Un billet pour ailleurs n°11 – the Wicklow county, Ireland

Pour tout vous dire, je n’avais pas spécialement envie d’y aller. Mais puisqu’un échange de maison se profilait et que je n’avais rien d’autre de prévu… (pas de Japon, ni d’États-Unis, encore moins de Nouvelle Calédonie ou d’Australie cette année !)
J’avais certains clichés concernant l’Irlande :
L’Irlande, c’est vert.
En Irlande, il pleut.
En Irlande, les gens boivent de la bière dans les pubs.
En Irlande, il y a beaucoup de moutons (qui boivent de la bière dans les pubs).

Au moins, maintenant, je sais que tous ces clichés sont vrais.

Je sais aussi que tous mes copains étudiants en anglais qui revenaient d’Irlande totalement amoureux de ce pays avec des phrases passe-partout plein la bouche du type « Nan, mais j’te jure, il y a une sorte de magie, en Irlande, c’est un endroit merveilleux ! » n’étaient pas QUE des romantico-lourdingues en mal d’ovidés.

Il y a VRAIMENT quelque chose de magique en Irlande.

C’est sûrement grâce à sa population vraiment gentille, facile à aborder, curieuse et bavarde… Beaucoup grâce à cette lumière pleine de pluie, même quand il y a du soleil, et à ce fameux vert que je n’avais jamais vu avant… Énormément à cause de son histoire, de ses déchirements, de ses souffrances… L’Irlande laisse une trace.
Même en moi, qui suis une fille du blanc aveuglant, du turquoise et du vert cocotier.

Nous avons séjourné dans le county Wicklow, qui se situe au sud de Dublin, sur la côte est.
C’est un conté vert, plein de lacs, de montagnes, de cascades.
A lui tout seul, une carte postale d’Irlande.

Lough Tay (en phonétique, « lok té »), aussi appelé Luggala Lake, sur la propriété Guinness. Un des endroits les plus déserts, les plus calmes et les plus splendides où il m’ait été donné de prendre l’apéro… Remarquez la forme et la couleur de pint de Guinness ? Le sable blanc rapporté à grand renfort de tractopelle donne la touche finale qui ressemble à la mousse couleur crème.

The Wicklow Way – un sentier de randonnée de plusieurs centaines de kilomètres

Le monastère de Glendalough (prononcer « glenn – de- lok », ce qui signifie « la vallée des deux lacs »), et sa tour ronde, datant du Xème siècle. Vous imaginez les habitants se réfugier dans la tour en cas d’attaque de Vikings ?

The Upper lake, Glendalough

The Powerscourt waterfall (je vous en ai déjà parlé, de Powerscourt, que j’ai adoré pour son Avoca shop ! :) )

Les petites fleurs mauves qui ajoutent une touche de couleur si particulière aux collines vert intense…

La tour Pepperpot, à Powerscourt garden.

Mais le county Wicklow est aussi au bord de la mer, alors il a aussi des plages, et des petites villes balnéaires très sympathiques !

Comme la ville de Bray, surnommée « la Brighton irlandaise ». Un sentier de randonnée de 6 km va de Bray à Greystones, autre petite ville balnéaire toute mignonne (où nous avons posé nos valises et nous sommes sentis comme chez nous, en grande partie grâce à Brigid, notre adorable voisine ! :) )

Mon endroit préféré dans le county Wicklow ? The Lough Tay…

Une Guinness, du Porter cheddar, des crackers… Je vous jure que j’ai passé là l’un des meilleurs moments de ma vie, avec mes enfants, mon homme, le ciel et la montagne.

Alors justement, vous allez me dire, mais qu’est-ce qu’on mange de bizarre en Irlande ?

Ben, de la Guinness…

… de la Guinness…

… et encore de la Guinness !

Je vous jure, ça nourrit.
En tout cas je suis revenue avec un sacré bidou…
C’est assez étonnant parce qu’en temps normal, je ne suis pas fan de bière malgré mes origines ch’tis. Mais la Guinness a une consistance si crémeuse, un goût suave, et une mousse si fine !
Et puis, je sais pas… Ca va bien avec l’Irlande… :-)

Y a aussi des trucs faits AVEC de la Guinness. Ben par exemple ce Porter cheddar, qui du coup va drôlement bien avec une petite pinte ! Le goût de la Guinness n’est pas évident, mais cela lui donne une petite saveur un peu fumée bien sympathique. Un look assez rustique, dur-à-cuire, extra tough… Irlandais, quoi !

J’ai mangé des gooseberries, qui sont beaucoup utilisées dans la cuisine et les desserts traditionnels irlandais. Je crois qu’en France on les appelle les groseilles à maquereau, si j’en crois ma copine Marie qui en mangeait quand elle était petite. Moi, c’était la première fois que j’en mangeais, et même que j’en voyais !

Elles sont à mi-chemin entre le raisin et le kiwi… Un peu poilues… Acidulées… Légèrement granuleuses. Géniales dans les salades de fruits qui ont servi à équilibrer un peu au milieu de toutes les patates et fritures irlandaises ! :-)

Du raisin and cinnamon soda bread (pain au bicarbonate de soude, aux raisins secs et cannelle). Une tuerie, qui m’a rappelé les raisin toasts que je prenais à Sydney au petit dej’ :) .Le soda bread est bien sûr une institution irlandaise, servie avec le stew par exemple. On aura l’occasion d’en reparler. Là, tout moelleux dans son paquet, légèrement croustillant une fois passé sous le grill… Miaaaaam… Les échanges de maison, ça a vraiment du bon, parce qu’on ne m’a pas servi ça dans les B&B où on a petit déjeuné lors de nos périples au Nord et à l’Ouest !

Malheureusement, date de péremption trop courte, impossible d’en ramener 12 paquets comme j’ai eu un moment envie de le faire… :(

Une dernière petite chose délicieuse avant de vous laisser…

Les baps : des croisements entre bun et pain de mie. Ultra moelleux, un peu farinés, à garnir de choses extra fondantes si on ne veut pas avoir un sandwich trop sec (j’adore le logo « Irish pride » qui trône sur certains produits dont celui-là… Le désir de se démarquer de l’Angleterre se fait ressentir jusque dans les rayons des Dunnes Stores ! Car oui, pour soutenir la Irish Fierté, on faisait de préférence nos courses aux Dunnes stores, irlandais, plutôt qu’au Tesco, anglais !) :-)

Un exemple de bap particulièrement bien réussi parce que plein de choses bien « moist », sauçues à souhait :

Ceux qui me suivent sur Facebook l’ont peut-être reconnu, c’est THE bap- qui-tue-de-la-mort-qui-était-trop-gavé-mortel dévoré à Avoca, à Powerscourt Garden !!!
Du porc mijoté extra-tendre, bien relevé.
Du confit d’oignon juste sucré comme il faut.
Des jeunes pousses (dont roquette).
De la moutarde à l’ancienne (= avec des petites graines).
Du rhubarb relish, compotée de rhubarbe légèrement acidulée au vinaigre.
Tout ça ensemble, = GhhhhÂÂÂâârrrrhhhh…. So goooooooooooood !!!

Il FAUT que j’essaie de refaire ce sandwich…
Ben c’est malin, je vais en rêver toute la nuit, maintenant, à tous les coups !

Il faut quand même que je dorme bien, y a un truc un peu important pour les tites n’enfants et les instits demain matin ! ;-)

Allez, à bientôt mes petits lecteurs, je vous reparle de l’Irlande bientôt, et de la rentrée aussi !!!


 

 

 

 

 

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Cuisine par pays, Irlande, Mes voyages, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

21 réponses à Un billet pour ailleurs n°11 – the Wicklow county, Ireland

  1. Vero, une belle région … j’ai adoré l’histoire des moutons qui boivent de la bière, je riais toute seule … je serais malheureuse
    « je ne bois pas e bière » mais il doit y avoir du délicieux scotch, je n’en bois pas en France, ou très rarement, mais las bas je crois que oui
    Je te souhaite une belle soirée
    Valérie

  2. Flocon de sel dit :

    Toujours un régal de voyager avec toi, tous les sens sont en éveil ….petite envie de brune là…..il va falloir attendre !
    Bonne rentrée

  3. smart05 dit :

    Coucou Véro ! Merci pour ce joli post , qui m’a fait revivre notre voyage à Dublin en … 2006 (et ben ca passe vite ;) , à l’époque je n’avais aps encore mon blog de voyage, je t’ai mis le lien ) ! mais je vois que tu as fait un échange de maison ! comme nous !!! c’est toujours une expérience super et un échange humain, n’est ce pas ???
    merci aussi pour les recettes précédentes, toujours des super explications et des des photos alléchantes ! A bientôt de te lire :D et bonne rentrée (moi c’est déjà fait )

  4. bergeou dit :

    J’aurai une pensée pour toi demain matin ;)

  5. Maïlys dit :

    ahhhhhhhhhhhhhhhh (cri à interpréter comme bon te semble car je peux l’avoir poussé de différentes façon : enfin elle nous raconte + je suis trop jalouse + j’ai tellement envie d’y retourner et de découvrir l’Irlande qui n’est pas Dublin etc.)
    oui bon du coup, j’ai presque dit tout ce que je voulais dire
    moi j’aime pas la bière mais la pinte de Bulmers/Magners (dunno if they still call it Bulmers back there)
    en tout cas, ton souvlaki pita irlandais, il a effectivement l’air d’être de la mort que tue!
    et comme on lit beaucoup là-bas « my Goodness, my Guiness »

    Does anybody fancy visiting the country with me??? (got traveling cravings these days :p)

  6. Je suis peiné qu’à un moment de ta vie, tu m’aies pris pour un « romantico-lourdingue en mal d’ovidés », mais j’ai adoré ton billet. De plus, y’a aussi des saumons…

    A Gleann Dá Loch (je préfère l’orthographe gaélique ;-) ), la tour ne servait pas aux disciples de Saint Kevin (ça ne s’invente pas…) pour se réfugier (t’as vu, c’est presque aussi étroit que le Chili), mais pour guetter et mettre à l’abri leurs biens précieux, manuscrits, reliques et autres ciboires (de la Guiness au Loch Ness). Bon, je m’emballe un peu là…

    Bises et bonne rentrée.

  7. emmath dit :

    moi j’avais aimé le garlic bread

  8. Yliah dit :

    Je te découvre aujourd’hui Véro et je suis touchée par ce post sur l’Irlande,nos ressemblances(gourmande,gourmet et goinfre,je me retrouve!);la magie de l’Irlande m’a également touchée en plein coeur et j’adorerai faire des échanges de maison comme toi…Je vais désormais te suivre et m’inspirer de tes escapades…Mille merci!!!

  9. Véro dit :

    @ Valérie, écoute, je n’ai pas bu de Scotch !!! Incroyable, mais vrai. Il faut dire qu’avec la Guinness, j’avais mon compte !
    @ Flocon de sel, malheureusement j’en ai souvent envie depuis que je suis rentrée. Au début j’ai pensé que j’avais chopé un sérieux problème d’alcoolisme, finalement je me suis sevrée en douceur :-D
    @smart05, oui, échange. Expérience riche, satisfaisante à tout point de vue, on est vite devenus accros ! Et j’ai pu photocopier les recettes des bouquins de cuisine traditionnelles !!! :)
    @ Merci ma Bergeou… Ca y est le plus dur est fait. Avec les années (je parle comme une vieille), ça devient de plus en plus facile, no stress !
    @ Mailys, they DO still call it Bulmers ! I’ve had my share of it too, my fave was the Berry flavor one :-) Yummy… Oh my, still in NY and already craving traveling ? You’ve got yourself some serious troubles with your bank FOR LIFE, young girl ! :-)
    @ Patrick, tu l’es un peu, quand même, nan ??? (mouahaha). Bah moi on m’a dit que les gars se cachaient dans celle-ci, avec leurs trésors. Ils utilisaient une échelle (vu que la porte se trouve à 3m de hauteur) et ensuite ils la rentraient et narguaient les Vikings. A la fois c’est possible, il y avait les mecs du monastère et les gars dans les tombes ben… ils restaient où ils étaient !!! Ca fait moins de monde, tout de suite :-)
    @ emmath, hannnnnn, ne m’en parle pas, j’adore ça, je m’en suis gavée ! J’ai une recette qui arrive :-)

  10. Véro dit :

    @ Yliah, merci beaucoup ! Les échanges on a mis du temps à se lancer, un petit peu d’appréhension. C’est tellement chouette qu’on s’est demandé pourquoi on ne s’était pas lancé depuis des années ! A bientôt, alors :-)

  11. Marie dit :

    Bravo pour ce petit billet de rentrée qui nous donne envie de repartir en vacances…

  12. Mariposa dit :

    Et ben contrairement à toi, cela fait bien des années que l’Irlande m’attire et que je sens cette magie dans tous les reportages que je vois ou lis sur ce pays. Ben tu me donnes encore plus envie !

  13. cooking fairy dit :

    ah ben ça alors… moi aussi j’avais les mêmes clichés de l’Irlande… et moi aussi, maintenant, j’ai envie d’y aller! tu en parles si bien, ça a l’air d’une vraie tuerie!
    ah oui et puis sinon, en passant comme ça… bonne rentrée!!!!!!!!

  14. moi aussi j’ai vu tout ça cet été, sans être vraiment convaincue au départ mais pour accompagner mon copain qui y allait pour le boulot et je suis revenue sous le charme, ces photos sont superbes

  15. marielle dit :

    Bon je crois que nous sommes nombreux à avoir les mêmes clichés. Mais tant mieux si ils collent à la réalité ! Moi aussi j’aimerais bien y faire un tour. Le petit sandwich me fait envie !!!
    Jolies photos , vivement la suite !

  16. mayacook dit :

    ça fait un moment que j’en rêve de l’Irlande….d’ailleurs si un fichu volcan Islandais n’avais pas craché tant de fumée j’y aurais déjà mis les pieds…en attendant je continue de rêver et je note tes bonnes adresses!

  17. Marie-Christine dit :

    Merci pour ces superbes photos qui donnent envie d’aller là-bas.

  18. helene06 dit :

    tes photos sont magnifiques, merci pour cette belle ballade virtuelle

  19. gracianne dit :

    Si l’Irlande ressemble vraiment aux cliches qu’on en a, alors j’ai encore plus envie d’y aller. Je ne connaissais pas le porter cheddar, interessant, drole de look.

  20. Joséphine dit :

    Tes photos sont magnifiques ! un vrai plaisir

  21. Véro dit :

    Merci beaucoup Joséphine ! C’est l’Irlande, la responsable, elle est si belle, trop facile à prendre en photos :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>