Trilogie de pizzas : fonds d’artichauts, champi-mozza et maroilles

Dis donc, les petits lecteurs, il y a une première fois pour tout, dans la vie, même à 237 ans ! La dernière fois j’ai eu de beaux artichauts dans mon panier de l »AMAP ». Pour la première fois de ma vie, donc, je me suis battue avec ces étranges légumes, pour me rendre compte que :
1) c’est le contraire des épinards, ce truc, y en a plus dans l’assiette après qu’avant de manger !
2)  mes enfants n’aiment pas ça. En tout cas pas les feuilles, même avec une sauce sympa…
3) dans une pizza par contre, c’est parfait, surtout vu le végétarisme ambiant !

La prochaine fois je vous dirai comment je m’y suis prise avec ces bestioles vertes, mais aujourd’hui je vous raconte comment je les ai mangés. Oui, c’est tout à l’envers cette histoire, mais je fais ce que je veux, c’est mon blog ! :-)

Alors vous me connaissez : je me suis dit « pâte à pizza = cuisine italienne = chef italien = Jamie Oliver bien sûr ! » Donc la recette de ma pâte est celle de Jamie’s Italy, même si je sais qu’il y a sûrement des livres de chefs italiens très biens aussi ! Mais comme je l’ai déjà dit, c’est mon blog, alors… ^^

Trilogie de pizz’ : 2 veg’ et une lardonnée, pour le carnivore de la famille

Quantité d’ingrédients divisée par deux, parce que Jamie cuisine toujours pour des régiments de joueurs de foot affamés, on dirait… Même en divisant les quantités par deux, j’ai pu faire 3 belles pizzas !

Pour la pâte à pizza
400g de farine blanche – 100g de semoule de blé extra-fine – 1 cuillère à café de sel –  320 ml d’eau tiède – 7g de levure de boulanger express – 1 petite cuillère à soupe de sucre en poudre

- Dans l’eau tiède, délayer la levure avec le sucre. Laisser reposer 5 minutes.
- Dans un grand saladier (ou dans le bol du robot, en ce qui me concerne), verser la farine et le sel. Mélanger du bout des doigts.
- Verser petit à petit le mélange eau + levure, et mélanger à chaque ajout.
- Bien travailler la pâte jusqu’à obtenir une boule souple, encore un peu dure.
- Laisser la pâte pousser dans un endroit un peu chaud (sur le four, derrière la baie vitrée au soleil, près du radiateur du salon… c’est vous qui voyez…)
- Au bout d’une heure, déchirer la pâte en trois pâtons de taille identique. Les travailler au poing (pour enlever l’air) et former des boules.
- Laisser les boules reposer une demi-heure de plus.

- Etaler les boules de pâte finement.
- Garnir avec les garnitures de votre choix.
- Enfourner à 240° pendant une dizaine de minutes : la pâte à pizza doit être bien dorée, cuite uniformément.  La température bien chaude est là pour la rendre un peu croustillante, si vous l’aimez plus tendre baisser le feu à 220°

Et voilà !

Passez à table et manger avec les mains !

Choix de garnitures : alors pour les garnitures, je suis d’accord avec Jamie lorsqu’il dit « Moins, c’est mieux ». Parce qu’avec trop de garnitures, la pâte se détrempe, on ne peut plus manger à la main, ce n’est plus une pizza !

Pizza veg’ numéro 1 : fonds d’artichauts, champignons poêlés (pour les assécher un peu) tomates concassées + rondelles de tomates fraîches, gruyère, feuilles de sarriette pour le bon goût.

Pizza veg’ numéro 2 : tomates concassées, champignons, mozzarelle, parmesan râpé, gruyère râpé,  feuilles de basilic fraîches pour le bon goût. Celle-là, elle est délicieuse avec des aubergines grillées, mais ce n’est pas encore la saison ^^

Pizza lardonnée pour les carnivores : tomates concassées, rondelles de tomates, lardons (cuits à la poêle), tranches de maroilles pour le bon goût, comté râpé (parce que je n’avais plus de gruyère, et c’était parfait !)

Miam, miam, trop bon les pizzas maison… Et quand on en fait trois d’un coup, l’avantage c’est qu’il en reste pour le repas du lendemain midi au boulot.
Ça vaut le coup de se la donner sur le rouleau à pâtisserie… (car oui, j’étale ma pizza au rouleau à pâtisserie, je n’arrive pas à la lancer en l’air comme les pizzaïolos ^^)

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Cuisine par pays, Italie, Tartes / Tourtes / Tartines, Végétarien, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Trilogie de pizzas : fonds d’artichauts, champi-mozza et maroilles

  1. Belles idée de garniture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>