Promets-moi
Que tu rêveras
Que tu rêveras de moi

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Italie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>