Nems végétariens

 

Les nems, c’est la vie.
Les nems sont toujours mon péché mignon, même après des années de végétarisme…
Pas évident de trouver des nems végés dans les restos, alors c’est évidemment une des premières recettes que j’ai transformées, et ce qui est génial c’est que c’est trop facile de végétariser des nems… il suffit d’enlever la viande ^^  Cela fait longtemps que je voulais mettre à jour ma recette de mémé de nems au poulet, et il me semblait que c’était le moment parfait. La recette idéale pour vous souhaiter à tous une bonne année 2019, les petits lecteurs chouchous !
Que votre année soit réconfortante, délicieuse, satisfaisante, croustillante… Je vous souhaite que 2019 soit aussi bonne et fantastique que ces petits nems le sont pour moi ! 🙂

Les nems, ma passion : ma recette végétarienne (et même végane, en fait) 

Ingrédients pour la farce :
– un paquet de 200g de vermicelles de soja, mis à réhydrater dans de l’eau bouillante (hors du feu !)
– une belle poignée de champignons chinois noir mis à gonfler dans de l’eau bouillante aussi, émincés finement
– 1 gros oignon hâché,
– 1 grande carotte râpée
– un bouquet de ciboulette fraiche ciselée,
–  2 gousses d’ail écrasées
– 1 cuillère à soupe de sauce soja
– facultatif : germes de soja frais.

– Disposer tous les ingrédients dans un saladier, bien saler et bien poivrer (ne pas lésiner, il faut que ça ait du goût), bien mélanger.

Roulage de nems!
– Etaler un grand torchon propre sur le plan de travail, et préparer un saladier avec de l’eau bouillante additionnée d’un peu de sucre (pour que les nems soient bien dorés). Le top du top : utiliser des disques de plastique ajourés, qu’on superpose les uns sur les autres. Tellement plus rapide et pratique que le torchon utilisé traditionnellement chez moi… Evidemment si on n’en a pas, un torchon propre (ou deux pour aller plus vite), c’est bien.
– Tremper les galettes de riz dans l’eau sucrée très chaude puis les étaler sur le torchon (ou les disques de plastique). Si l’eau est bien chaude, quand vous aurez fini d’étaler vos galettes, celles du début seront déjà prêtes (c’est à dire ramollies pour pouvoir les rouler).
– Déposer alors une belle cuillère à soupe de farce, puis rouler le tout : plier le bord qui se situe vers vous, rabattre les côtés de façon à former un « tube » prêt à être roulé, et enrouler la farce comme un tube jusqu’au bout.

   


– Pour être efficace, faites vous une petite station de travail à la chaine comme ça, et entreposez vos nems bien rangés dans l’assiette (si vous les avez bien roulés, ils se décollent sans souci)  :
  

– Pour que les nems n’explosent pas trop à la cuisson, j’ai remarqué que l’idéal est de les préparer à l’avance, de les entreposer un peu au frais, puis de les sortir un peu pour qu’ils ne soient pas trop froids avant de les frire : ils ont moins tendance à faire des « grosses bulles », à  se déformer… une question d’air contenu dans la chose, peut-être ? Alors qu’on soit clairs : ceci est une conclusion empirique qui n’est étayée par aucune étude scientifique, mais qui vaut ce qu’elle vaut vu le nombre de nems que j’ai roulés, fait cuire et mangés dans ma vie !  🙂 (ah oui je ne vous ai pas dit que j’étais devenue doctorante en première année ? hahahaha, tout s’explique ^^)
– Faire frire dans une huile bien chaude, mais pas trop ! Au risque de faire « exploser » ces petites merveilles : de fines petites bulles doivent remonter à la surface, l’huile ne doit pas fumer ni faire de grosses bulles. Et attention aux éclaboussures !  Utiliser une huile de friture, ou de l’huile d’arachide, qui tient parfaitement les hautes température (et qui n’est pas allergène)…
– Eviter de trop remuer les nems tant qu’ils ne sont pas bien dorés et que la galette n’est pas assez cuite, sinon ils risquent de se déchirer. Les tourner à mi-cuisson, et s’ils se touchent les séparer uniquement quand ils sont bien cuits.
– Bien laisser égoutter dans un passoire avant de dresser dans une assiette. Avant, j’utilisais du sopalin, mais ça c’était avant. Premièrement j’essaie de réduire au maximum les déchets produits dans ma cuisine, quand c’est possible, et surtout, l’égouttage sur sopalin produit plus d’humidité et ramolli pas mal le nem. Et ça, on ne veut pas !

Et voilà!

OH. MY. NEM.
Bien chauds, croustillants, avec une feuille de laitue, de la menthe et une petite sauce soja / vinaigre blanc / sucre / citron.
Je peux manger ça tous les jours.
Tous les jours je vous dis.
Chaque jour de l’année.
Si vous ne me croyez pas venez faire vos nems végé chez moi tous les jours, je les mangerai.

(…moui, c’est moi quand je serai au Paradis ^^)

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Ce blog suit mes aventures culinaires depuis 2006. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans À grignoter, Asiatiques, Mises en bouches, Sans viande, Vegan, Végétarien, Vietnam, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à Nems végétariens

  1. Stephanie dit :

    Ok. Bon ben j’ai envie de faire des nems là maintenant tout de suite, merci Madame CuisineMétisse 🙂 En réalité, je ne m’en plains pas, j’aime même bien qu’on m’inspire autant ! Bonne année et bonne reprise demain (si tu reprends… j’ai un doute avec la thèse. Ou alors, comment fais-tu tout ça ?) Bises !

  2. Helene dit :

    Ohlalala les Nems c est le pied intersidéral , chez nous aussi on pourrais en manger tous les jours, ta recette bien sûr ! Celle que tout le monde me réclame famille , amis .. du coup, je donne le lien de ton blog , mais ici nous sommes encore carnivores donc avec du poulet .
    Mais nous mangeons moins de viande. Je vais sûrement essayer sans , mais est ce que la farce s amalgame bien ?
    Et je suis d accord sur le fait de les mettre au frais , moins de bulles qui «  explosent »
    Ma poupette de 7 ans adore tout simplement depuis plusieurs années ! Alors merci de m aider à régaler ma famille !
    La maman qui pense au cookies du Père Noël

  3. Sandrine dit :

    bon ok là c’est clair en ce début d’année je ferai des nems j’en salive d’avance…

  4. Caro(line) dit :

    Cela fait bien longtemps que je n’ai pas fait de nems, cette recette végé me semble parfaite ! Merci pour le partage et plein de courage pour la thèse !!

  5. Elise dit :

    Merci de nous avoir donner ta façon de faire c’est génial, je vais être obligé de reproduire tes nems ils ont l’air tellement bon humm

  6. Bleekcups dit :

    Miam. ca ressemble beaucoup à la recette que je fais souvent. Mais j’ai un problème puisque certains éclatent à la cuisson. je vais essayer ton astuce de les préparer un peu à l’avance 🙂

  7. coucou, très belle recette, j’adore 😀 bisous

  8. GetZQ dit :

    Ça sent le printemps par ici… 😀

  9. Loe dit :

    Jamais je n’aurai pensé que l’on puisse faire des nems végétariens. C’est quelque chose que je vais rapidement essayer, merci.

  10. Oli dit :

    J’ai une soudaine envie de nems ! Ils ont l’air vraiment super bon

  11. Luc dit :

    J’ai toujours été fan des nems, je vais essayer cette recette même si je ne suis pas végétarien.

  12. Juliette dit :

    Je suis traiteur à Lille et j’ai déjà eu à réaliser des nems végétariens lors d’un événement privé. Cela permet de proposer à la fois un plat asiatique, mais qui peut être apprécié par les végétariens et non-végétariens.
    Je trouve ta recette très bien expliquée, étape par étape avec des photos sur le roulage des nems qui permettent de mieux comprendre la méthode (car pour les débutants cela peut être difficile).
    Je suis d’accord avec toi sur le fait de sortir les nems avant de les faire cuire pour éviter l’explosion et les déformations (Bien que je n’ai pas fait d’étude scientifique non plus :p).
    Bonne continuation 🙂

  13. Bareigts Chantal dit :

    Merci pour ces expliations si claires mais je n ai pas réussi à me procurer les assiettes roses . Savez vous si elles sont encore en vente ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *