Strawberry cupcake – Cupcakes à la fraise et réunion de rentrée

A y est, a y est, j’ai fait ma réunion de rentrée !!!
Bon, ça fait plus d’une semaine, mais le temps que je puisse passer par ici vous raconter ça…

Piouf, ben on est toujours soulagée quand c’est passé, je vous le dis.
La rentrée, j’adore, mais la perspective de la réunion de parents, quelle angoisse ! Je sais que pour certains parents c’est un vrai calvaire d’assister à ces réunions. Chacun y va de son commentaire sur l’instit’ de chéri mamour, et compare « son » instit’ à celui de sa belle-soeur ou de son voisin de palier. Que chacun revit à cette occasion ses traumatismes d’enfance. Que chacun a son avis bien tranché même si ce n’est pas son métier du tout…
C’est naturel, me direz-vous, mais c’est bien pour ça que ça m’angoisse toujours un peu, après bientôt dix ans de métier !
Il faut dire qu’on passe beaucoup de temps avec ces bambins, dans une année. Un papa m’a même dit une fois que « je suis souvent en voyage d’affaires, Mme Métisse, finalement vous passez plus de temps avec mon Zozo que moi, vous savez ! ».
Eh oui, certes.

Mes réunions de rentrée avec les parents, ça fait bien quatre ou cinq ans qu’elles se déroulent comme un tapis rouge sur la Croisette.
Je serre la main des parents lorsqu’ils entrent dans la classe, j’explique mes projets, mes sorties, ma façon de bosser, je parle du passage au collège qui est à préparer au mieux, je dis « Vous avez des questions ? N’hésitez pas ! » et les parents font « Non, non », avec la tête, et alors je dis « Merci à tous d’être venus, dans ce cas, je vous souhaite une bonne soirée ! ». Et voilà. Comme je l’ai déjà dit, le fait d’être ancienne dans une école me mâche le travail et me rend la tâche plus confortable, sans doute. Malgré tout, c’est quand même toujours stressant de se retrouver face à ce public qui va, allez, disons à 30%, peut-être moins j’espère,  nous juger et trouver qu’on fait mal notre job, quoi qu’on fasse !

Heureusement, les réunions de rentrée, pour nous de l’autre côté de la barrière, c’est aussi super fendard.
Le plus drôle c’est de voir les « portraits crachés » se pointer. « Bonsoir, je suis le papa de Margot ! » Ahahah, oui, monsieur, pas besoin de le dire, ça se voit direct ! Même si Margot a une queue de cheval et vous pas un poil sur le caillou ! Parfois la ressemblance ne se voit pas tant sur le visage, mais dans la façon de parler, de sourire, de fuir le regard… Marrant. :-)

J’aime bien aussi quand certains détails qu’on avait remarqués trouvent soudain une explication évidente. Par exemple, comment s’étonner que Mylène soit si bavarde, quand sa mère n’écoute rien et chuchote pendant toute la réunion avec sa voisine ? Et si Matthieu joue avec ses toupies Bey Blade en classe, ça a peut-être un rapport avec le fait que sa mère consulte frénétiquement son iPhone pendant toute la réunion ? (et non, elle ne prend pas des notes sur son carnet virtuel, on me la fait pas, à moi !)
Clément n’est attentif que pendant le sport ? C’est marrant, son père n’a relevé le nez de son col que quand j’ai parlé du créneau libre pour le stade…
Et finalement,  les interventions intempestives et non pertinentes de Clementine, ça va assez avec le fait que sa mère me demande d’un air inquiet si on va apprendre les tables de multiplication, alors que moi j’en suis à la la classe de mer au mois de mai (et puis oui, ben oui, madame, les tables de multiplication, on gère depuis le CE2, quand même).
Les chiens ne font pas des chats, hein… :-)

Bon, enfin tout ça pour dire que je suis tranquille pour cette année ! Les parents sont repartis avec l’air content (en tout cas personne n’a râlé !). Je peux me détendre et passer à la suite.
Jusqu’à l’année prochaine :-)

(Faut vraiment que j’arrête de mettre des smileys partout, on dirait une maîtresse de maternelle…)

Du coup, un peu de pâtisserie pour fêter ça !
Les dernières fraises sont là, et ma foi elles sont encore délicieuses, si j’en crois les charlottes qui poussent encore dans mon potager ! Vite, bientôt il n’y en aura vraiment plus, faudra attendre l’année prochaine !

Petite recette trouvée dans le deuxième livre de recettes rapporté d’Irlande (je n’en ai rapportés que deux !). J’ai testé plusieurs recettes, toutes ne sont pas parfaites… Mais celle-ci en l’occurrence est bien bonne !

Cupcakes à la fraise pour profs d’école valeureux – faut pas faiblir, les gars

110g de beurre doux – 110g de sucre de canne en poudre (j’utilise du sucre non raffiné, qui donne sa couleur très orangée à mes gâteaux) – 2 gros oeufs – 1 cuillère à café d’essence de vanille (ou graines d’1/2 gousse) – 110g de farine ordinaire – 2 cuillères à café de levure – 1 à 2 cuillères à soupe de lait – 150g de fraises – 85g de ricotta

Pour le topping : 150g de mascarpone, 1 cuillère à soupe de sucre glace,  jus de citron, sucre et décos en pagaille

- Préchauffer le four à 180°
- Réduire le beurre en pommade, le mélanger avec le sucre vivement, jusqu’à obtenir une pâte blanchâtre.
- Tamiser la farine et la levure dans un saladier séparé.
- Ajouter petit à petit le mélange farine/levure dans le beurre, en mélangeant bien et en ajoutant le lait pour aider à obtenir une pâte homogène et lisse.
- Couper les fraises en cubes (en garder quelques unes pour la déco).
- Battre la ricotta à la fourchette, puis y ajouter les fraises en cubes et mélanger délicatement.
- Au fond d’un moule à muffin en silicone (ou d’une caissette papier au fond d’un moule en métal), verser une cuillère à soupe d’appareil farine/sucre. Veiller à ce que le fond du moule soit bien tapissé.
- Disposer au milieu une belle cuillère de ricotta à la fraise.
- Finir en versant de nouveau l’appareil farine/sucre, en « refermant » bien sur les côtés à l’aide d’une cuillère à soupe.
- Faire cuire les muffins dans le four préchauffé, environ 20 minutes (la surface des muffins doit être souple au toucher).
- Sortir du four, laisser refroidir.

- Pendant ce temps, préparer le « glaçage » au mascarpone, en mélangeant le mascarpone, 1 cuillère à soupe de sucre glace et quelques gouttes de jus de citrons.
- Découper quelques jolies tranches dans les fraises réservées pour la déco.

- Quand les muffins ont refroidi, les tartiner généreusement de mascarpone et se faire plaisir sur la déco, surtout si comme moi vous préparez vos muffins avec deux petites filles de 8 ans ! :-)

Et voilà !

Comme je vous disais, j’ai préparé ces cupcakes avec ma fille et une copine à elle, visez un peu la déco :

Quel plaisir pour elles de décorer… Elles ont eu presque plus de plaisir à décorer qu’à manger :-)
Perso j’ai été obligée d’enlever les boules de sucre que je trouve trop sucrées et trop dures, mais les petites ont croqué avec bonheur !

Des petites douceurs pour passer les prochains caps après cette rentrée : réunions RASED (trop rares, ceci dit), élections parents d’élèves, devis classe de mer, conseil d’école, soutien, PPRE, PPS, livrets d’évaluations, rendez-vous individuels… Quand je vous dis qu’il faut pas faiblir ! :-)

À propos de Véro

Maman, maîtresse et cuisinière. Bordeaux, Java, Nouméa, tout ça dans ma cuisine ! Cuisine du monde, cuisine de grand-mère, cuisine du coeur... Bienvenue !
Cette entrée a été publiée dans À l'assiette, Angleterre, Brunchs, Cakes / Muffins, Cuisine par pays, Desserts, Etats-Unis / Mexique, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Strawberry cupcake – Cupcakes à la fraise et réunion de rentrée

  1. bastian dit :

    pour ton blog en tout cas, on est bien moins de 30% à « te juger et trouver que fait mal la tambouille, quoi qu’on fasse ! »

    ^^

  2. bastian dit :

    pfu…il est tard, je suis fatigué, j’arrive plus à écrire français…désolé de la phrase approximative de mon post précédent….

  3. smart05 dit :

    bonsoir véro, ils sont magnifiques tes cupcakes, mais je me dis, comme souvent, qu’ils sont plus beaux à voir que à manger … En fait je n’aime pas trop les cupcakes, même si ceux là risquent de me faire mentir … :) trés jolis en tout cas ! bravo Mme Métisse …

  4. Très joli et coloré
    Je te souhaite un beau mardi
    Valérie.

  5. Je suis dans la catégorie des traumatisés de l’enfance, et en général je fais le sacrifice de laisser Sylvie d’aller à ces réunions.
    Là, entrée au lycée, je fais donc l’effort, j’en suis sorti brisé… au point que ma fille a été vexée que je n’aime pas son bahut…

    J’ai une nouvelle copine qui s’appelle Elo Les Cupcakes, tu vois, je m’habitue à tout ;-) )

  6. Nane dit :

    Je vais peut-être me laisser tenter ce week-end, pour me remettre de ma sortie au théâtre avec des 3e qui suivent un cursus en alternance: « Moi M’dame je viens pas, mon père y m’a dit que le théâtre j’étais pas obligé si ça me plaisait pas ».

  7. kiki dit :

    ouh là-là… ne t’inquiète pas, dans chaque boulot tu auras toujours des gens en face de toi qui n’y connaissent rien, mais sauront toujours mieux que toi comment exercer dans ton domaine ;0))
    ( un dr en pharmacie qui est partie voir si l’herbe était + verte au pays de la gourmandise…)
    bon courage pour les prochaines réunions…

  8. gracianne dit :

    Tu me fais toujours sourire :)
    Moi ce qui me fait marrer dans ces reunions c’est que ce sont toujours les memes parents qui levent le doigt pour poser des questions, la plupart ne pipent pas mot. C’est tres intimidant d’etre assis face a la maitresse tu sais.

  9. Véro dit :

    @ Bastian, vu que j’ai lu ton comm assez tard et que j’étais moi-même fatiguée, je t’ai parfaitement compris du 1er coup, merci beaucoup ! L’important pour se comprendre dans ce cas-là c’est d’en être au même point ;-)
    @ Merci Smart05, tu sais ce que je n’aime pas dans les cupcakes c’est le glaçage souvent trop sucré. Là, j’ai un mascarpone assez léger et à peine sucré, du coup ça passe très bien !
    @ Merci Valérie ! Bon weekend à toi !
    @ Nane, merci, ton commentaire m’a fait rire, et m’a rappelé des choses entendues en classe dans la bouche de mes élèves ! « Mon père y dit »… y a de quoi écrire tout un bouquin !:-)
    @ Patrick, je fais pire, aucun de nous deux ne va aux réunions des maîtres ou maîtresses de mes filles, je profite de mon statut ! Par contre au collège bien obligée. J’avoue que je n’envie pas trop les profs, qui voient les parents à la chaîne, avec une nouvelle famille toutes les dix minutes !
    @ Kiki, c’est sûr… Vu ce que je vois et entends parfois à la pharmacie, j’imagine que ça devait dur parfois de faire entendre raison à des gens prêts à « s’auto-médiquer » ! :-)
    @ Gracianne, ben non je ne sais pas trop en fait, les maîtresses ne m’ont jamais intimidée, même quand j’étais élève ! J’avais juste très envie d’en être une moi-même :-)

  10. sarinou dit :

    Testés et approuvés ! Ils sont délicieux et tellement lovely ! Une jolie façon de dire au-revoir à l’été ! Merci pour cette recette.

  11. Véro dit :

    @Sarinou, merci à toi d’être revenue dire que la recette t’avait plu ! :-)

  12. Riri-cuisine dit :

    Magnifique avec sa petite couronne cristallisée de sucre violet :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 + cinq =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>