Clafoutis pêche-cardamome

Ça y est, la rentrée est venue !
C’est moi qui étais de surveillance au portail lundi matin, et je vous assure que c’était un vrai plaisir de retrouver tout le monde, enfants et parents. Il faut dire que je fais ma huitième rentrée dans la même école… Tout le monde me connaît, maintenant, j’ai ma réputation (sévère mais gentille, rigolote mais on bosse dur !).

Les parents des CP entrent jusqu’à la classe, parfois je me demande jusqu’à quelle heure ils restent derrière les fenêtres à guetter leur petit perdu derrière son bureau de grand, dans un univers dépourvu d’étiquette-prénom et d’atelier de peinture ou de puzzle ! Pas la peine d’essayer d’engager la conversation avec ces enfants-là ni avec leurs parents d’ailleurs, la seule chose qui les intéresse c’est la maîtresse de leur petit. Les plus zens me sourient, me saluent en se demandant qui je suis, mais les plus stressés me passent devant avec un sourire forcé. Comme si la maîtresse des CM2 était au moins aussi terrifiante que ses immenses élèves.

Ce que j’adore, c’est voir la tête des gamins un peu plus grands au portail, quand vient l’heure de lâcher la main de maman et de partir badger pour la cantine. Ils sont grands, ils ne vont quand même pas se mettre à pleurer, ce serait la honte, mais après deux mois avec les parents, c’est dur de tout à coup se retrouver presque seul dans un monde hostile ! Et discrètement, avec un mouvement qui pourrait presque laisser croire qu’ils sont en train de la repousser, ils essaient de coller leur tête dans les flancs de leur mère, pour un ultime câlin.

Et puis, il y a ceux qui arrivent comme des flèches (les garçons, en général), qui ont déjà leur toupie ou leur mini-skate acquis chez Papy-Mamie en juillet, et qui guettent des yeux la crête en gel de leurs copains pendant que maman donne les dernières recommandations (qui sont perdues en chemin et n’atteignent jamais les oreilles de « chaton »).
« Alors, Léo, comment ça va ? Tu es content de retourner à l’école ? »
Léo est hyperactif mais adorable, il m’adresse un grand sourire qui veut dire « Alors OK, ce sera toi ma nouvelle maîtresse, ma pauvre, souris donc tant que tu peux… » et il me sort : « Oui, je suis super content… Mais c’est pour travailler, quand même ! »

Heu, ben oui. Quand même.

Allez, ça sonne.
C’est parti, maîtresse.


Clafoutis pêche-cardamome, pour profiter des derniers fruits d’été, et bonne rentrée !

J’avais quelques pêches un peu abîmées, que plus personne ne voulait manger. J’avais aussi une recette de clafoutis à la pêche dans mon Avoca cookbook d’amour que j’adore. La recette du livre se faisait avec une pâte sucrée. J’ai improvisé pour supprimer la pâte, changé un peu les proportions parce qu’il y avait trop de crème, ajouté de la cardamome parce que j’avais envie, et ça a donné ça !

40g de farine + 40g de maïzena – 50g de sucre de canne en poudre – 1 sachet de sucre vanillé, ou les graines d’une gousse de vanille (dans ce cas, ajouter une cuillère à café de sucre) – 3 oeufs – 200ml de crème – 4 pêches épluchées (du coup hyper facile de les éplucher quand elles sont trop mûres) – 3 graines de cardamomes (plus si vous voulez un goût très prononcé, moi j’ai trouvé que 3 c’était bien !)

- Mettre la crème liquide dans une casserole.
- Casser les graines de cardamome et récupérer les petites graines marron à l’intérieur. Les couper finement, le plus possible, puis les verser dans la crème.
- Faire chauffer la crème, stopper la cuisson avant qu’elle ne se mette à bouillir, et laisser refroidir. Les graines de cardamome vont infuser dans la crème.

- Mélanger la farine et la maïzena avec le sucre en poudre et le sucre vanillé.
- Ajouter un par un les trois œufs (prendre la peine de les ouvrir dans un récipient avant de les verser dans votre saladier de farine, cela évite les désagréments ! J’ai une fois versé un œuf pourri dans ma pâte à crêpe, je peux vous dire qu’après on verse d’abord dans un petit bol pour vérifier !), et mélanger pour obtenir une pâte épaisse et lisse.
- Lorsque la pâte est bien homogène, ajouter la crème à la cardamome petit à petit et mélanger à la spatule.

- Au fond d’un plat à tarte en silicone, ou d’un plat à tarte classique recouvert de papier sulfurisé, disposer les pêches découpées en quartiers.

- Verser l’appareil en le répartissant bien.

- Enfourner pour 20 à 25 minutes.
- Laisser refroidir avant de déguster.

Et voilà !

Régalez-vous !
Je n’étais pas sûre que le goût de la cardamome plairait à mes enfants avec le sucré (elles sont habituées à la cardamome dans les curries). Finalement, tout comme moi, elles ont trouvé ça délicieux ! Le clafoutis est parti en une seule journée…
J’ai bien peur qu’elles ne soient pas très objectives, ni très difficiles, de toute façon il est impossible de leur faire dire que quelque chose que j’ai préparé ne leur plaît pas…
:-)

Bonne semaine à tous, et du fond de mon coeur de maîtresse,
une très bonne année scolaire à tous vos petits (ou moins petits) loups !

 

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans Brunchs, Desserts, Entremets, Tartes, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à Clafoutis pêche-cardamome

  1. Ho la cardamome un régal mais en parcimonie, elle parfume agréablement beaucoup de plats
    je te souhaite un agréable journée
    Valérie

  2. Brigitte dit :

    Bonne rentrée maîtresse ! Si les parents te lisaient leur angoisse s’évanouirait illico ….
    Ça me parle bien ce clafoutis, lait d’amandes, intolérance oblige, mais je garde tout le reste.

  3. Je suis content que ça soit la rentrée, on va à nouveau pouvoir lire tes histoires d’école que j’adore…

    Le clafouti me plait bien aussi, d’habitude à la maison, on le fait aux cerises ou aux prunes, et mes femmes qui sont les patissières par défaut, n’utilisent pas les épices, je vais y mettre bon ordre (moi aussi : Gentil mais sévère ;-) )

  4. J’ai oublié le « s » de clafoutis…

  5. Laetitia dit :

    J’adore l’idée et la cardamome !! La saveur de la cardamome dans un clafoutis je n’ai jamais testé … à faire au plus vite !!

  6. Laëti dit :

    Chez moi c’était une entrée en CM2…ça va et the entrée en CP pour petite L, je me suis reconnue dans ton article…
    Allez un bon morceau de clafoutis et ça repart !

    Bonne année scolaire à toi

  7. Très tentant ce clafouti !

  8. Maïlys dit :

    j’aime toujours lire tes histoires d’école :)

  9. bergeou dit :

    Nous aussi la rentrée s’est bien passé ;)
    Et joli clafoutis soit dit en passant …

  10. féenoménale dit :

    Ton clafoutis à l’air délicieux, merci pour la recette

  11. Delphine dit :

    Un joli clafoutis bien parfumé, j’adore ! Bises, passe un bon week-end :)
    Delphine

  12. marie dit :

    Moi aussi je suis maîtresse, maîtresse des CP. Dans mon école ils ne sont pas très inquiets quand ils arrivent parce qu’ils ont un parrain ou une marraine qui est au CM2 (duos formés l’an dernier GS/CM1) vers qui ils peuvent se tourner s’ils ont un problème dans la cour par exemple.
    Donc une nouvelle année scolaire qui commence et l’impression qu’on ne va pas y arriver tellement il y a de choses à faire ;o)
    et puis, finalement, on y arrive bien toujours…
    Pour parler cuisine, puisqu’on est un peu là pour ça, le clafoutis c’est un dessert aux fruits que j’adore et réalise souvent car c’est plus rapide et moins calorique qu’une tarte.
    Je n’ai jamais mis de cardamome pour parfumer, et pourtant j’aime beaucoup ce parfum. Je mets plutôt cannelle ou vanille d’habitude. Mais je vais essayer, c’est sûr.

  13. gracianne dit :

    Merci maitresse Vero – ma derniere est en CM2 cette annee, j’aimerais bien que tu sois sa maitresse – quoique, son maitre est formidable, et il les fait rire, aussi.
    Bonne annee scolaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>